Avertir le modérateur

17/10/2008

Arrêt provisoire du blog

Toutes mes excuses aux lecteurs du blog.

La newsletter est aussi en stanby depuis la dernière panne de mon ordi.

Je reprends dès que possible mais pour l'instant, faites vos jeux, rien ne va plus !

 

A bientôt, Patrick.

12/10/2008

Pesticides non homolgués !

Communiqué de Presse. Vendredi 26 septembre 2008.

PESTICIDES !

Au terme de cinq ans et demi d'instruction, 16 chefs d’entreprise, fabricants, négociants agricoles et responsables de coopératives comparaîtront du 29 septembre au 2 octobre 2008 devant le Tribunal correctionnel de Saint-Gaudens pour mises sur le marché, introductions en France, reconditionnements et publicité de pesticides ne bénéficiant pas d’autorisation ainsi que vente de produits toxiques sans disposer d’agrément administratif. Parallèlement, la société Monsanto siègera à nouveau, le 1er octobre 2008, sur le banc des prévenus pour publicité mensongère du Roundup.


Le point de départ de l’affaire qui sera jugée devant le Tribunal correctionnel de Saint-Gaudens, remonte au constat, courant 2001 et 2002, d’une surmortalité d’abeilles dans les ruchers des départements du Gers et de la Haute-Garonne. Après enquête, la gendarmerie nationale découvre 39 tonnes de produits non autorisés en France, dont 3 tonnes de produits toxiques !

Le commerce et les publicités de ces produits ne se sont pas limités à ces deux départements. C’est un véritable réseau qui a été démantelé par les enquêteurs. Pour montrer l’ampleur nationale de ce scandale, les associations Eau & Rivières de Bretagne (Bretagne), Nature Comminges (31), Sauvegarde de l’Anjou (49), Uminate (Midi-Pyrénées) et Vienne Nature (86), elles-mêmes concernées, se constitueront partie civile aux côtés de France Nature Environnement, fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement.

La fédération France Nature Environnement et ses associations membres souhaitent que ce procès soit l’occasion de faire reconnaître les responsabilités tant des personnes physiques que des personnes morales impliquées dans ce commerce inadmissible, mais aussi et surtout de rappeler au grand public la dangerosité des pesticides. « Les pesticides provoquent de sérieuses atteintes à la qualité de l’air, des aliments, de l’eau, des écosystèmes et des milieux naturels au point que le Président de la République a fixé l’objectif d’une réduction de 50% dans les 10 ans à venir. Dans cette situation, la mise sur le marché des produits interdits et dangereux, au mépris de l’environnement et de la santé publique, est un acte d’une extrême gravité », précise J.C. Bévillard, secrétaire national de FNE en charge des questions agricoles.

________________________________________________________________________________

 


Ah! Ne partez pas  avant d'avoir suivi ce lien ;

 :
http://www.dailymotion.com/video/x2rolf_elle-pleure-elle-pleure-ma-planete_people

 

Michel.

http://terresacree.org SOS-Planete, le site de l'association Terre sacrée, parce qu'on la massacre!

 

________________________________________________________________________________

 

 

Casseurs de pub sur la toile
http://www.casseursdepub.org

I - LA DECROISSANCE EN KIOSQUE LE 2 OCTOBRE
Le numéro d'octobre de La Décroissance « Vive la crise ? » sera en kiosque le 2 octobre.
http://www.ladecroissance.net

 

 

________________________________________________________________________________

 

Denis Lebioda
Je vous signale quelques billets récemment mis en ligne sur le site http://www.contaminations-chimiques.info, site d'informations et d'initiatives citoyennes en santé et environnement...

A bientôt sur www.contaminations-chimiques.info !



ET PENSEZ A SIGNER LA PETITION  STOP MALBOUFFE DU REC sur;

http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1913

11/10/2008

Crise ou pas...

Briser l'engrenage des crises

 

La crise qui sévit dans le monde depuis plus d’un an, après d’autres qui se sont succédé depuis une décennie, n’est pas pour tout le monde.

 Car les inégalités, qui s’étaient considérablement accrues depuis l’avènement du néolibéralisme, se sont encore aggravées.

Dans son rapport annuel, la banque Merryl Lynch dénombre 100 000 « ultra-riches » : ils détiennent chacun au moins 30 millions d’actifs financiers et, ensemble, 15 000 milliards de dollars équivalents à près du quart du produit brut mondial. Ce n’est plus seulement le système bancaire qu’ils contrôlent, comme les « deux cents familles » d’avant la Deuxième Guerre mondiale, qui dictaient leur loi à la Banque de France ; aujourd’hui c’est l’économie mondiale qu’ils prennent en otage et qu’ils plongent dans une crise aux multiples facettes, financière, écologique, alimentaire et sociale. Toutes ces crises et le système qui les engendre détruiront peu à peu l’humanité et la planète si les peuples laissent faire, parce que chacune d’entre elles renforce et exacerbe les autres.

 

   article publié le 19/09/2008: Attac France

 

10/10/2008

Plein phares abusifs !

A partir de 2011, toutes les nouvelles voitures devront avoir des phares de jour

Tous les nouveaux modèles de voitures commercialisés dans l'UE devront être équipés d'un éclairage de jour spécifique à partir de 2011, a annoncé mercredi la Commission européenne, qui espère que la mesure réduira de 3 à 5% le nombre de tués sur les routes européennes.

La présence de ces feux activés automatiquement lorsque le moteur est mis en marche, sera obligatoire à l'avant de tous les nouveaux modèles de voitures particulières et des camionnettes lancés sur le marché à partir du 7 février 2011, selon une directive européenne approuvée mercredi à Bruxelles.

R.E.C.

             Ce n'est vraiment pas croyable de voir cela !

Est-ce qu'il faut de la lumière pour permettre à tous les vieux qui s'élisent au sénat à y voir plus clair !

Nous sommes vraiment dirigé par des vieux et la sénilité les rend improductif !

Les phares en journée cela signifie non seulement davantage de risques pour les motards puisqu'il y aura accoutumance des conducteurs à moins se méfier.

Mais c'est surtout une surconsommation d'énergie favorisant le nucléaire si cher à notre VRP président Sarko !

Ainsi que davantage de pollution en CO2 même si les petits malins qui crée ce genre de texte de loi se disent que c'est un manière de taxer les futures voitures électriques !

Cela signifie aussi une usure prématuré des batteries donc un recyclage problématique.

Franchement, y en a marre des décisions stupides de nos élus comme du parlement européen !

Le grenelle n'a vraiment aucun effet sur l'E.U.

Regardez les téléviseurs ! Alors qu'il faut faire des économies d'énergie, il ne se vend sur le marché que des écrans dont il est impossible d'éteindre la fonction veille alors que cela fait des lustres que l'on nous oblige à vouloir l'éteindre !

Continuez bien à encaisser vos gros salaires de députes et ne servir à rien pour l'avenir du pays !

Automobilistes, mobilisons-nous contre une Europe de technocrates incompétents !

09/10/2008

Femme = homme ?

Paru sur Quotimed.com, le 19/09/2008

Non, les femmes ne battront pas les hommes !

En modélisant 13 000 performances sportives masculines et féminines enregistrées depuis 1908 dans quatre disciplines olympiques, l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (IRMES) a constaté que les écarts entre les hommes et les femmes s'étaient quasiment fixés depuis trente ans. Une si longue stabilité semble exclure que les femmes battent un jour les hommes au 100 m, ou au marathon. Contrairement aux prévisions de plusieurs études récentes.

R.E.C.

          Désolé pour vous mesdames ou plutôt tant mieux, gardez bien précieusement votre féminité dont bon nombre de sportives ont perdues !

Déjà qu'une étude récente faisait apparaître une augmentation de 7 à 8 % de femmes ayant une plus forte pilosité. Sans doute lié à toute la merde pleine d'hormones et d'antibiotiques que nous consommons. Les sportives de haut niveau en rajoutent une couche, mais vous voyez, vous ne battrez jamais les hommes parce que même si vos poils augmentent, les nôtres aussi  sans aucuns doutes !

Consolez-vous en équilibrant la société, ce qui n'est déjà pas une mince affaire car à en constater l'émission  "KOL – EN – TAS ", (Je l'ai parfois regardez à 2 H du matin en prenant un repas.), je m'aperçois qu'il n'y a pas besoin de faire des études pour admettre la suprématie masculine même si cette dernière gente féminine gagne une finale sans tenir compte de l'addition de points en cours de vacances.

Pour ce qui est de bouffer des vers ou des limaces, égalité ! Je trouve même que cela devient une gavegie. Il me semblait que Trois ans en arrière, il suffisait d'en gober un, mai dorénavant, c'est entre quatre et huit ! Quelle perversité, là aussi, égalité.

Le lancer de noix de cocu les yeux bandés, là aussi mesdames, vous êtes très fortes ! Ainsi que pour l'équilibre sur le pilori ! Mais si l'on analyse de plus près cette émission de boy-scouts en pantoufles qui se lamentent dès qu'il pleut un peu, ces dames ne sont vraiment pas de bons stratèges !

Soit c'est parce que l'émission est franchement truquée, ce qui ne serait pas étonnant.

Soit c'est parce que même une prof de maths qui devrait pourtant avoir l'esprit très méthodique n'est pas capable de se dire que pour gagner 100 000 €, il faut éliminer tous les mecs !

En effet, ces messieurs ne font pas de cadeau pour éliminer qui de droit ou non va partir. Mais non, pas ces charmantes dames de compagnies qui avaient sans doute peur de se retrouver seules sur cette île vraiment tout sauf déserte !

Parce qu'une personne intelligente, lorsqu'elle s'aperçois à un moment qu'il y a dans le groupe autant de femmes que d'hommes si ce n'est plus, qu'il est donc plus aisé de former une équipe entièrement féminine pour mettre tous les mecs dehors et ainsi disputer une finale entre femme ! Eh bien non, cela ne leurs vient pas à l'esprit ! Fallait jouer fair-play alors que les mecs eux avaient tous les droits !

Désolé mesdames, je ne suis pas misogyne, juste un petit peu macho, mais s'il faut compter sur vous pour un monde meilleur avec tous ces faux-culs, il va falloir se lever de bonne heure !

J'attends vos réactions avions…

08/10/2008

Mélamine-o -merde !

Alimentation, dangers quotidiens !

 

A la question envoyée à plusieurs industriels français :

:

 

   " A ce jour, pouvez-vous affirmer que la source de vos protéines fût-elle végétale ou animale, soit d'origine française ?

  Dans le cas contraire, pouvez-vous me préciser qu'elle en serait l'origine ?

  Avez-vous procédé à des analyses pour détecter la présence éventuelle de mélanine ? "

 

La réponse fut :

 

Notre service Diététique n’étant pas habilité à engager la société … dans des domaines règlementaires, je me permets donc en qualité de responsable légal de la société de vous confirmer que les protéines entrant dans la fabrication de nos produits sont exemptes de tout risque de contamination avec de la Mélamine ou tout autres substances  dangereuses pour la santé ou même simplement non autorisées.

Notre laboratoire est certifié selon la norme ISO 9001 et de plus répond à toutes les exigences applicables aux   sites de fabrication de produits destinés à l’alimentation humaine. Ceci inclus  également les obligations d’analyse et de contrôle des matières premières.

 

Pour votre info, les produits laitiers contaminés à la Mélamine ont été fabriqués en Chine et L’Union Européenne interdit l’importation de produits laitiers en provenance de Chine. Il y a donc normalement peu de risque que ce problème se retrouve chez nous  et aucun que cela soit le fait d’un industriel sérieux.

 

J’espère avoir répondu à votre légitime inquiétude et je reste à votre disposition pour toute autre information qu’il vous serait utile de connaître.

 

A la Re-question du R.EC. :

 

Bonjour,

              Je vous remercie d'avoir répondu à ma question, mais je permets de douter, non point de votre bonne foi, mais de crédibilité qu'il faut  donner à votre courrier.

 

En effet afin que je publie cet article sur le net, j'aurais besoin de réponses précises notamment ;

 

-1- Si votre service n'est pas habilité à engager la responsabilité de la société …, c'est que votre réponse n'engage que vous et n'a aucune valeur juridique.

En effet, nous tenons à sensibiliser les fabricants en leurs demandant d'affirmer sur l'honneur qu'ils effectuent bien des contrôles réguliers des produits en provenance de l'étranger et les garantissent hors teneur en :

-          pesticides, nitrates, antibiotiques, PCB, dioxines, taux de radioactivité et autres métaux lourds en grosses quantités dans les produits asiatiques.

 Et enfin, exempt de tous autres produits toxiques telle la mélamine issue du plastique lui même issu du pétrole.*

Je vous demande donc d'en informer votre siège pour une réponse et un engagement comportant sur le descriptif de vos recherches dont je reste persuadé qu'il sera loin de la liste non exhaustive ci -dessus.

Car contrairement à ce que vous affirmez, des produits  contenant de la mélamine ont déjà été retrouvés dans des filières françaises puisque bon nombre se procurent les protéines ou autres préparations à base de protéine à l'étranger et que ces derniers ne sont pas considérés comme produits laitiers !*

 

-2- Que les fabricants nous disent la vérité sur la provenance de leurs sources protéiques, fût elle revendue comme telle ou bien sous forme d'autres préparations culinaires ou non.

 

-3- De nous dire à quels autres industriels seraient éventuellement revendue leurs protéines.

 

-4- De nous précisez quels sont les différentes analyses auxquelles vous procédez et à quels rythmes, sur quels quantité d'échantillonnage ?

Car là aussi, contrairement à votre réponse et malgré le fait que vous ayez des laboratoires iso 9001, les services des Douanes nous ont bien précisé que dans le cas de la mélamine, personne ne la contrôlait avant la survenue des problèmes ! *

Et il en est de mêmes pour tous les toxiques cités plus hauts et qui devraient faire l'objet de constante recherches.

 

-5- De nous précisez le nom du laboratoire indépendant qui fait les analyses.

 

-6- Enfin, je vous rappelle que cette mélamine est vendue mélangé avec une multitude d'autres sources que protéiques, sauces, chocolat, soupe, farines, poissons, etc

 

-7- Pour terminer, je regrette de vous dire qu'à ce jour, je ne mettrais pas ma main au feu pour jurer de trouver un industriel sérieux comme vous le mentionnez et les faits accablants s'accumulent chaque jours dans nos aliments tant que le législateur n'imposera pas un étiquetage complet ainsi que la provenance et les taux d'éventuelles traces des toxiques cités plus haut.

 

      Je vous remercie donc pour votre réponse qui va s'additionner avec les plus grands groupes français de l'alimentation.

Cela va servir votre cause car il apparaîtra forcément que tous les produits toxiques ne sont pas suffisamment recherchés et ainsi faire pression sur nos politiques plutôt enclin à protéger les multinationales que les consommateurs.

 

Réponse fût :

 

Monsieur,

 

Je vous félicite de votre intérêt  pour tout ce qui touche à la sécurité alimentaire.

 

Tout d'abord et pour qu'il n'y ai aucune confusion, veuillez noter que ce n'est pas la Mélanine [Pigments de couleur foncée (du noir jusqu’au brun tirant sur le rouge) se trouvant dans la peau, les poils, les cheveux et la choroïde (membranes de l’œil)] mais la Melamine [La mélamine ou plutôt le formaldéhyde de mélamine (FM) fait partie de la grande famille des résines aminées dérivées de l'urée, de la thio-urée et des cyanamides.].

 

Par ailleurs, la réponse que je vous ai faite engage La société INKO puisque j'en suis le P.D.G.

 

Enfin  (et non pour botter en touche), je suis vice -président du syndicat français de la diététique et des compléments alimentaires et à ce titre je peux vous confirmer que la sécurité alimentaire est une de nos préoccupations parmi les plus importantes. Nous n'avons pas pour habitude d'attendre que les pouvoirs publics nous alertent pour mettre en oeuvre tous les moyens permettant de garantir un niveau de sécurité maximum pour le consommateur. Certes le risque zéro n'existe pas mais si en France nous n'avons pas eu souvent à faire face à des situations de crise grave, c'est aussi parce que la  l'éthique est une des valeurs des industriels que je côtoie et qui adhèrent à notre organisation professionnelle et en ont signé la charte de qualité.

 

Je vous invite à vous rendre sur le site : www.alliance7.com où vous trouverez sans doute beaucoup de réponses à vos questions.  Bien cordialement  

 

 

Et le R.E.C répond ;

 

 

Merci d'avoir à nouveau pris le temps qui vous est précieux pour répondre à mes questions.

En effet, nous sommes bien d'accord, il s'agit bien de la mélamine dont j'ai écorché le mot.  Issu d'un dérivé du pétrole d’où l'on fabrique un plastifiant comme vous dites, résineux qui recouvre les meubles revêtus de cette couche en mélaminé.

 

Je suis étonné qu'un PDG soit aussi cool face à ma requête et je vous en remercie d'être un interlocuteur de premier choix.

Néanmoins, sauf tout le respect que je vous dois et dont je ne remets pas en cause votre sincérité, lorsque vous dites que les fabricants n'attendent pas le problème pour agir, laisser moi respectueusement sourire !

Si c'était le cas, le monde serait parfait...

Hors, la mélamine est déjà dans nos produits tout comme les PC, Dioxines, métaux lourds etc...

Et j'ai le regret de vous dire que vous êtes en tant que grand patron, responsable du manque d'informations sur les étiquettes des produits dont l'Etat ne veut pas trop ennuyer les multinationales en les obligeant comme nous le demandons nous, consommateurs depuis des années.

 

Si malgré les coûts et contraintes que cela impose vous étiez parfaitement honnête, vous noteriez sur ces emballages les teneurs de tous ces produits toxiques que nos sociétés modernes  " nous font  bouffer " !

Excusez mon langage. Mais les événements concernant des produits frelatés s'amoncellent et cela ne peut qu'empirer si vous ne nous aidez pas à intervenir auprès des politiquement nuls qui se succèdent au pouvoir.

 

Certes, la quantité de toxiques en provenance de certains pays est plus forte que chez nous à cause du manque d'hygiène, de moyens de stations d'épuration, de surproduction d'un lobbying agroalimentaire et surtout chimique, prêt à tout pour fourguer ses toxiques du moment que cela remplit leurs poches !

Même si la base du commerce reste une nécessitée de faire des profits, cela ne doit point être sur le dos des citoyens.

 

Vous me parlez d'honnêteté des syndicats de diététique ? Je rigole ! Etes vous prêt à faire apparaître sur chacun de vos produits et d'obliger le gouvernement à en faire ainsi sur tous les consommables les analyses suivantes :

-Teneurs ou traces en :

                      -  OGM, transgéniques ou autres clonages.

                      - PCB

                      - Dioxines.

                     - Pesticides, nitrates.

                      - Antibiotiques.

                      - taux d'hormones.

                     - métaux lourds tel mercure, plomb etc...

                     -  cyanure, amiante.

                     - Taux de radioactivité.

                     - % réel des graisses saturées et insaturées.

                     - % des sucres rajoutés en soulignant comme le conseille les médecin de limiter les faux sucres.

                      -  Et toutes autres traces de produits toxiques tels la mélamine.

                     - La provenance de tous ces produits  ainsi que celle de tous les ingrédients qui entre en ligne dans la fabrication.                   

 

Le jour où les emballages comporteront ce genre de mention n'est pas encore né car les industriels auraient trop peur de perdre des ventes.

Mais nous et vous même si vraiment vous avez des enfants ou petits enfants, nous devons arriver à ce genre de procédure, seule garantie contre des troubles alimentaires avenirs. Avec la famine qui commence à sévir à causes que certains spéculateurs malhonnêtes se sont appropriés les stocks de céréales pour faire de la bio- merde de carburant. Les surproductions nécessaires, le manque de sécurité sanitaire autant que la pénurie de bouffe va engendrer des dérives auxquelles il faut palier de suite.

Et cela fait longtemps que vous auriez dû y penser monsieur le PDG,alors ne me dites pas que vous n'attendez pas !!

Hors, les multinationales s'en contre foutent et préfèrent maximiser les bénéfices plutôt que de minimiser les risques.

 Salutations.

 

 

PS ; Il est à noter que Danone n'a toujours pas donné signe de vie à mes questions au bout de 15 jours ! Là aussi, ce groupe préfère faire avaler des couleuvres en vantant un produit tel Actime.. de  en disant presque qu'il va vous protéger du cancer ! Et combien de consommateurs croient au père noël ?

 

Et face à tous ces mensonges, le ministère de la consommation et de la répression des fraudes ne dit que mots !

Personnellement, à force de leurs envoyer des malversations et des fraudes à la consommation, j'ai fini par me faire engueuler parce qu'ils n'étaient pas assez nombreux pour faire le boulot !

Quand au produits qui viennent de Chine ou pas, il n'y a aucune traçabilité.

Un industriel français peut très bien faire fabriquer des produits dans la CEE, mais faire venir les ingrédients de "péta ou chnoque !"

Idem pour les produits tels les champignons potentiellement radioactifs. Les douanes n'ont précisez qu'ils ne contrôlaient pas les produits issus de la CEE !

Autrement dit, de filières en négoces, nous sommes bien de la baise !

Mais ce n'est pas Sarko qui, ayant un chef cuisinier, va s'emmerder à agacer les multinationales avec nos revendications !

 

Pareil, "manger 8 fruits et légumes " par jour ! C'est vraiment inciter les gens à bouffer des pesticides et des nitrates !

Plus rien n'est bon ni même dans le cochon.

Seul les produits bios que nos élus ou députés ont les moyens de se payer !

Pas étonnant qu'ils ne veulent pas agir pour un étiquetage correct !

07/10/2008

Exclusif, le nouveau Tintin.

Exclusif, les aventures de TINTIN à l'aile des Touctouc !

Un avocat plein de ressources pour un sans ressources !

 

Donc, il me fallait trouver un avocat, un vrai, capable de dire que c'est le blessé qui est la victime, et bien le millionnaire indemne l'agresseur. En 2 jours, sans argent.

Le fait d'être victime et innocent ne suffit pas. Il faut payer quelqu'un, suffisamment cher pour qu'il soit crédible.

Au cours de mes visites chez ma mère, je lui avait raconté l'esbroufe du commis choisi d'office, son goût pour poser un lapin en me donnant rendez-vous le jour de l'ascension (17 mai 2007).

- il m'a donné un autre rendez-vous, demain à 18h. La veille du procès. Je n'irai pas, il passerait une nuit blanche à étudier le dossier. Il prétend pouvoir faire reporter le procès. Je n'irai même pas à son rendez-vous. C'est au métro Château-Rouge. Je le verrai à l'audience pour lui dire de se taire et de me laisser parler. Et puis, cette station de métro, Château-Rouge, je la connais ! Elle est unique à Paris !

- ??

- il est impossible d'en sortir ! Tu entres dans n'importe quelle station, confiant, pour sortir à Château-Rouge. Mais une fois arrivé, impossible de sortir ! Les gens du coin entrent par les portes automatiques de sortie, en file ininterrompues pour qu'elles ne se referment pas. Et puis, les escaliers du métro commencent à me poser des problèmes, je suis hors d'haleine.

Ma mère n'arrêtait pas de me répéter depuis quelques jours de prendre un avocat : "prends le mien, d'avocat, il te connaît", le tout servi avec un ton dramatique, vu l'urgence.

- tu me le payes ? C'est mille ou mille deux cents euros... (alors là, lui parler d'argent à débourser pour rien, simplement pour sauver ma tête des affres d'un traitement pharmaco-psychiatrique destiné à me réduire à l'état de légume bien-heureux avec son nom en pendentif...)

- Ah ! Tu te débrouilleras ! Mais téléphone-lui, il te faut un avocat, vite !

- il faut du fric, ça leur donne le sens de la justice...

- écoute, téléphone-lui de ma part, ce soir ! Tu me le promets. Je l'ai déjà appelé.

Aussitôt dit, aussitôt rentré chez moi ! Nous sommes le lundi 21 mai 2007, de retour chez moi, soit 10 minutes après l'injonction de ma mère, j'avais Me Philippe Miro au téléphone. Un bon point, pas de filtrage.

- je n'ai pas du tout confiance en cet avocat, Me Kemadjou, il prétends pouvoir faire reporter l'audience la veille au soir.

- c'est impossible, il vous faut un certificat médical, pas d'autre solution.

- génial ! Je vais justement voir mon médecin demain, je ne sais pas si c'est une conséquence de ce procès, mais j'ai la courante ! je n'ose plus sortir, ça me prends sans prévenir. Ca doit être le stress !

Je pourrai scanner l'arrêt maladie et vous l'envoyer par courriel. Votre adresse courriel ?

- OK, vous m'envoyez ça demain. C'est quelle chambre ?

- la 16ème chambre correctionnelle, mercredi 23 à 9h. Ma mère est d'accord pour vous payer. Vous verrez ça avec elle.

Puis je prends rendez-vous avec le médecin pour le lendemain à 16h30. Après avoir passé la fin d'après-midi chez le toubib, il était trop tard pour téléphoner à Me Miro.

Je lui envoie le certificat par courriel, comme prévu, heureux d'avoir de quoi soulager cette courante.

Je me posais des questions. Pas sur l'avocat, mais sur ma mère qui ne m'avait pas dit clairement qu'elle le paierai.

De peur que l'avocat ne vienne pas, je décide d'aller à l'audience porter moi-même le certificat médical. Une occasion de rencontrer Me Miro et faire sa connaissance, faire le point.

23 mai 2007. Le procès.

8h30. Une longue queue de touristes pour visiter la Sainte-Chapelle, une deuxième queue aussi longue pour aller se faire condamner. Les deux avec entrée gratuite.

9h. Presque personne devant cette belle et immense porte (fermée, le débutant culotté que je suis a vérifié) qui conduit en principe à une porte de prison, à moins d'être riche et de payer suffisamment pour entretenir tout ce petit monde en robes noires.

9h10. Toujours pas de Me Miro. La dernière fois que je l'avais rencontré, avec mes parents, c'était en 1996 ! Ceux qui étaient déjà là commençaient à être de plus en plus nombreux, et je craignais que la porte ne s'ouvre pour commencer les mises en boîtes, ou fourgons cellulaires.

9h12. Je me décide à trouver le secrétariat de cette chambre pour remettre le certificat et partir.

Je me renseigne, un flic étonné m'indique la bonne porte, discrète, celle-là. J'apprends au passage que le secrétariat s'appelle "greffe". Je frappe, j'entre, et comme souvent, je surprends :

- je suis Patrice Hénin, convoqué à 9h, voici un certificat médical qui explique que je ne devrais pas être là !

- ?? Hénin. Ah, oui...

- vous savez où sont les toilettes, au cas où...

- vous pouvez attendre un moment ? On vous fait passer en premier. C'est que... ça coûte des sous...

- quoi, des sous ? Je crois que je peux attendre, c'est peut-être les médicaments qui commence à agir, mais je dois rentrer chez moi.

- on passe un mot à la présidente, vous passez en premier. Où est votre avocat ?

- vous devez le savoir, Me Kemadjou...

- allez-y, c'est ouvert.

Je retourne devant l'entrée, sans oublier de me faire expliquer où étaient les toilettes, j'obtiens la description incompréhensible d'un labyrinthe avec sortie vers lieux d'aisance.

Devant la porte de cette 16ème chambre (correctionnelle, rien que ça), beaucoup de monde, les uns en noir, les autres aux idées noires, mais toujours fermée.

J'aperçois Me Miro !

7 ans de plus, l'air pas très réveillé. Il semble me reconnaître.

Heureux de constater qu'il est de confiance, je lui explique avec excuses que n'ayant pas reçu d'accusé de réception de sa part, j'ai donné le certificat au greffe, qui a insisté pour que je reste, pour je ne sais quelle raison. On passe en premier..

- vous n'avez pas beaucoup confiance dans les avocats !

- non.

9h25. L'immense porte s'ouvre jusqu'au ciel. Enthousiastes, les enrobés et leurs malfrats entrent et s'installent.

La juge, haut perchée, appelle mon affaire en premier. Me Miro se présente, en se frottant les yeux. Je culpabilisais (comme il se doit), de l'avoir entraîné dans cette sombre affaire à une heure si matinale.

Il écoute la juge, qui prononce le renvoi "contradictoire", en précisant qu'il n'y aura pas de convocation écrite, avec jugement par défaut en cas d'absence.

Je m'étais installé sur un banc (d'accusé ou de robeux, c'est kif-kif), mais je me suis levé, avancé et présenté, pour pouvoir entendre.

- ah ! Vous êtes là ?!

- oui, mais je dois partir immédiatement, je suis malade...

Miro s'énerve et me dit de me taire :

- vous avez fait appel à moi, c'est moi qui parle à la juge !

- bon...

Puis il remercie la juge et s'éloigne vers la sortie. Pourtant, la juge continue de parler :

- vous serez convoqué pour un examen psychiatrique avant le renvoi au 7 septembre. Je signale à l'avocat de Jérôme Hénin, Me Nataf, que Me Miro défend M. Hénin Patrice...

J'ai entendu le 7, il fallait entendre le 5 ! Je n'avais pas envie de sourire, voilà, ce "je te ferai interner le moment venu" se vérifie dans les décisions judiciaires !

Pourtant je souris en voyant Me Miro revenir se poster à la barre, en pensant fortement "heureusement que je suis là, finalement, pour écouter à défaut de parler".

Puis nous sortons, laissant le ridicule de cette justice aux méchants prévenus suivants.

- vous trouvez ça normal de décider d'un examen psy alors qu'il n'y a pas eu d'audience ?

- vous aviez quand même un taser, vous menaciez tout le monde...

- je n'ai jamais vu de taser de ma vie. Un taser c'est pour les flics américains, pour tirer à distance. La matraque, il faut toucher l'agresseur qui vous saute dessus. J'avais une matraque électrique que j'ai été obligé de sortir de ma poche sans m'en servir. Alors il m'a frappé avec un vélo qui traînait, sans la matraque, un Stun Gun si vous préférez, il m'aurait tout simplement cassé la gueule. Et interdire à ma mère de me voir ! Il est fou de haine, mon frère. C'est un malade. Tellement que les juges vont finir par s'apercevoir que c'est lui qu'il faut soigner. Je rentre chez moi, ma mère vous appellera pour les honoraires.

- c'est votre mère qui vous paye l'avocat, en plus !

- elle ne vous a rien dit ? Bon, cela fait quand même 4 mois pour préparer la défense, ou plutôt la contre-attaque. Tout est bidon dans cette affaire, c'est une machination de mon frère pour me faire interner, c'est fou. Mais ça ne tient pas debout. Il y a même un témoin qui raconte des conneries, d'après ce que m'a lu la médiatrice, Mme Guyot. La médiatrice m'a lu un témoignage qui est pure fiction !

- bon, à bientôt Maître. Et merci d'être venu. On se téléphone pour un rendez-vous !

- au revoir, M. Hénin.

J'ai oublié de lui  demander pourquoi l'avocat de mon ex directeur général bouygueux, Me Nataf, ne s'était pas dérangé. Savait-il que l'audience serait reportée que je sois présent ou pas ? Il aurait dû être là pour représenter mon cher frère. Bizarre.

Et Me Kemadjou a brillé par son absence.

Enfin, j'ai un avocat qui travaille pendant les jours ouvrables, de confiance, mais je ne comprenais pas ce "... votre mère...vous paye l'avocat, en plus !"

A suivre...  par Patrice Hénin publié dans : Je te ferai interner le moment venu

 

R.E.C.

            Salut Patrice,
                  Félicitations, tes écris sont dignes du journal de Tintin !
Le titre serait du genre "humour noir pour le casse ton frère !"
J'ai vraiment l'impression de voir Tintin courir dans les couloirs de l'hôpital avec les bandes de soin flottantes telle une momie qui se barre !
Continue est surtout envois vite tout cela à plusieurs maisons d'éditions, cela devrait faire un carton, on sent bien que c'est du vécu, malheureusement !
Courage, fuyons !

06/10/2008

Pétition Ralph Lauren.

Cyber @ction 272:

INDONÉSIE – RALPH LAUREN MANQUE D’ÉLÉGANCE


Pour les hommes d’affaires du monde entier, sa réussite est un 
exemple, un succès comme l’Amérique sait en produire. Aujourd’hui à 
la tête d’un empire dont le chiffre d’affaires dépasse les 4,8 
milliards de dollars, Ralph Lauren, le roi du sportswear élégant, est 
réputé pour son « perfectionnisme insensé » (1) .

Mais le créateur peut-il se vanter d’être aussi soucieux des 
conditions dans lesquelles sont fabriqués ses fameux polos que de 
leur coupe ? À l’instar des autres multinationales du secteur de 
l’habillement, la marque au célèbre petit cavalier, fait fabriquer la 
grande majorité de ses produits à l’étranger (2) . Chez PT Mulia 
Knitting , l’un des sous-traitants de Polo Ralph Lauren en Indonésie, 
des ouvriers tentent depuis plus d’un an de mettre un terme aux 
violations dont ils sont victimes. Après avoir formé un syndicat pour 
faire valoir leurs droits, 19 d’entre eux ont été mis à la porte. 
Aujourd’hui, ils demandent à Ralph Lauren d’intervenir pour que 
cessent ces abus. Une occasion pour cette marque qui « rêve de 
séduire l’Europe » (3), de prouver aux consommateurs français qu’elle 
est à la hauteur de ses ambitions.
  Chez PT Mulia Knitting , comme dans de nombreuses usines de 
vêtements, la grande majorité de la main-d’œuvre est féminine. 
Considérées comme plus facilement exploitables, les femmes sont en 
effet bien souvent préférées aux hommes dans ces secteurs à forte 
densité de main-d’œuvre bon marché. Mais cette préférence va de pair 
avec une certaine propension de la part des entreprises productrices 
à bafouer les droits des travailleuses. PT Mulia Knitting refuse par 
exemple de payer les congés maternité de ses employées, ou les 
indemnités obligatoires de santé et de retraite.  Bien que la loi 
indonésienne l’y contraigne en théorie, le transport des ouvrières 
qui travaillent de nuit n’est pas non plus pris en charge par la 
direction. En outre, les ouvrières travaillent dans des conditions 
dangereuses, la direction ne leur fournissant pas d’équipement de 
sécurité adéquat. Et quasiment la moitié des employés ne se voit 
proposer que des contrats précaires…

AGIR : Sur le site, cette cyber @ction est signable en ligne:


http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre.php?id=328

05/10/2008

La poste private ?

Privatisation de La Poste : exigez un référendum !

Signez en ligne la pétition initiée par Marianne pour réclamer l'organisation d'un référendum d'initiative populaire sur l'ouverture au privé du capital de la Poste. Laurent Neumann, directeur de la rédaction de Marianne, explique cette initiative.

http://www.marianne2.fr/Privatisation-de-La-Poste-exigez-un-referendum-!_a91324.html?preaction=nl&id=5908665&idnl=25521&



 

 R.E.C. Dany Boom aurait-il raison ?

04/10/2008

OPUS DEI ...

Par Jean-Yves Camus

 

Opus Dei et consorts : enquête sur l'idéologie du pape

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu