La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

31/07/2014

Obama, de Paul à Pat...

Pour PAUL : Bonsoir Patrick,

 Ben, il faut des gars comme toi et des gars comme moi. Moi, je fais un truc sur Obama, et j’en ai pour un moment. Je ne suis pas prêt de le lâcher jusqu’en 2016. Je cible tout, absolument tout sur lui. A fond la caisse. Lui et uniquement lui. Rien d’autre pour distraire. C’est le principe du bélier. On tape, on tape, et on tape encore jusqu’à ce que cela craque. On ne s’arrête pas. Toi, tu es d’un éventail plus large. Je ne peux absolument pas faire les deux. C’est impossible. Je suis pris sur Obama jusqu’en 2016, à moins que cela craque avant.

Un cadeau : http://paul.de.maisonneuve.free.fr/

 C’est moi qui chante, qui produit, qui écrit les paroles et la musique, enfin presque tout, sauf ce que d’autres font beaucoup mieux que moi.

Qui est réellement Barack Obama ?

Il y a quelque temps, un ami me demanda ce que je pensais de Barack Obama. Je lui ai répondu qu’à mon avis, c’était sûrement quelqu’un de bien.

Eh bien, non ! pas du tout. J’ai radicalement changé d’avis. Comme je suis du genre à ne pas aimer laisser traîner mes erreurs derrière moi, je dois le revoir pour lui montrer ceci :

- Une Américaine d’Hawaï, Mia Marie Pope, parle :

Une Américaine d’Hawaï, Mia Marie Pope, a révélé avec précision dans plusieurs émissions de radio quel genre d’adolescent était Obama (il s’appelait alors Barry Soetoro, apparemment originaire de Mombasa, au Kenya).

Mia Pope le connaissait bien et, après lui avoir accordé le bénéfice du doute aussi longtemps qu’elle l’a pu, a finalement décidé de parler ouvertement de lui.

La meilleure de ces interviews est probablement celle-ci, la première. Je vous RECOMMANDE VIVEMENT de la regarder ou de l’écouter.

Voir à : http://www.youtube.com/watch?v=0F5LlFhp1a4 (anglais) et http://www.youtube.com/watch?v=SBLvcRcxXBQ (anglais).

Il n’existe absolument aucune raison de douter de Mia Pope lorsqu’elle affirme :

qu’Obama était un étudiant étranger qui a bénéficié inexplicablement d'un passe-droit pour le faire entrer dans la plus prestigieuse école d'Hawaï.

qu’il était 100 % et ouvertement gay (tout comme un certain nombre de ses partenaires blancs plus âgés, qui l’approvisionnaient en drogue).

qu’il se vantait ouvertement d’être cocaïnomane.

qu’il était connu pour mentir de manière pathologique pendant son adolescence.

- Problème : Obama est dénoncé au niveau national et mondial, en tant que gay, et en tant qu'imposteur sociopathe, dépourvu de toute probité personnelle.

- Obama est un acteur formé par Harry Lennix

Au cours de son apparition [hier] dans l'émission d’Alex Jones, l'animateur radio Eric « Mancow » Muller, de Chicago, a révélé que l’acteur Harry Lennix lui a raconté avoir été engagé pour former Obama à acquérir une attitude présidentielle en imitant son propre maintien et son propre langage corporel.

Voir à : http://www.youtube.com/watch?v=-mITcRDr2Sk (anglais).

Lennix est avant tout connu pour son récent rôle dans le film Man of Steel (L’Homme d’acier, au Québec) et pour son incarnation du secrétaire général de la Maison-Blanche dans la série télévisée d’ABC intitulée Commander in Chief (Commandant en chef).

Selon Muller, qui connaissait déjà Obama à Chicago avant qu’il ne devienne président, l’acteur Lennix lui a dit « avoir été engagé pour enseigner à Obama à « être » Harry Lennix - regardez The Blacklist et vous verrez Obama - c’est comme acteur que notre président a été engagé. »

Et Muller de raconter : « [Lennix] quitte notre studio, voit un découpage [grandeur nature] d’Obama et dit de lui : « C’est un salaud ! » - oh, sous prétexte que je suis noir, il faut que j'apprécie Obama ! »

« [Lennix] me dit : « Mancow, est-ce que je vous rappelle Obama ?... Barack Obama c’est moi, vous me voyez à la télé, vous me voyez dans les films. Il est moi. »

Mancow raconte que Lennix lui a dit : « Il m’a imité, il m’a suivi pendant des années, et ils voulaient que je le forme et lui apprenne à agir... comme un noir-américain cultivé des quartiers sud de Chicago », ajoutant que Lennix trouvait Obama « très stupide » et « qu'on lui avait enseigné à jouer son rôle de cette manière-là. »

Le producteur de Mancow, également témoin de la conversation, a confirmé sa véracité et ajouté que Lennix avait affirmé que seule Michelle Obama connaissait Obama mieux que lui.

Mancow espérait ne pas attirer d’ennuis à Lennix en révélant cette conversation, par peur que l’acteur ne soit confronté à un audit. Il a aussi révélé que Lennix affirmait avoir su dès 1998, et peut-être même plus tôt, qu’Obama deviendrait président.

Tous ceux qui connaissent le langage corporel de Lennix et son comportement général noteront la remarquable ressemblance entre son attitude et celle d’Obama. Comme le montre cette photo, ils se sont rencontrés dès 2005, quand Obama a été élu sénateur.

Étant donné qu’une des rares choses pour lesquelles Obama ait été presque unanimement applaudi depuis son arrivée au pouvoir est sa grande aisance à lire un téléprompteur, l’affirmation ne semble finalement pas si choquante.

De fait, vu les frappantes similarités qui existent entre eux, on a souvent proposé à Lennix d’incarner Obama dans un film biographique.

Plus loin dans l’interview présentée ci-dessus, Muller révèle aussi comment une grosse entreprise lui a offert 9 000 000 $ pour un contrat radio de 3 ans destiné à « faire apprécier et promouvoir Obama », une proposition qu’il a catégoriquement refusée.

La vidéo ci-dessous montre à quel point le comportement de Harry Lennix ressemble à celui de Barack Obama.

Voir à : http://www.youtube.com/watch?v=DQZQWfsGEEA (anglais).

Notez bien le fait qu’Obama a informé Lennix qu'il avait su dès 1998 qu’il deviendrait Président.

Paul de Maisonneuve,

REC :

T'emmerde donc pas avec Obama et continue plutôt de chanter.

Il y en avait autant à redire sur le double you à babouchka...

Quand aux nôtres, cela n'a plus rien à voir avec le jardinier, ce serait davantage le trou du cul du monde...

 

 

30/07/2014

Solaire et emplois, qui va encore payer...

Chaleur solaire : 20.000 emplois et des milliards d'économies d'ici 2025

Bien que la France soit exportatrice nette d'équipements solaires thermiques, la régression du marché solaire thermique dans le résidentiel individuel depuis 2009, et dans le collectif depuis 2013, est telle que le secteur est « sous tension ».

solair.jpg

Selon Enerplan, l'outil industriel solaire thermique français est menacé, tandis que l'ensemble de la filière perd chaque jour des emplois et des compétences. "Nous avons totalement décroché de la trajectoire l'objectif du Grenelle qui visait un parc installé de 14 GWth (20 millions m²) avec 2.1 GWth (3 millions de m²) de marché annuel en 2020" note l'association représentative du secteur.

http://www.enerzine.com/successcomm/1/17455+chaleur-solai... 

 

REC :

Des économies pour qui ?

Au prix ou se vendent les panneaux solaires et la nécessité de rembourser pendant une bonne dizaine d'années...

L'énergie solaire est surtout rentable dans les régions sud ou autres pays chauds. Le photovoltaïque reste trop onéreux et sa fiabliité pas encore prouvé.

Les vraies économies, tant environnementales que financières ne se feront que lorsque nous pourrons stocker facilement à moindre coût et individuellement au point de devenir autonome et indépendants des lobbys !

Pour l'instant, les instances se foutent bien de notre gueule. Investir pour continuer à payer et engraisser la Bourse ?

Nous sommes dans un système ou tout est fait pour spéculer. Regardez le simple changement de nos ampoules. Non seulement les nouvelles coûtent beaucoup plus chers, mais comme elles consomment moins, au risque de faire chuter les revenus boursiers, et bien l'électricité ne cesse d'augmenter.

Le rat qui se mord la queue car plus nous économiserons l'énergie, plus son prix de vente va augmenter !


29/07/2014

Tisa, le mal-traité...

Vous avez aimé le traité transatlantique, vous adorerez TISA !

"L'Humanité" consacre sa une du jour au nouveau traité commercial négocié par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis et la France. 

tisa.jpg

Prévu pour entrer en vigueur en 2015 — sauf échec des négociations — le TISA (ou Accord sur le commerce des services) vise à favoriser une libéralisation toujours plus poussée du commerce des services (santé, transports, énergie, eau, etc.).

Une négociation qui se déroule dans le plus grand secret et qui enthousiasme la Chambre de commerce des Etats-Unis qui voit déjà l'Amérique mettre la main sur le marché mondial des services.

Chaque pays a précisé début 2014 les secteurs qu’il souhaite inclure dans l’accord, et les modalités qu’il propose concernant « l’ouverture » à la concurrence internationale de ces secteurs, selon un cadre pré-déterminé par l’accord. Certains les ont rendus publiques, comme la Suisse. En France, pour l’instant rien à déclarer... 

http://www.marianne.net/Vous-avez-aime-le-traite-transatl...

 

REC :

C'est le business, lobbys en tête qui mène ce monde et l'U.E. se rend complice de la destruction progressive d'un bien communautaire, la planète !

Une fois de plus vous voulez nous imposer un marché qui n'a pour but que de favoriser les échanges internationaux déjà bien assez nombreux.

Qui plus est, ceci alors que nos services de contrôles et de répression des fraudes sont quasi inexistant, tant en matières de falsification que pour ce qui concerne la santé publique.

Les traités n'ont pour but que d'enrichir des multinationales quitte à nous importer de la merde !

C'est un peu le même principe que de vouloir aller sur Mars alors que la moitié de la planète crève de fin !

Ce qui est primordiale pour le moment c'est le commerce de proximité avec une aide plus importante pour l'agriculture bio et plus du tout aux autres.

Ceci avec la mise en place de contrôle performants afin de protéger l'environnement au même titre que l'humain.

Tout cela peu se faire en augmentant les taxes sur l'importation même si nous devons y laisser des plumes pour les bénéfices liés au commerce international !

Ce qui compte ce n'est pas que les entreprises s'enrichissent en exportant leurs matières premières puis leurs savoir faire et leurs usines, mais plutôt participer à un monde plus sain moins pollué grâce au développement du commerce de proximité. 

Vadé rétro satanas...

28/07/2014

Business, qui n'a pas son tatouage ?

Des bagnards aux stars, tatoueurs et tatoués s'exhibent !

Pour la première fois en France, le musée du Quai Branly retrace l'histoire du tatouage. Un monde qui a désormais ses célébrités, comme Tin-Tin, le tatoueur parisien des people et militant du 10e art.

tatou.jpg

1.300 tatoueurs inscrits au syndicat...

A la mode, c'est vrai. Le tatouage explose. Il a désormais ses magazines ("Tatouage Magazine", "Inked"), ses rendez-vous (en mars dernier le Mondial du Tatouage à Paris a accueilli plus de 25.000 visiteurs), ses sites internet.

Le marché des ventes publiques n'est pas en reste : ce 25 juin, la société Vermot de Pas a mis aux enchères des vieux ouvrages consacrés au tatouage (comme le traité du docteur Jaf, daté de 1900) et des photographies anciennes (l'une datée des années 1950 montre le dos d'un truand orné d'une éloquente représentation de "l'Arrestation du roi Louis XVI à Varennes"). 

REC :

C'est indéniable que cela représente une forme d'art graphique, raison pour laquelle il y en a pour tous les goûts...

Mais lorsque certains pensent que c'est indélébile, je retiens surtout la consonance "débile"...

Car tel en devient le labeur lorsqu'il s'agit de l'enlever au laser...

Pour le reste, ce n'est qu'une question de temps libre pour les plus grosses oeuvres.

Mais aussi de résistance à la douleur pour les plus mal placées...

Et surtout d'une certaine forme de renoncement à son corps originel pour ceux qui s'en drapent comme d'une couverture, contre qui, contre quoi ?

Quand aux allergies ou au problèmes liés à la pénétration dans le sang d'un tas de produits chimiques, cancérigènes quand ils ne sont pas toxiques, cela relève bien du renoncement de soit même, de ce que la nature nous a donné, sans autres parures que la nudité.

Même le simple Henné est sur la sellette, mais la médecine aime le business...

Alors certes, une nouvelle peau d'âne, une tenue de camouflage ou un refus d'être comme tout le monde, le corps a de tous temps soulevé des vagues.

Espérons seulement que celle dont les médias se font porteur d'une pub sans gênes ni complexes télévisuels ne soit pas une fois de plus, une dictature imposée comme "normale"...

Vous avez vu sur fessebouc la vidéo de cette mère qui maintien son bébé en pleures pendant qu'un « professionnel » le tatoue...

Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques";

 Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.

En ligne sur :

http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--p...

ou

Tapez le titre dans la recherche. (Ces 650 pages ne rapportent que 1 euro à son auteur)

 

 

27/07/2014

Viols, la justice de la honte...

Viol collectif,relaxe générale à Angoulême : madame Taubira, ce jugement est insoutenable

L'affaire n'a pas fait grand bruit. Et pourtant. Mardi 24 juin, le TGI d'Angoulême a relaxé cinq hommes accusés d'avoir eu des relations sexuelles non consenties avec une jeune femme handicapée.

Les cinq hommes ont été relaxés car "la conscience de l'absence de consentement" ne pouvait être établie. Choquées, plusieurs associations féministes interpellent la ministre de la Justice.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1219564-viol-col...

 

REC : Je vois mal comment celle qui est à l'origine d'un excès de zèle et de laxisme d'État mis en place par elle même, pourrait interférer...



26/07/2014

Ces assassins en mal de trophées d'animaux protègés...

Lions, léopards, éléphants... Ses trophées de chasse choquent Facebook ! 

7487775-lions-leopards-a-19-ans-ses-trophees-de-chasse-choquent-facebook.jpg

Une Texanne de 19 ans s’est attirée les foudres des internautes. Sa faute ? Publier des photos de ses trophées de chasse sur sa page Facebook. Pas encore majeure, Kendall Jones a déjà de nombreuses parties de chasse à son actif. Malgré ses 250.000 abonnés, elle est devenu la cible des défenseurs des animaux, qui multiplient des pétitions pour supprimer son compte.

http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20140703.OBS...

REC :

Sans doute une de ces femmes qui ne peut pas jouir et qui se rattrape en tirant un coup, plus facile que d'assurer la vraie vie !

La chasse au gros gibier reste un domaine de riches où bien des informations sont étouffées. En France aussi il y a des agences qui proposent ce genre de safari, j'en avais déjà publié un article il y a quelques années sur mon blog du collectif REC.

Tant que les chasseurs resteront une force électorale, personne ne s'y frottera.

La pérennité de ces petites bites se transmet de père en fils. Avec la bénédiction des autorités, une chance qu'il soient tous des impuissants en puissance.

Mais ils font les malins pare qu'ils ont un gros fusil et ne feraient pas les fiers s'ils devaient chasser comme les MassaÏ...

Lisez mon livre "Têtes à Flaques" sur le site thebookedition.com.

25/07/2014

Parasites alimentaires...

Les dix parasites alimentaires les plus dangereux pour l'Homme :

En Europe, plus de 2 500 personnes sont victimes chaque année d'infections parasitaires d'origine alimentaire. En 2011, l'Union européenne comptait 268 cas de trichinellose et 781 cas d'échinococcose.
Source : http://www.notre-planete.info/actualites/4060-parasite-alimentation-sante
Une liste des dix parasites d'origine alimentaire les plus nuisibles à l'échelle mondiale vient d'être publiée par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). 

Toxoplasma-gondiire.jpg

Objectif : 

Élaborer de nouvelles normes pour le commerce alimentaire mondial permettant d'aider les pays à contrôler la présence de ces parasites dans la chaîne alimentaire.

Les parasites affectent la santé de millions de personnes chaque année, infectant les tissus et organes musculaires, causant des maladies comme l'épilepsie, le choc anaphylactique ou la dysenterie amibienne.

Certains parasites peuvent même vivre des années dans notre corps !

Ainsi, selon les dernières estimations de la FAO et de l'OMS, en 2005, 56,2 millions de personnes étaient infectées par un parasite d'origine alimentaire, dont 7,8 millions présentaient des séquelles sévères, 7158 en sont mortes cette année là.
Source : http://www.notre-planete.info/actualites/4060-parasite-al... 

REC :

Nous pourrions aussi rajouter comme parasites, le FMI, les lobbys, nos gouvernements...

 

 

 

24/07/2014

Le cadmium, ce poisson.

DU CADMIUM DANS LE BIBERON : 
ENCORE UN AN AVANT QU'IL N'Y EN AIT PLUS

Quelques uns d'entre vous savent peut-être que le cadmium est un métal lourd dont il faut se méfier au même titre que le mercure et l’aluminium. Il est surtout réputé pour menacer la santé des fumeurs : chaque cigarette contient un microgramme de cadmium. Et comme ce métal est très volatil, son taux d’absorption par voie pulmonaire atteint 50%. Résultat : le niveau de cadmium dans le sang d’un fumeur est en moyenne deux fois plus élevé que celui d’un non-fumeur.

Mais combien d’entre vous se soucient des dangers du cadmium pour leurs enfants ou petits-enfants ? A mon avis personne, alors que pourtant les alertes et les études ne manquent pas sur ce sujet. Mais qui les publie, qui les lit ?

La faute aux produits industriels ?

Le cadmium est l’un des métaux lourds les plus dangereux qui soient (plus toxique que le plomb) mais il a fallu attendre les années 50 pour s’en rendre compte. C’est à cette époque que les Américains ont commencé à l’utiliser comme protection de récipients alimentaires et dans les réfrigérateurs. Une première vague d’intoxications spectaculaire (c’était à Alger) a donné l’alerte. A l’origine de ces empoisonnements : des brocs cadmiés dans lesquels on servait le vin.

Dans les années 90, la pollution environnementale au cadmium a connu des pics. Alors on s’est méfié des piles et batteries au nickel-cadmium (les deux tiers du marché mondial à l’époque), et à partir de 2008 l’Union européenne a imposé leur élimination.

Le cadmium est aussi utilisé comme stabilisant pour PVC et enduits de métaux, comme pigment pour plastiques, céramiques, photocopies et photographies. On en trouve jusque dans les cellules des panneaux solaires (c’est un excellent semi-conducteur).

Mais on en ramasse surtout à la cuillère dans notre assiette.

Les enfants premiers touchés

Un avis de l’Anses publié le 24 novembre 2011 sur la base d’études collectées à l’échelle européenne (lire ici) aurait dû nous alerter. Mais il faut scruter ligne après ligne ce long document pour lever le lièvre et mesurer la nature du danger... Car celui-ci se niche dans une étude américaine référencée en fin de rapport : « ATSDR (2008) Draft toxicological profile for cadmium – Agency for Toxic Substances and Disease Registry, Atlanta GA. ». C’est là !

Vérifiez si vous lisez l’anglais : il est dit clairement que le cadmium a envahi l’alimentation et menace le plus grand nombre, en particulier les enfants. Il n'y a dans cette affaire aucun secret, aucun complot, aucune dissimulation coupable puisqu'une autre étude publiée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) l’a également dit en 2012. Sauf que personne ne diffuse l'information... et personne ne fait rien pour résoudre le problème !

Selon les derniers chiffres (officiels bien sûr), 5% d'entre nous seraient exposés à une dose supérieure à la dose hebdomadaire tolérable (DHT), dose qui a été fixée à 2,5 microgrammes de cadmium par kilo de poids par semaine.

Et 5%, ce n’est pas rien car les premiers touchés sont les enfants : à travers l'avis de l'Anses que j'ai cité plus haut, 1 enfant sur 6 dépasse cette dose tolérable de 2,5 microgrammes. L’explication est simple : beaucoup de produits visant les enfants contiennent des traces de cadmium et rapportée à leur poids corporel la quantité qu’ils consomment est plus importante.

Alerte chez les tout petits

Les enfants de faible poids entre 3 et 9 ans sont les plus exposés mais, phénomène plus alarmant, les enfants en bas âge, de 1 à 3 ans, le sont plus encore selon l'étude ATSDR citée plus haut.
Et dans l’avis de l’Anses de 2011 on constate que plus les enfants sont jeunes, plus les dépassements de la DHT sont importants (particulièrement entre 3 et 6 ans). Sources de contamination incriminées : l’eau, l'air et... la nourriture pour bébés.

Ces contaminations plus qu’inquiétantes proviennent en grande partie des laits infantiles et des produits chocolatés. Au point que l’Europe, pourtant connue pour son laxisme, a publié en mai dernier plusieurs règlements visant à abaisser les teneurs maximales autorisées dans toute une série d’aliments. Entre autres :

- A partir de 2015, les laits maternisés et les laits de croissance seront soumis à des limites de teneur en cadmium.

- Idem pour les produits chocolatés, le cacao et la poudre de cacao dont la part de responsabilité dans cette contamination est estimée à près de 10%. Mais là il faudra attendre l’année 2019 : le temps que ces braves industriels et ces gentils pays producteurs s’adaptent…

Enfants, adultes, végétariens : 
tout le monde est concerné

En réalité personne n’est à l’abri tant le nombre d’aliments impliqués est important. Voici un aperçu des denrées les plus touchées :

Mollusques et crustacés, particulièrement les coquilles Saint-Jacques,

poissons,

algues,

champignons (de Paris notamment),

abats,

pommes de terre,

fruits, légumes, céréales,

pain,

biscottes,

biscuits,

oléagineux

et bien sûr laits et cacao-chocolat.

Même les adeptes du végétarisme n’échapperaient pas à cette contamination si l’on en croit l’EFSA qui déclarait en mars 2009 : « Les végétariens – qui consomment des quantités relativement élevées de produits alimentaires contenant du cadmium, par exemple certains fruits secs, céréales, graines oléagineuses et légumes secs – présentaient une exposition moyenne hebdomadaire pouvant atteindre jusqu’à 5,4 microgrammes/kg de poids corporel. »

Bon, ceci est à prendre avec des pincettes compte-tenu de la source mais on peut penser que certains végétariens moins vigilants que d’autres, moins « bio » aussi, sont effectivement touchés.

Un empoisonnement typiquement « moderne » : 
additif et cumulatif

Avoir du cadmium dans le sang n’est pas mauvais en soi. On ne lui connaît pas de rôle physiologique et pourtant nous en avons tous à l’état fœtal (un microgramme) et quelle que soit l’alimentation de maman (heureusement le cadmium ne franchit pas la barrière placentaire).

C’est après que les choses se compliquent, par bioaccumulation. A chaque fois que nous ingérons du cadmium, notre organisme en stocke une partie, d’abord dans le foie puis de façon plus définitive dans les reins. A l’âge adulte, la quantité totale de cadmium dans l’organisme passe facilement à 40 milligrammes par accumulation. Et en avançant en âge le risque croît : quand la concentration dans le rein dépasse les 200 mg par kg, les lésions deviennent irréversibles.

Cette pollution par bioaccumulation est triplement dangereuse car :
- le cadmium est néphrotoxique, 
- c’est un cancérigène classé par le Centre international de recherche sur le cancer, 
- il se comporte enfin comme un perturbateur endocrinien.

Les enfants, on l’aura compris, sont particulièrement vulnérables mais les femmes aussi. 
Comme le mercure et le plomb, le cadmium présente des effets oestrogéniques (même à doses très faibles). Il est identifié comme une cause importante de cancer du sein (comme de cancer du poumon). 
Sa rétention est aussi plus forte chez la femme que chez l’homme en raison d’une absorption plus élevée lorsque les réserves en fer de l’organisme sont faibles, situation que les dames rencontrent périodiquement.

Les reins et le squelette à tous les coups

Dans un document destiné aux professionnels de santé publié en 2008 par l’Institut de Veille Sanitaire (INVS), on lit au chapitre cadmium : 
« Le principal organe cible est le rein. L’exposition chronique au cadmium peut entraîner l’apparition d’une néphropathie irréversible pouvant évoluer vers une insuffisance rénale.
L’atteinte rénale liée au cadmium se caractérise par une dégénérescence des cellules tubulaires rénales, suivie par une réaction inflammatoire interstitielle puis une fibrose. Des atteintes du squelette liées à une interférence avec le métabolisme du calcium sont également observées pour les expositions au cadmium aux concentrations les plus élevées. Une excrétion excessive du calcium est à l’origine d’ostéomalacie, d’ostéoporose, avec des douleurs osseuses intenses.
D’autres effets ont été décrits, notamment des atteintes neurologiques. »

Ce que chacun peut faire pour réduire les risques

Sur le plan environnemental, chacun peut contribuer à réduire la contamination des réserves d’eau. En recyclant au moins dans des centres de collecte piles solaires, vieux câbles de téléphone, téléviseurs, résines et plastiques, peintures, huiles moteur et radiateurs contenant du cadmium.

Sur le plan alimentaire, vu que les étiquettes nous mentent, mieux vaut éviter les aliments identifiés à teneur élevée : les fruits de mer, les coquilles Saint-Jacques, les algues (tous proches des sédiments marins), les poissons en excès, et les produits à base de cacao.
Quant aux enfants en bas-âge, rien ne vaut évidemment l’allaitement au sein.

Une cure de détox, oui, mais gare au résultat inverse…

Sur le plan thérapeutique enfin, il existe des protocoles de détoxication en pagaille, ce sont les mêmes que pour le mercure. Mais devant tous les conseils « éclairés » prodigués ici et là une grande vigilance s’impose.

Dans les cas d’intoxication les plus aigus on évitera difficilement la case « hôpital ». Mais pour ne pas en arriver là, il est utile de faire appel à des protocoles ciblés éventuellement accompagnés de mesures de restauration globale (irrigation côlonique notamment).

Le problème n’est pas d’utiliser les bonnes substances (chlorella, Laminaria japonica, ail des ours, coriandre, silymarine, etc.) mais de les utiliser sciemment. Ce qui suppose deux préalables :

1. Consulter un thérapeute compétent, capable de détecter l’empoisonnement, d’évaluer son degré (plus par l’anamnèse et/ou des tests énergétiques que par des analyses sanguines ou urinaires peu fiables).
Certains médecins savent faire cela, leurs noms circulent sous le manteau. Ceux-là mesurent chaque jour la gravité du problème chez les enfants qu’on leur envoie…

2. Toujours renforcer son organisme avant d’engager un processus d’élimination car la cure de détox fait rarement dans la dentelle (une partie des bons nutriments part avec les mauvais) et peut provoquer nombre d’effets indésirables sur un organisme affaibli.
Tout protocole d’élimination doit donc être précédé d’une complémentation nutritionnelle substantielle d’1 ou 2 mois.

Autrement dit, ce genre de cure ne se fait pas à la légère par l’auto-traitement ou des protocoles non-cadrés : cet amateurisme est la meilleure façon qui soit d’accélérer involontairement la mise en circulation du cadmium et des autres toxiques et de précipiter un empoisonnement dont les conséquences ne se seraient peut-être jamais manifestées.

Dominique Vialard

23/07/2014

Le terrorisme ATHÉE...

LA PENSÉE ATHÉE DÉSORMAIS CONSIDÉRÉE COMME TERRORISTE EN ARABIE SAOUDITE !

Déjà critiquée pour ses nombreuses atteintes aux libertés, l’Arabie Saoudite va encore réduire la liberté d’expression en menaçant d’une peine de prison de 20 ans toute pensée ou expression politique dissidente.

Après les détecteurs de gays et la proposition de faire porter la burqa aux petites filles, le Royaume d’Arabie saoudite vient d’adopter une série de lois dont l’une considère désormais les personnes athées comme des terroristes. Ces lois sont rassemblées sous le Décret Royal 44, lequel vise à pénaliser la « participation à des hostilités hors du royaume », les actes terroristes, et toutes les formes de dissidence politique ou manifestations qui sont de nature à « troubler l’ordre public ».

http://citizenpost.fr/2014/04/pensee-athee-desormais-consideree-terroriste-en-arabie-saoudite/#.U7iCHVIb-XR

 

REC :

Avez-vous remarqué que ce sont les pays où il y a le plus de fous de dieu que l'on respecte le moins les droits de l'homme et que l'on trucide les gens à tout va ?

Si ce n'est des moutons, comment peut-on se prévaloir l'appartenance à une religion qui asservie les femmes, les lapides et ne se gêne pas de tuer leurs propres enfants pour une jupe trop courte !

Il y a donc dans cette religion musulman plusieurs courants au même titre que plusieurs corans ?

Rassembler les gens en les maintenant sous le jonc de la tyrannie et par la peur ressemble fort à ce que chez nous, le clergé à fait durant la Grande Inquisition.

Vive la laïcité, vive l'athéisme !

 

 

22/07/2014

SANTÉ ET ALIMENTATION.

Le système immunitaire serait mis à mal par notre régime alimentaire :

Le régime occidental qui se caractérise par une surabondance de calories et la présence d'aliments, comme du sucre blanc, des graisses saturées, du sel, pourrait expliquer certains désordres immunitaires.

Pire : en mangeant mal, nous pourrions transmettre des effets délétères à nos enfants. 

CHCO.jpg

Enfin, l’auteur signale que certaines extrapolations sont faites à partir d’études in vitro ou sur l’animal, mais des dommages similaires sont probables chez l’Homme, selon lui. Conclusion pour éviter ces problèmes de santé : pas trop de calories, de graisses saturées, de sucre blanc ou de sel ! 

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu