UA-112799694-1

Avertir le modérateur

08/10/2008

Mélamine-o -merde !

Alimentation, dangers quotidiens !

 

A la question envoyée à plusieurs industriels français :

:

 

   " A ce jour, pouvez-vous affirmer que la source de vos protéines fût-elle végétale ou animale, soit d'origine française ?

  Dans le cas contraire, pouvez-vous me préciser qu'elle en serait l'origine ?

  Avez-vous procédé à des analyses pour détecter la présence éventuelle de mélanine ? "

 

La réponse fut :

 

Notre service Diététique n’étant pas habilité à engager la société … dans des domaines règlementaires, je me permets donc en qualité de responsable légal de la société de vous confirmer que les protéines entrant dans la fabrication de nos produits sont exemptes de tout risque de contamination avec de la Mélamine ou tout autres substances  dangereuses pour la santé ou même simplement non autorisées.

Notre laboratoire est certifié selon la norme ISO 9001 et de plus répond à toutes les exigences applicables aux   sites de fabrication de produits destinés à l’alimentation humaine. Ceci inclus  également les obligations d’analyse et de contrôle des matières premières.

 

Pour votre info, les produits laitiers contaminés à la Mélamine ont été fabriqués en Chine et L’Union Européenne interdit l’importation de produits laitiers en provenance de Chine. Il y a donc normalement peu de risque que ce problème se retrouve chez nous  et aucun que cela soit le fait d’un industriel sérieux.

 

J’espère avoir répondu à votre légitime inquiétude et je reste à votre disposition pour toute autre information qu’il vous serait utile de connaître.

 

A la Re-question du R.EC. :

 

Bonjour,

              Je vous remercie d'avoir répondu à ma question, mais je permets de douter, non point de votre bonne foi, mais de crédibilité qu'il faut  donner à votre courrier.

 

En effet afin que je publie cet article sur le net, j'aurais besoin de réponses précises notamment ;

 

-1- Si votre service n'est pas habilité à engager la responsabilité de la société …, c'est que votre réponse n'engage que vous et n'a aucune valeur juridique.

En effet, nous tenons à sensibiliser les fabricants en leurs demandant d'affirmer sur l'honneur qu'ils effectuent bien des contrôles réguliers des produits en provenance de l'étranger et les garantissent hors teneur en :

-          pesticides, nitrates, antibiotiques, PCB, dioxines, taux de radioactivité et autres métaux lourds en grosses quantités dans les produits asiatiques.

 Et enfin, exempt de tous autres produits toxiques telle la mélamine issue du plastique lui même issu du pétrole.*

Je vous demande donc d'en informer votre siège pour une réponse et un engagement comportant sur le descriptif de vos recherches dont je reste persuadé qu'il sera loin de la liste non exhaustive ci -dessus.

Car contrairement à ce que vous affirmez, des produits  contenant de la mélamine ont déjà été retrouvés dans des filières françaises puisque bon nombre se procurent les protéines ou autres préparations à base de protéine à l'étranger et que ces derniers ne sont pas considérés comme produits laitiers !*

 

-2- Que les fabricants nous disent la vérité sur la provenance de leurs sources protéiques, fût elle revendue comme telle ou bien sous forme d'autres préparations culinaires ou non.

 

-3- De nous dire à quels autres industriels seraient éventuellement revendue leurs protéines.

 

-4- De nous précisez quels sont les différentes analyses auxquelles vous procédez et à quels rythmes, sur quels quantité d'échantillonnage ?

Car là aussi, contrairement à votre réponse et malgré le fait que vous ayez des laboratoires iso 9001, les services des Douanes nous ont bien précisé que dans le cas de la mélamine, personne ne la contrôlait avant la survenue des problèmes ! *

Et il en est de mêmes pour tous les toxiques cités plus hauts et qui devraient faire l'objet de constante recherches.

 

-5- De nous précisez le nom du laboratoire indépendant qui fait les analyses.

 

-6- Enfin, je vous rappelle que cette mélamine est vendue mélangé avec une multitude d'autres sources que protéiques, sauces, chocolat, soupe, farines, poissons, etc

 

-7- Pour terminer, je regrette de vous dire qu'à ce jour, je ne mettrais pas ma main au feu pour jurer de trouver un industriel sérieux comme vous le mentionnez et les faits accablants s'accumulent chaque jours dans nos aliments tant que le législateur n'imposera pas un étiquetage complet ainsi que la provenance et les taux d'éventuelles traces des toxiques cités plus haut.

 

      Je vous remercie donc pour votre réponse qui va s'additionner avec les plus grands groupes français de l'alimentation.

Cela va servir votre cause car il apparaîtra forcément que tous les produits toxiques ne sont pas suffisamment recherchés et ainsi faire pression sur nos politiques plutôt enclin à protéger les multinationales que les consommateurs.

 

Réponse fût :

 

Monsieur,

 

Je vous félicite de votre intérêt  pour tout ce qui touche à la sécurité alimentaire.

 

Tout d'abord et pour qu'il n'y ai aucune confusion, veuillez noter que ce n'est pas la Mélanine [Pigments de couleur foncée (du noir jusqu’au brun tirant sur le rouge) se trouvant dans la peau, les poils, les cheveux et la choroïde (membranes de l’œil)] mais la Melamine [La mélamine ou plutôt le formaldéhyde de mélamine (FM) fait partie de la grande famille des résines aminées dérivées de l'urée, de la thio-urée et des cyanamides.].

 

Par ailleurs, la réponse que je vous ai faite engage La société INKO puisque j'en suis le P.D.G.

 

Enfin  (et non pour botter en touche), je suis vice -président du syndicat français de la diététique et des compléments alimentaires et à ce titre je peux vous confirmer que la sécurité alimentaire est une de nos préoccupations parmi les plus importantes. Nous n'avons pas pour habitude d'attendre que les pouvoirs publics nous alertent pour mettre en oeuvre tous les moyens permettant de garantir un niveau de sécurité maximum pour le consommateur. Certes le risque zéro n'existe pas mais si en France nous n'avons pas eu souvent à faire face à des situations de crise grave, c'est aussi parce que la  l'éthique est une des valeurs des industriels que je côtoie et qui adhèrent à notre organisation professionnelle et en ont signé la charte de qualité.

 

Je vous invite à vous rendre sur le site : www.alliance7.com où vous trouverez sans doute beaucoup de réponses à vos questions.  Bien cordialement  

 

 

Et le R.E.C répond ;

 

 

Merci d'avoir à nouveau pris le temps qui vous est précieux pour répondre à mes questions.

En effet, nous sommes bien d'accord, il s'agit bien de la mélamine dont j'ai écorché le mot.  Issu d'un dérivé du pétrole d’où l'on fabrique un plastifiant comme vous dites, résineux qui recouvre les meubles revêtus de cette couche en mélaminé.

 

Je suis étonné qu'un PDG soit aussi cool face à ma requête et je vous en remercie d'être un interlocuteur de premier choix.

Néanmoins, sauf tout le respect que je vous dois et dont je ne remets pas en cause votre sincérité, lorsque vous dites que les fabricants n'attendent pas le problème pour agir, laisser moi respectueusement sourire !

Si c'était le cas, le monde serait parfait...

Hors, la mélamine est déjà dans nos produits tout comme les PC, Dioxines, métaux lourds etc...

Et j'ai le regret de vous dire que vous êtes en tant que grand patron, responsable du manque d'informations sur les étiquettes des produits dont l'Etat ne veut pas trop ennuyer les multinationales en les obligeant comme nous le demandons nous, consommateurs depuis des années.

 

Si malgré les coûts et contraintes que cela impose vous étiez parfaitement honnête, vous noteriez sur ces emballages les teneurs de tous ces produits toxiques que nos sociétés modernes  " nous font  bouffer " !

Excusez mon langage. Mais les événements concernant des produits frelatés s'amoncellent et cela ne peut qu'empirer si vous ne nous aidez pas à intervenir auprès des politiquement nuls qui se succèdent au pouvoir.

 

Certes, la quantité de toxiques en provenance de certains pays est plus forte que chez nous à cause du manque d'hygiène, de moyens de stations d'épuration, de surproduction d'un lobbying agroalimentaire et surtout chimique, prêt à tout pour fourguer ses toxiques du moment que cela remplit leurs poches !

Même si la base du commerce reste une nécessitée de faire des profits, cela ne doit point être sur le dos des citoyens.

 

Vous me parlez d'honnêteté des syndicats de diététique ? Je rigole ! Etes vous prêt à faire apparaître sur chacun de vos produits et d'obliger le gouvernement à en faire ainsi sur tous les consommables les analyses suivantes :

-Teneurs ou traces en :

                      -  OGM, transgéniques ou autres clonages.

                      - PCB

                      - Dioxines.

                     - Pesticides, nitrates.

                      - Antibiotiques.

                      - taux d'hormones.

                     - métaux lourds tel mercure, plomb etc...

                     -  cyanure, amiante.

                     - Taux de radioactivité.

                     - % réel des graisses saturées et insaturées.

                     - % des sucres rajoutés en soulignant comme le conseille les médecin de limiter les faux sucres.

                      -  Et toutes autres traces de produits toxiques tels la mélamine.

                     - La provenance de tous ces produits  ainsi que celle de tous les ingrédients qui entre en ligne dans la fabrication.                   

 

Le jour où les emballages comporteront ce genre de mention n'est pas encore né car les industriels auraient trop peur de perdre des ventes.

Mais nous et vous même si vraiment vous avez des enfants ou petits enfants, nous devons arriver à ce genre de procédure, seule garantie contre des troubles alimentaires avenirs. Avec la famine qui commence à sévir à causes que certains spéculateurs malhonnêtes se sont appropriés les stocks de céréales pour faire de la bio- merde de carburant. Les surproductions nécessaires, le manque de sécurité sanitaire autant que la pénurie de bouffe va engendrer des dérives auxquelles il faut palier de suite.

Et cela fait longtemps que vous auriez dû y penser monsieur le PDG,alors ne me dites pas que vous n'attendez pas !!

Hors, les multinationales s'en contre foutent et préfèrent maximiser les bénéfices plutôt que de minimiser les risques.

 Salutations.

 

 

PS ; Il est à noter que Danone n'a toujours pas donné signe de vie à mes questions au bout de 15 jours ! Là aussi, ce groupe préfère faire avaler des couleuvres en vantant un produit tel Actime.. de  en disant presque qu'il va vous protéger du cancer ! Et combien de consommateurs croient au père noël ?

 

Et face à tous ces mensonges, le ministère de la consommation et de la répression des fraudes ne dit que mots !

Personnellement, à force de leurs envoyer des malversations et des fraudes à la consommation, j'ai fini par me faire engueuler parce qu'ils n'étaient pas assez nombreux pour faire le boulot !

Quand au produits qui viennent de Chine ou pas, il n'y a aucune traçabilité.

Un industriel français peut très bien faire fabriquer des produits dans la CEE, mais faire venir les ingrédients de "péta ou chnoque !"

Idem pour les produits tels les champignons potentiellement radioactifs. Les douanes n'ont précisez qu'ils ne contrôlaient pas les produits issus de la CEE !

Autrement dit, de filières en négoces, nous sommes bien de la baise !

Mais ce n'est pas Sarko qui, ayant un chef cuisinier, va s'emmerder à agacer les multinationales avec nos revendications !

 

Pareil, "manger 8 fruits et légumes " par jour ! C'est vraiment inciter les gens à bouffer des pesticides et des nitrates !

Plus rien n'est bon ni même dans le cochon.

Seul les produits bios que nos élus ou députés ont les moyens de se payer !

Pas étonnant qu'ils ne veulent pas agir pour un étiquetage correct !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu