Avertir le modérateur

27/07/2016

Vidéo massacre à Nice, l'horreur.

 

L'horreur de Nice !
Âmes sensibles s'abstenir sur les 3 dernières minutes !
Pour tous ceux qui trouvent mes propos extrêmes !

 

https://youtu.be/gmo45zcswUE

 

 

 

 

Les rentiers de la CGT...

 

Chère amie, Cher ami,

Voici la lettre que mon père m'écrirait si j'étais le secrétaire général de la CGT :

« Cher Philippe,

Il est temps pour moi de te dire stop !

Oui Philippe, c'est parce ce que je me lève tous les matins pour faire vivre notre famille, que tes amis et toi peuvent s'amuser à monter les Français les uns contre les autres.

C'est par l'argent que nous gagnons que vous pouvez paralyser notre pays déjà bien mal en point.

Toi et tes amis de la CGT, vous vivez comme des rentiers sur notre dos.

Philippe, cet argent que tu nous voles au travers de nos taxes et impôts nous serait pourtant bien utile, tu sais, pour agrémenter notre quotidien.

Je t'entends me dire que c'est grâce à toi que j'ai un travail et des congés payés.

Mais non Philippe, tu te trompes.

C'est parce que je m'en suis donné les moyens et que mon employeur m'a fait confiance.

Si tu t'étais occupé de me chercher un emploi, tu aurais bloqué, comme tu sais si bien le faire, toute discussion.

Tu aurais même placé un de tes petits camarades à ma place pour ensuite décourager mon patron !

Depuis qu'avec tes amis de la CGT tu as décidé de mettre le feu dans notre pays, tu m'obliges à me lever aux aurores pour aller travailler car je ne sais pas à quelle sauce vous allez me manger.

Tes camarades bloquent raffineries, transports, routes, centrales nucléaires…

Vous paralysez les petites entreprises ! Je vois bien que vous êtes bien loin des réalités économiques…

Philippe, crois-tu que la situation de notre pays puisse te permettre de jouer ainsi ?

Comme tu ne sembles pas vouloir recouvrer la raison, j'ai décidé de te couper les vivres. Je demande à l'ensemble des Français de faire de même !

Tu ne sembles pas comprendre que c'est avec notre argent que tu freines le dynamisme dont la France a tant besoin.

Je longe les murs car je ne peux plus soutenir les regards de nos voisins qui voient en moi un père indigne qui n'a pas su t'inculquer les valeurs de travail, de responsabilité mais surtout de fierté pour notre pays.

Alors, je décide de sonner la fin de ta récréation.

Je demande donc aujourd'hui à ce que plus aucun syndicat ne reçoive un seul euro d'argent public.

Tu fais semblant de ne pas savoir, mais 54% de ton argent vient de mes impôts !

J'en profite aussi pour te dire que les Français et moi ne sommes pas dupes et savons que, main dans la main avec le MEDEF, vous avez négocié avec le gouvernement en 2014 une généreuse « taxe syndicale » prélevée directement sur la fiche de salaire de chaque travailleur…

Un comble de m'obliger à financer tes caprices sans me demander mon avis !

Alors là aussi Philippe, je te dis stop ! Tu n'auras plus un sou de ma part.

Il est temps pour toi et pour l'ensemble de tes camarades de grandir et d'agir par tes propres moyens.

Je demande à tous les Français de s'associer à ma démarche en signant maintenant.

C'est pour ton bien Philippe !

Papa. »

REC :

Je signe mais ne trouve pas la démarche très subtile... 

Car ce n'est pas seulement aux syndicats qu'il ne faut plus rien donner, mais c'est aussi et encore pire, aux partis politiques et aux politiciens qui récupèrent de l'argent suivant le nombre de votants lors des élections...

 

 

26/07/2016

Le manque de sécurité en France !

La sécurité en France, une honte !

L'actualité de ces derniers jours montre une nouvelle fois l’état de déliquescence de notre justice et de nos moyens de défense contre la délinquance, le terrorisme et la barbarie.

La loi et l’ordre ne sont plus respectés, la justice est inexistante, les délinquants et les terroristes sont pour la plupart en liberté et agissent au nez et à la barbe des autorités. Quant aux multirécidivistes on les compte plus, tant les tribunaux entretiennent le laxisme, au niveau des peines prononcées.

Les Français ne sont plus protégés comme ils le devraient, malgré les droits qui leurs sont acquis par notre Constitution. Bien que cette dégradation ne date pas d’hier, nous n’avions encore jamais atteint, un tel niveau d’impuissance, de laxisme, d’amateurisme et d’indigence, dans la lutte contre le crime sous toutes ses formes.

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-158056-...

 

 

 

 

 

25/07/2016

Munich, Nice, Laxisme = complices !

Munich : l’auteur de la fusillade, un solitaire fasciné par les tueries !

 

MON CUL OUI !

 

http://www.dreuz.info/2016/07/23/munich-lauteur-de-la-fus...

 

REC :

Son nom, quelles sont ses origines, où est-il né, sa religion, autant d'inconnues ?

Certes, nous savons très bien que nous vivons au milieu de gens complètement détraqués !

Et ce n'est pas la peine d'aller bien loin, regardez ce qui se passe dans les abattoirs, vous trouvez cela normal de passer sa journée à égorger des animaux ou à les maltraiter ?

Ce gout du sang doit leurs remonter jusque dans la bouche....

Il faut bien admettre qu'il y a des individus qui n'ont aucunes compassions pour quelconques vies animales ou humaines.

Et les militaires font peut-être aussi partie des pires comme le prouve de nombreuses tueries aux US.

Ok, fort heureusement, il y a moins de cas en France peut-être parce que nous ne consommons pas autant de vaches hormonales...

Toujours est-il qu'il y a quand même sur notre territoire, hormis attentats, qlqs milliers de morts / an, assassinés ! Affaires classées...

J'ai déjà vu des reportages sur nos armées en Afghanistan. Les jeunes sont tellement sous pression qu'ils disent eux même tirer sur tout ce qui bouge, chien ou humains...

Quand à ceux qui s'engagent, ils l'avouent aussi, ils y vont pour tuer !

Le problème c'est aussi le manque de moyens que l'on se donne pour enfermer tous les fous, trop nombreux, trop coûteux...

Mais c'est aussi d'une part les journaleux à la botte de l'État, qui mentent et préfèrent qualifier de loup solitaire donc faire l'éloge des tueurs qu'il ne faut nommer que du terme d'assassins. Dont leurs noms, tueurs, violeurs ou escrocs, devraient être affiché dans les mairies. Mais le problème c'est que ceux de certains élus seraient alors obligé d'en faire partie et cela ferait désordre...

Alors tout est bon durant plusieurs jours pour faire passer de maladif même un terroriste si déséquilibré soit-il pour ne pas enflammer les foules.

Les préfets et les maires ont pour mots d'ordre, " Ne pas faire de vagues"...

Douce France comme dirait Trenet.

OK, il y a des pays ou la haine est si forte qu'il ne faut mieux pas y aller en vacances.

Alors, elle est pas belle la race humaine avec une majorité de moutons  et de fous ?

 

 

 

 

 

 

24/07/2016

Sabots plastiques = dangers.

Si vous portez ces sabots, il y a un risque pour votre santé, voici pourquoi ?

sabots.jpg

 

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/06/si-vous-portez-ces-sabots-jetez-les-immediatement-et-voici-pourquoi.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail#ob-comment-ob-comment-88336296

REC :

OK, vous avez raison, mais votre article reste quelque peu exhaustif ne serait-ce que par la photo.

Certes, ce genre de sabots malgré les quelques perforations renferme un peu trop le pied.

Mais faut pas se leurrer, toutes les autres sandales de plage, nu pied, claquettes, et combien de chaussures de sport sans même parler des habits dont il aurait été bon d'en re-faire le parallèle même si cela put faire l'objet d'un autre article.

Mais le pire cela reste le laxisme des pouvoir sanitaire face aux ventes de produits de contenances alimentaires, plat, bocaux, moules, etc...

Toutes ces saloperies entre plastiques et silicones et pas davantage pour l'aluminium.

Bref, c'est bien simple, quelle gourde allez vous acheter à votre enfant ou quelle bourde allez vous commettre...

 

 

23/07/2016

Étranger en situation irrégulière qui fait sa loi !

Huit mois de prison ferme pour avoir frappé une serveuse qui servait de l'alcool pendant le ramadan !

http://www.planet.fr/politique-nice-huit-mois-de-prison-ferme-pour-avoir-frappe-une-serveuse-qui-servait-de-lalcool-pendant-le-ramadan.1104132.29334.html?xtor=ES-14-1089812[Planet-Mi-journee]-20160616

REC :

Une honte autant pour la justice et ce laxisme politicien ambiant !

Un étranger en situation irrégulière qu'il va encore falloir nourrir puis à sa sortie de prison, il sera encore prit en charge par les services sociaux qui vont lui payer aide et assistance avec un logement à la clef !

C'est un scandale ! Il est même question que l'État naturalise les pirates somaliens actuellement en prison française !

Pas étonnant que cela pète de partout, nos politiciens ripoux sont tous complices des terroristes !

Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques"; Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes. En ligne sur : http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=96895 Ou tapez le titre dans la recherche.  (Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur) Et 365 jours / an : http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr

+++++++

http://www.dhnet.be/actu/faits/son-mari-l-a-egorgee-et-a-presque-decapite-sa-petite-fille-de-13-mois-noura-etait-un-rayon-de-soleil-toujours-souriante-5759b98a35708dcfedab01a3

Bizarre, on nous parle d'accidents animaliers aux USA et aucun journal ne parle de cela, à nos portes, que l'on essaye comme le reste de nous cacher :

 

 

 

22/07/2016

Partout des nanoparticules dans nos aliments !

Nanoparticules dans les aliments : quels sont les risques sur la santé ?

DANS L’ASSIETTE – Une enquête de l’association Agir pour l’environnement révèle la présence de nanoparticules dans 4 produits alimentaires couramment achetés. Problèmes : l’étiquette ne les mentionne pas et les conséquences sur la santé sont incertaines. On fait le point.

http://www.metronews.fr/info/nanoparticules-dans-les-alim...

+++++++

Alerte sur les contaminants présents dans les huiles végétales incorporées dans les produits alimentaires :
 http://www.notre-planete.info/actualites/4486-huile-veget...  

 

 

 

21/07/2016

Femmes en armes plutôt qu'en larmes ?

 

 Et si on armait les femmes ?

femmes-au-combat-1.jpg

http://www.bvoltaire.fr/jeremiemassart/lutte-contre-le-te...

 

REC :

Il faut être sérieux, moi aussi je me sens responsable au point de penser pouvoir sortir armé. Mais imaginez une queue de poisson qui tourne mal et un abrutit qui sort arme au point, vous allez tirer de suite sinon avec tous ces détraqués, c'est vous qui prenez une balle ?

Le risque est donc trop important de se retrouver au Far-West.

Déjà qu'avec l'interdiction les armes circulent facilement, vous vous rendez compte si tout le monde en avait ?

Comment faire la part avec les voleurs qui vont entrer dans un magasin et s'en servir au moment voulu ?

Et nos enfants qui se font agresser voir violer, faut-il aussi faire comme avec le mobile, les en équiper ?

Attention, les lobbys sont bien content de cette pression et le trafique d'armes, même nos manufactures françaises y participent !

 

Je me rappelle avoir vu un vieux film dans la lignée des trois lanciers du Bengale ou l'on faisait parler un ennemi en le menaçant de le mettre dans une peau de cochon... Pourquoi comme le Coran qui semble vouloir faire sa loi chez nous, ne pas pratiquer ainsi systématiquement sur tous les terroristes morts en les enterrants dans l’anonymat, dans une peau de cochon...

De toutes façons, ce ne sont pas des loups solitaires mais plutôt des porcs solitaires, pour ne pas dire des vers... Ils sont tellement débiles et pourris qu'ils ne se rendent pas compte qu'à chaque attentats, ils tirent une balle dans le pied à l'islam. Nous allons avoir une telle suspicion envers nos concitoyens musulmans depuis qu'ils peuvent sortir du lot des honorables français et venir nous trucider, que cela va amplifier les haines. Si les actes de ces dégénérés continuent, cela va devenir invivable entre nous.

Personnellement, je suis athée donc tolérant envers ceux qui ne s'en prennent pas à nos libertés. Mais si j'étais musulman, je renierais cet étiquetage qui ne sert plus que les intérêts des trop nombreuses personnes qui s'en glorifient. Je préfèrerais prier en étant laïque non estampillé d'une quelconque religion et je ne fréquenterais plus les mosquées.

C'est ce qui s'est passé en France après que nos ancêtres aient eu à subir la Grande Inquisition et la main mise du clergé sur l'état. Et cela continue de nos jours, plus personne ne veut continuer à prier du vent ou des dieux qui nous imposent leurs doctrines.

Quel avenir pour les jeunes générations ?

Pour l'instant il va crée une telle suspicion entre les français et les musulmans de France que cela risque de devenir invivable ! Toute leur communauté serait donc une planque pour terroristes prêt à vous égorger sur un coup de tête ? Musulman, choisis ton camp, la religion, ce n'est qu'une étiquette, aucune ne vaut la peine de tuer son voisin. Quel triste avenir pour les enfants d'immigrés. Et ces ripoux de politiciens qui cherchent à ouvrir les frontières à tout va, quelle honte. 
Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques";
Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.
En ligne sur :
http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php.. . 
Ou tapez le titre dans la recherche. 
(Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur)
Et 365 jours / an : http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr

+++

 

http://madame.lefigaro.fr/societe/ces-femmes-qui-ont-pris...

 

 

 

20/07/2016

Mémoire du massacre de nos ancêtres.

Le « devoir de mémoire », indispensable à la santé mentale

Chère lectrice, cher lecteur,

En cette année du centenaire de la bataille de Verdun, j’ai lu une réflexion de l’écrivain américain Walt Whitman, qui remarquait qu’on ne peut pas « oublier une colline de membres amputés ».

Lui-même en avait fait l’expérience en 1862. Il était à la recherche de son frère George sur un champ de bataille de la terrible Guerre de Sécession. Cette guerre fut la première « guerre industrielle » où fut utilisée la mitrailleuse lourde :

« Je vis un tas de pieds, de jambes et de mains amputés », un tas si grand qu’il aurait « rempli une charrette entière » [1].

Walt Whitman fut épouvanté. Mais il réalisa que ceux qui ne l’ont pas vu ne peuvent pas réaliser l’horreur qu’est la guerre moderne. Le risque donc, est qu’ils ne prennent pas la chose au sérieux, et qu’ils se laissent entraîner à leur tour dans les mêmes catastrophes :

 « Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamnée à la revivre », a dit Karl Marx [2].

D’où l’importance énorme, pour toute notre société, du « devoir de mémoire ».

Pas besoin d’une bombe nucléaire pour rayer Paris de la carte

Les médias parlent constamment de la menace des « armes de destruction massive », en particulier la bombe atomique.

Ils oublient de préciser que les armes dites « conventionnelles » sont devenues tellement efficaces aujourd’hui qu’elles sont exactement aussi dangereuses que la bombe atomique ou les armes chimiques.

Déjà la bataille de Verdun, il y a 100 ans, fit 700 000 victimes avec de « simples » obus et de « simples » armes à feu. C’est deux à trois fois plus qu’Hiroshima et Nagasaki réunis.

Au Japon, on parle toujours de ces deux villes, mais on oublie de dire que les Américains avaient fait pire à Tokyo avec des bombes traditionnelles. Dans la seule nuit du 9 au 10 mars 1945, ils effectuèrent le raid le plus destructeur jamais mené contre une ville. Environ 40 kilomètres carrés de Tokyo furent réduits en cendres. On estime à 120 000 le nombre de Japonais qui périrent dans cette attaque – le bilan le plus lourd d’un bombardement aérien effectué sur une ville. Hiroshima ne vient qu’après [3].

Sans aller si loin, souvenons-nous des bombardements alliés qui ont rayé de la carte les villes de Hambourg, Cologne, Leipzig, Mayence, Dresde, Magdebourg, et bien sûr Berlin. Du 13 au 15 février 1945, l’armée de l’air américaine et la Royal Air Force (RAF) tuèrent 25 000 civils à Dresde en larguant principalement des bombes à fragmentation et incendiaires. Cette ville, qui était une des plus belles du monde, fut totalement détruite. La ville de Magdebourg fut détruite à 90 %, comme tant d’autres, et sans bombe atomique.

Au cours de l’insurrection de Varsovie en 1945, et sans aucune « arme de destruction massive », 180 000 civils et 18 000 soldats furent tués du seul côté polonais. Du côté allemand 17 000 soldats furent tués. Il ne restait plus que 350 000 civils vivants à la fin de l'insurrection : ils furent brutalement évacués et parqués dans des camps de transit aux portes de la ville, puis en grande partie déportés, soit vers des camps de concentration soit vers des camps de travail, les plus faibles étant abandonnés sans ressources [4].

Ceux qui ont assisté à ces horreurs épouvantables, à ces rivières de sang, ne peuvent que s’être juré : « Plus jamais ça !!! ».

« Plus jamais ça ! », c’est la pensée immédiate, évidente que toute personne sensée se fait lorsqu’elle assiste en direct aux atrocités des guerres modernes. « Quelle connerie, la guerre ! », s’exclama Jacques Prévert, et comme il avait raison.

L’énorme problème est que si les yeux des victimes ne peuvent jamais oublier les horreurs de la guerre, il n’en va pas de même de leurs enfants, et encore moins de leurs petits-enfants.

En quelques années, aussi abominables qu’aient été les massacres, les gens se lassent d’entendre les récits de guerre du grand-père et de la grand-mère qui, prétendument, « radotent ».

En fait, ils ne radotent pas du tout. S’ils racontent leurs souvenirs, c’est dans l’espoir intense que les jeunes réalisent, se souviennent et, surtout, ne recommencent jamais ça !!

Et ils ont raison de s’en préoccuper.

Trop rapidement, les personnes qui n’ont pas connu la guerre perdent la notion de ce qui s’est vraiment passé.

Au lieu de voir l’horreur, elles voient l’excitation, l’héroïsme, la possibilité de « se sentir vivre », de « se battre pour un idéal ». Au début du XXe siècle, la mort sur le champ de bataille paraissait désirable à la jeunesse en manque d’aventure ou d’idéal.

Désirable, la guerre, oui. L’état de paix, de non-violence, leur paraissait ennuyeux, morne, parfois même insupportable.

Ils voulaient déclencher une grande guerre, pour voir des milliers de mains, de bras, de jambes et de touffes de cheveux déchiquetés, sanguinolents, mélangés à la boue, aux fils barbelés. Les plus beaux bâtiments, les plus belles avenues détruits pour ne jamais être reconstruits.

Au départ il y avait de jeunes garçons, sur leurs jambes, capables de rire et d’aimer. Ensuite il n’y avait plus que des paquets de chair et d’organes éparpillés.

Et c’est cela que l’être humain, dans sa folie, veut.

Mais c’est bien pire aujourd’hui.

Nous en sommes au point, actuellement, où la mort en se faisant exploser dans un manège pour tuer des enfants est devenue un désir pour certains. Cela s’est passé cette année dans un parc public au Pakistan ; l’attentat a fait 70 morts parmi les familles et les enfants venus fêter Pâques [5].

Le but des kamikazes, ne vous y trompez pas, est d’exaspérer les populations jusqu’à ce qu’elles se jettent, une nouvelle fois, dans une grande guerre généralisée.

Le seul moyen d’échapper à ça, de conserver la santé mentale indispensable au maintien de la paix, qui est le bien le plus désirable, c’est d’enseigner à nos enfants le souvenir de ce qui s’est passé tant de fois dans l’histoire, chaque fois qu’une vraie guerre a été déclenchée.

Il faut leur transmettre le souvenir, la mémoire, la crainte même, de ces drames qui se sont déroulés sur notre sol, il n’y a pas si longtemps. Cultiver chez eux un certain sens du tragique afin qu’ils réalisent que ce qu’ils voient, et qui leur plaît, dans les films de guerre et de violence, peut resurgir si l’on n’y prend garde. Et aussi « drôle » que ça leur paraisse quand c’est à l’écran, il n’en ira plus de même quand ils auront eux-mêmes un bras arraché par une grenade, un enfant dans les bras tué par un bombardement.

Si on leur apprend en revanche à rire de tout ça ; à le prendre à la légère ; à se convaincre que, finalement, c’était il y a bien longtemps, et qu’ils ne sont plus concernés. Que ce sont « les autres », que ce sont « des fous ». Que les anciens étaient juste des idiots, et qu’eux en revanche sauront facilement éviter l’engrenage qui conduit à la catastrophe ; alors préparons-nous au pire.

Dernière réflexion

Pour dire « se souvenir », en anglais, on dit « remember ».

Ce mot pourrait se traduire littéralement par « remembrer ».

Vous voyez les corps démembrés et vous vous souvenez qu’ils appartenaient à des personnes pleines de vie, de projets, d’espoirs. Mentalement, vous les « remembrez ».

Cette opération mentale est indispensable. Elle nous permet de réaliser que la mort et la destruction n’étaient pas nécessaires. Qu’un autre chemin aurait pu être pris. Un chemin qui aurait préservé la paix, et la vie.

À votre santé,   Jean-Marc Dupuis.

 

19/07/2016

Spiritualité et religions, quand ?

Les principales différences entre la spiritualité et la religion :

Les gens qui disent avoir une vie spirituelle sont souvent confrontés à une question très

contradictoire quant à savoir s’ils sont religieux ou non.

La plupart du temps les gens pensent que les deux sont essentiellement la même chose.

Cependant, cela ne représente pas la vérité telle qu’elle est.

Être spirituel ou être religieux sont deux choses totalement distinctes.

Parfois, quand les gens essaient d’expliquer pourquoi ils sont spirituels plutôt que religieux, ils ont du mal à décrire les différences et ce que cela signifie pour eux globalement.

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/06/les-princ...






 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu