Avertir le modérateur

30/06/2009

Cancer d'eau...

L'eau du robinet déconseillée aux victimes du cancer !

Au regard des normes, globalement le niveau de qualité de l’eau du robinet en France est satisfaisant. Néanmoins, du fait de l’activité agricole, selon les régions et les périodes de l’année, le niveau de contaminants (nitrates et pesticides pour l’essentiel) peut se trouver ponctuellement très au-dessus des seuils réglementaires et induire le consommateur en erreur quant à l’eau qu’il boit. Si pour la majorité des personnes, ce constat est anodin d’un point de vue sanitaire, pour celles atteintes par un cancer, ou qui l’ont été, la qualité de l’eau se doit d’être irréprochable au nom du principe de précaution, de nombreuses études attestant des liens entre cancer et polluants de l’eau. R.E.C. Croyez-vous vraiment anodins pour les autres en soit disante bonne santé surtout si nous avons tous un potentiel cancer dans les veines...

Aujourd’hui, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) considère que les apports en pesticides liés à la consommation d’eau représentent 10 % de la quantité totale ingérée. En conséquence, il paraît logique d’inviter les personnes sensibles à faire attention à la contamination de l’eau qu’elles consomment. C’est ainsi qu’en cas de doute, le WWF et 19 personnalités scientifiques, dont les Pr David Servan-Schreiber et Luc Montagnier, lancent aujourd'hui un appel pour recommander aux individus précités de s’équiper d’un filtre de qualité ou de boire de l’eau en bouteille (malgré son lourd impact environnemental, N.D.L.R.). Un conseil qui semble d’autant plus pertinent que la présence de plusieurs pesticides et résidus de médicaments n’est pas systématiquement évaluée dans l’eau distribuée au robinet. Or, la concentration en substances médicamenteuses dans les eaux des rivières et les nappes phréatiques ne cessent d’augmenter ; les stations d’épuration étant impuissantes à les éliminer toutes, à l’instar des traitements de potabilisation de l’eau…

Face à ce constat, un petit point sur les eaux embouteillées et les filtres à eau n’est pas forcément inutile.

Les eaux minérales et de source ne sont pas systématiquement exemptes de nitrates et de pesticides. Si la teneur de ces derniers est très faible en comparaison des niveaux qui peuvent être atteints dans l’eau du robinet, pour les nitrates la situation est nettement moins bonne.
D’autre part, la forte teneur en minéraux de certaines eaux minérales les rend impropres à une consommation régulière, à l’inverse des eaux de sources.
Concernant les filtres à eaux, ceux-ci ont fait une percée significative et méritée dans les foyers. Au-delà d’une neutralisation du goût de l’eau du robinet qu’ils sont amenés à traiter, ces systèmes agissent sur différents contaminants. Les plus simples, les carafes, grâce à leur filtre à charbon actif en poudre, éliminent le chlore, les dérivés chlorés et certains pesticides non solubles dans l’eau comme le lindane et l’atrazine, sans oublier certains résidus médicamenteux.
D’autres carafes éliminent également les nitrates si elles possèdent une résine échangeuse d’ions.
Quant aux filtres avec un mécanisme d’osmose inverse, qui s’installent sous l’évier ou sur le plan de travail, ils filtrent en moyenne 97 % des nitrates, 98 % des pesticides, 99 % du plomb ainsi que, pour les modèles les plus performants, la plupart des résidus de médicaments. Néanmoins, si les filtres s’avèrent être les plus performants, il est impératif de respecter les périodes de remplacement des cartouches filtrantes, pour éviter tout risque de relargage des contaminants contenus dans la cartouche.
Pascal Farcy / www.univers-nature.com


R.E.C.
Les articles sur le biphénol et les mesures qui vont être prises aux USA doivent nous interpeller.
Sur cette même page, (www.univers-nature.com) un lien vous dit "eau minérales en bouteilles" Toute la vérité...
De qui est-ce que l'on se fout ?
D'après eux, leurs bouteilles plastique en "PET" sont naturelles et 100 % recyclable !
Pourtant, le biphénol reste un grave problème occulté par les autorités sanitaires au même titre que le mercure dans l'eau ou dans les dents plombées !
Nous sommes vraiment en train de marcher sur la tête. Même nos canalisations d'eau potable ont abandonnés le cuivre pour laisser place aux "PER"  vulgaires PVC améliorés tout aussi chimique...
Sans parler de toute l'alimentation sous emballages...
La durée de vie augmente grâce aux techniques de chirurgie, mais le cancer et lui aussi en forte hausse dans tous les domaines.
Nous devons à tous prix revenir à des emballages en verres qui eux sont réellement 100 % recyclables et naturels. Ceci malgré les contraintes du poids.
Méfiez-vous donc d’un article comme celui ci dessus qui vante les mérite des filtres. Ne serait-ce déjà parce que les marques proposent uniquement des réservoir en plastiques donc cancérigènes...
Le dilemme c’est plutôt choisir entre un cancer lié à l’eau du robinet ou un cancer lié aux phtalates et biphénol du plastique...
L’idéal étant d’avoir de l’eau de pluie ultra filtré, mais la loi n’autorise pas à boire l’eau de pluie, normal, vous vous rendez compte du manque à gagner pour toutes les sociétés qui commercialisent l’eau du gros-binet...
Je pense donc que les autorités incompétentes qui nous dirigent protègent certains revenus privé.
Il serait temps qu’un industriel nous fournisse à moindre coût, une cuve de récupération des eaux de pluie traités UV, afin qu’elle soit potable.
Messieurs les chinois, tirez les premiers comme vous le faites pour les voitures électriques puisque chez nous, nous sommes trop con...


29/06/2009

VACCINATIONS !

Vaccinations : Dossier un peu long mais très instructif !

NB : En 1995, en pleine campagne de vaccination hystérique contre l’hépatite B, les gendarmes avaient interdiction de se vacciner…
Étonnant non ?


Loi du 04 mars 2 002, n° 2 002-303, Art. 11, Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du
Chapitre 1er du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique :
"Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment".

Cellule de Crise Sanitaire Citoyenne :

Bonjour à toutes et à tous ,
Morphéus lance une alerte concernant la possibilité de voir surgir une obligation vaccinale touchant tous les français dès la rentrée qui pourrait être un corollaire au vote de lois d'exception en août 2009.
Savoir ce que nos gouvernants veulent de force nous injecter dans les veines est une urgence et une priorité.
Face à cette question cruciale, voilà ce que nous suggérons :

La mise en place d'une cellule de Crise Sanitaire composée de scientifiques rassemblés par l'association Cri-vie, autour du docteur Marc Vercoutère membre du comité éditorial de Morphéus.
Cette cellule aura pour fonction de récupérer tout nouveau vaccin dit obligatoire et de l'analyser.


Vaccins.... ou vague pas sain...où est le problème ? (extraits)

On a remarqué que l’organisme, lorsqu’il est confronté à un germe pathogène, a la faculté de fabriquer un anticorps spécifique à ce germe, pour lutter contre lui.
A partir de là, confronté ultérieurement à ce même germe, l’organisme sera immédiatement et « sans délai », en état de se défendre, ayant déjà l’anticorps spécifique dans le sang.

Ne ferait-on pas un certain nombre d’erreurs fondamentales ?
On a déjà connu la cortisone de synthèse artificielle, qui devait à jamais résoudre le douloureux problème des rhumatismes… On sait ce qu’il en est advenu… C’est normal, l’erreur était à la base, sur l’origine de la maladie !

Avec les vaccinations, ne ferait-on pas des paris hasardeux et audacieux ?


C'est à ce titre que le Danemark a classé le R.O.R. dans la catégorie des drogues à haut risque.
**Et celui contre les oreillons : des complications articulaires, et pour le vaccin contre la rubéole : des méningites.
Quel cocktail !
Mais avec le groupe de vaccins R.O.R., des accidents nerveux sont aussi observés, comme la panencéphalite subaiguë sclérosante, la paralysie ascendante bilatérale, les convulsions, l'hémiplégie, la myélite transverse, l'ataxie cérébelleuse, l'hémiparésie et la radiculonévrite, la surdité, sans oublier l'autisme, qui survient 24 h à 1 ou 2 semaines après la vaccination.

ALUMINIUM,
LE RAPPORT ACCABLANT !


La MFM (MyoFasciite à Macrophages) est une nouvelle affection concernant l'enveloppe des muscles (inflammation, voire nécrose).
Cela se traduit par une grande fatigue chronique, due au fait que l'organisme
s'épuise à lutter en permanence contre lui-même. Mais cela va jusqu'aux maladies auto-immunes gravissimes comme la sclérose en plaques.
La MFM semble liée à l'injection intramusculaire des vaccins, dont la réponse immunitaire est obtenue par un adjuvant à base d'hydroxyde d'aluminium.

Sont concernés par cette affection les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les hépatites A et B et la méningite.

Une étude épidémiologique lancée il y a 2 ans par l'AFSSPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire), par l'INVSC (Institut National de Veille Sanitaire) et par le GERMMAD (Groupe d'Etude et de Recherche sur les Maladies Musculaires), et rendue publique dernièrement, conclut sans ambiguïté que (extrait de la page 12) :

« Les données actuelles permettent de conclure à l'existence d'une lésion histologique particulière, qui n'avait pas été identifiée antérieurement, caractérisée notamment par l'existence d'un infiltrat inflammatoire de l'épi-, péri- et de l'endomysium périfasciculaire, avec présence de macrophages contenant des inclusions, dans lesquelles on a identifié la présence d'aluminium.

La découverte de cette lésion particulière dans la région deltoïdale, précisément celle qui constitue le site d'injection usuel des vaccins, suggère l'origine vaccinale de l'aluminium retrouvé dans les macrophages.

Mais l'histoire ne s’arrête pas là.

Si nous savons que l'aluminium est utilisé dans les déodorants/antitranspirants pour son action contre la transpiration (alors que l'on peut fort bien le remplacer), est-il vraiment indispensable dans les vaccins ?
Avant tout, il faut savoir que les toxines de bacilles (tétanos, diphtérie), les virus cultivés sur des cellules cancérisées de reins de singes, d'ovaires d'hamsters, d'embryons de poulets (poliomyélite), ou les anticorps issus du génie génétique (hépatites A et B), ne sont pas suffisamment protecteurs seuls. Au point que l'on est même en droit de se demander s'ils offrent ne serait-ce que le minimum de protection attendu. Voilà pourquoi un adjuvant de l'immunité est absolument indispensable : pour obtenir un tant soit peu de réaction immunitaire "durable", de l'organisme vacciné.
Rappelons que malgré tout, les rappels doivent être multipliés, et que la réaction immunitaire, lorsqu'elle se fait, est très limitée dans le temps, contrairement à une immunisation naturelle qui dure toute la vie.

Avant l'hydroxyde d'aluminium, on utilisait notamment des métaux lourds*, mais ils ont été jugés trop dangereux et pas assez efficaces.
Or l'hydroxyde d'aluminium, qui se comporte comme un métal lourd, a le "mérite" (!) de se combiner avec la ferrite du plasma et de se déposer ainsi de manière quasi définitive dans les tissus.
Malheureusement, l'injection massive de ces vaccins en intramusculaire depuis 1992/93, au lieu d'une injection sous-cutané, n'a fait qu'exacerber la nocivité de l'adjuvant et semble avoir aggravé les réactions auto-immunes.


Il faut encore savoir que la concentration d'aluminium dans le sang, admise comme "normale", est de 15 μg/litre.
Qu'à partir de 60 μg on est face à un grave empoisonnement et qu'à 100 μg d'aluminium dans les tissus nerveux, les lésions sont irréversibles (cas de l'ESB, de la maladie de Creutzfeldt-Jacob, de l'Alzheimer et de la sclérose en plaques).
Or, à l'âge d'un an on en a déjà injecté à un bébé, 1250 μg sous forme de vaccins...
C’est la super politique vaccinale !

Mais pourquoi s'obstiner avec l'hydroxyde d'aluminium ?

Tout simplement parce que sans lui, ces vaccins, obligatoires pour la plupart, ne provoqueraient pas assez de réponse immunitaire et de ce fait, n'auraient vraiment aucune justification. Par ailleurs, changer (encore) d'adjuvant entraînerait un investissement colossal pour les industries du médicament, et ce, pour un résultat comparable, par définition.
Puisqu'il faut comprendre que, de même qu'il y a un "truc" en magie, il y a un "truc" pour ces vaccins :
c'est la toxicité à long terme de l'aluminium. Stocké dans l'organisme, l'aluminium l’agresse durablement et induit (ou renforce) de ce fait, la réponse immunitaire espérée.
Et malheureusement, parfois cela dérape. Mais avec un adjuvant non toxique (ou s'éliminant vite), pas d’agression, pas de réponse, pas de vaccination. CQFD.
L'aspect toxique et durable est indispensable, c'est aussi pour cela que l'on est passé d'une injection sous-cutanée à une injection en intramusculaire, induisant une réponse plus vite, plus forte et plus longue, mais beaucoup plus risquée...

ET : *Le BCG utilise encore un sel de mercure !

Une première au Parlement européen, l'ouverture d'un débat contradictoire sur le bienfondé des vaccinations dans les pays riches : sont-elles plus nocives que bénéfiques ?

On dit qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire, mais dans ce cas, il est déjà trop tard pour beaucoup de victimes.
Espérons qu'ils n’attendront pas 30 ans pour y répondre.
Mais ils sont sur la bonne voie

« Certaines vaccinations ne sont pas nécessaires, et les dégâts peuvent être importants.
Et il faut se poser la question : des vaccins ne seraient-ils pas à l'origine de certaines maladies ?
Aujourd'hui, 800.000 enfants et jeunes sont touchés par l'asthme.
Les dermites et neurodermites sont en augmentation, et ces terribles maladies auto-immunes... ».
Depuis longtemps pour nous, la réponse est claire : c'est OUI. On sait que la vaccination contre la coqueluche est souvent mise en cause (et doit toujours être suspectée), en cas de mort subite du nourrisson.
De même, ROR (rougeole-oreillons-rubéole) est retrouvée dans des cas d'autisme (penser aux vaccinations lors de la survenue de tels cas), de maladie de Crohn, d'épilepsie, en tout, une quinzaine de maladies identifiées (plus les décès).

Diphtérie : l'obligation vaccinale en 1938 a fait passer les cas de moins 20.000/an, à 45.000 en 1943 et 1945, et il a fallut attendre 1948 pour que la courbe reprenne la décroissance d'avant l'obligation... La vaccination contre la diphtérie est sérieusement mise en cause pour être à l'origine d'épidémies de poliomyélite...

Intrigant ?
Les élevages biologiques n'ont jamais été touchés lors des épidémies de fièvre aphteuse.
Pourtant, ces élevages bio, non vaccinés, étaient ENTOURES D'ELEVAGES ATTEINTS, BIEN QUE VACCINES* (eux), et que l'on abattait… !
*Cette vaccination est depuis INTERDITE (arrêté du 29 mars 1991, rappelé par l'arrêté du 13 mars 1995).
13 MORTS DE LA GRIPPE DANS UNE MAISON DE RETRAITE Toutes les victimes étaient vaccinées !

Alors que ce vaccin est spécialement indiqué pour les personnes âgées, afin nous dit-on de leur épargner une grippe dangereuse à leur âge, 2 questions se posent :

1)A quoi peut bien servir un vaccin qui ne prévient pas la maladie qu'il est censé prévenir (c'est sa seule raison d'être en principe), et qui, non seulement ne la prévient pas, mais fait que cette maladie est même mortelle dans des proportions tout à fait alarmantes ?
2)On est même en droit de se poser la question : n'est-ce pas le vaccin qui serait à l'origine des grippes gravissimes conduisant à ces 13 décès ?

2)N'a-t-on pas identifié des cas de grippes survenues après vaccination, et alors même que les personnes vaccinées n'avaient jamais eu la grippe de leur vie ? Troublant non ?

Rappel : une bonne hygiène de vie, un bon état des défenses naturelles, stimulées par exemple par la prise régulière d'Acérola bio, avec, en cas d'état grippal, la prise d'huile essentielle de ravintsara (ex-ravensare aromatique), est le plus sûr moyen de
ne pas jouer avec sa santé. (attention aux enfants tout de même)

Aberrent ?
La vaccination de 25 millions de français contre l’hépatite B, leur a fait courir un risque 300 fois plus grand d'avoir un accident post-vaccinal grave**, que celui qu'ils avaient de contracter l'hépatite B.
**Dont la sclérose en plaques.
Que dire encore de l'utilisation massive de ce vaccin sur des bambins, alors qu'il ne procure une immunité théorique que de 2 à 3 ans, et que la transmission de la maladie se fait uniquement par relations sexuelles et par intraveineuses (toxicomanie) ??!!

Principaux constituants habituels des vaccins dit « antigrippaux », à injecter :

- Formaldéhyde (formol), nécrosant et cancérigène notoire
- Thiomersal, mercurothiolate sodique, à base de mercure, poison à l’origine de (tous les ?) cas d’autisme
- Divers antibiotiques
- Divers autres produits chimiques
- Différents virus placés là volontairement
- Différents virus ou morceaux de virus indésirables, liés au procédé de préparation
- Plus, à peut près tout ce « qu’ils » veulent y placer… et d’inavouable… surtout pour une vaccination de masse obligatoire…

R.E.C.
STOP, NOUS NE SOMMES PAS DES MOUTONS !



28/06/2009

Erratum.



ATTENTION !

LE COLLECTIF DE REMISES EN CAUSES ( REC) A DIFFUSÉ DANS SA  NEWS, DES IMAGES CHOCS RELEVÉS SUR INTERNET AU SUJET DU CONFLIT INTERNE EN IRAN.

VOUS REMARQUEREZ QUE NOUS N’AVONS PAS PRIS POSITION PUISQU’AUCUNE SOURCE OFFICIELLE N’EST À MÊME DE LE FAIRE.

QU’IL Y AIT FRAUDE ÉLECTORALE OU NON, CE QUI IMPORTE C’EST DE FAIRE VOIR QU’IL Y A DES GENS QUI SOUFFRE, QUI SE BATTENT POUR LA LIBERTÉ, OU POUR DES CAUSES QU’ILS CROIENT JUSTE.

MAIS LA MANIPULATION RÈGNE EN MAÎTRE AUSSI BIEN QUE LA SPÉCULATION FINANCIÈRE OU LE DEVENIR D’UN PAYS. IDEM EN FRANCE...

PENDANT CE TEMPS LÀ, DES GENS MEURENT.



Envoyé par Kris :       Bonjour,

Pour info la citation "La religion ce doit être comme dans un grand
supermarché, chacun y prend ce qui lui convient" est apocryphe, c'est à
dire qu'elle n'est PAS du Dalaï-lama. Elle a circulé dans un mail viral
contenant plusieurs prétendues citations dont certaines étaient encore
plus bizarroïdes.

Par contre je vous livre une réelle citation du Dalai Lama :
"Parlons franchement, on obtient le changement non pas par la prière et
la méditation, mais par l'action."  Le Dalaï Lama, 8 décembre 1999.
Il a fait cette déclaration lors d'un sommet inter-religieux en 1999.

27/06/2009

Collectif bisontin.

R E C .
Collectif de Remises En Causes.

Diffusez sans modération nos courriers. L'avenir grâce à la liberté d'information !

Le C’ R.E.C. ne prétend pas posséder la science infuse.
Certains articles ne seront pas toujours en phase avec vos convictions.

Cette 1ère page sera toujours identique. Elle sert à nous positionner face aux nouveaux internautes qui la reçoivent partout dans le monde.

La meilleure façon de juger c'est de se juger soi-même !
R.E.C. n'apporte pas de remèdes miracles.
Il se veut informel, réveille les consciences, ouvre les débats.

Un monde meilleur ne peut s'obtenir que par le respect de tout ce qui vit.
Humain, animal, végétal, ainsi que tout l'environnement qui compose notre planète.

La meilleure impartialité c'est la neutralité, ce qui ne veut pas dire laxisme !

Les + grandes craintes de l'homme l'ont amené à se regrouper en sectes :
Religieuses. Politiques. Monarchiques. Et aujourd'hui mondialistes !

Heureusement que nous sommes + nombreux que prévu à être "AT ou APO ou ANTI " !

Sinon, le règne animal aurait depuis longtemps été anéanti !

Afin d'évoluer, les peuples doivent apprendre à faire preuve de tolérance.
Mais il n'y a pas pour autant marqué " La Poste " sur mon front !

Je rappellerai pour finir qlqs citations intéressantes relevées sur le net :

- La religion ce doit être comme dans un grand supermarché, chacun y prend ce qui lui convient.(Dalaï-lama)
- Il y a pire que le bruit des bottes…Le silence des pantoufles ! (http://terresacree.org/archives.htm)
- Celui qui ne sait pas qu'il marche dans l'obscurité ne verra jamais la lumière ! (B. Lee)
- Le politiquement correct n'est pas forcément synonyme d'honnêteté ! (Rayon X.)
- Si la couleur du vent qui guide tes pas est sombre, c'est que celui qui le souffle est mauvais ! (Lao Tseu.)
- Quand les citoyens se comportent en sujet, les élus se comportent en monarques ! (Serge Grass)
- Les politiciens, c'est comme les couches de bébé. Il faudrait les changer souvent ! (Inconnu du web)
- La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas ! (Confucius)


Inscrivez-vous à la newsletter à: patrick25@neuf.fr

http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr

25/06/2009

Boycotte des produits Nordiques et Japonais.

Bébés dauphins congelés, mais que fait la justice...

Massacre de dauphins aux îles Féroé !
Après les phoques au Canada, voici venu le temps des dauphins aux îles Féroé.
Il n’y a pas qu’au Japon qu’on massacre les dauphins (voir l’article sur The Cove). Non. Et vous en avez peut-être eu la preuve grâce à une chaîne d’emails contenant ces photos relatives à un rite initiatique pratiqué dans les îles Féroé.

Dauphin.jpg


Ces images sont tirées d’un documentaire, “The Black Harvest”, réalisé par la BBC en 1986, et les plus récentes d’entre elles datent de 1992. Néanmoins, cette pratique a toujours lieu actuellement dans les îles Féroé, ensemble insulaire danois bénéficiant d’un régime autonome.

dauph.jpg

Le massacre de dauphins Calderon, malgré l’application parcellaire des directives européennes (qui sont signées par le Danemark mais dont l’application dépend du gouvernement local), y sont une pratique “traditionnelle”, censée marquer l’entrée dans l’âge adultes des jeunes féringiens.

Vous pouvez écrire aux services ministériels féringiens suivants : le bureau du Premier ministre (info@tinganes.fo), le Parlement (logting@logting.fo) ou l’office du tourisme (tourist@tourist.fo). Ou encore à l’ambassade du Danemark en France : (paramb@um.dk).

Les autorités sont habituées à recevoir des courriers signifiant l’indignation des citoyens de la communauté internationale. C’est pourquoi vous pouvez simplement écrire un mot tel que celui-ci :


“I ask the Faroes to stop the slaughter of pilot whales, which is unacceptably cruel, and is no longer a necessary food source for the population. There is no ethical reason to justify the slaughter of intelligent marine mammals. Sincerely.”


Source : http://www.blog-les-dauphins.com/ Relais chris 19 et http://terresacree.org/

dauph.jpg

24/06/2009

Pétition Amazonie !

Le gouvernement péruvien a promulgué des lois qui pourraient autoriser les industries extractives et les exploitations
d’agriculture à grande échelle à détruire rapidement la forêt ombrophile de l’Amazonie.

indiens.jpg

La forêt est un trésor mondial - Soutenons les manifestants et signons la pétition à envoyer au président Garcia pour mettre fin à la violence et sauver l’Amazonie:

Signez la pétition sur :

http://www.avaaz.org/fr/peru_stop_violence/?cl=253329656&v=3474

23/06/2009

Pharma bien informé...

ENVOYÉ PAR  p.b7

Objet : Grippe mexicaine

Vous trouvez pas ça curieux...?


Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique ...!!!

Sur le site Sanofi

( Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) qui date du 9 mars 2009,

soit un mois et demi avant le départ de la grippe mexicaine on peut y lire:

« Avec la construction de cette usine, Sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher.

« Cet investissement démontre l’engagement local de Sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Quelle curieuse coïncidence.! Ou alors ils ont tout simplement du pif , non... ?

Car bien sûr, Sanofi n'était pas au courant qu'un risque d'épidémie se préparait au Mexique.


http://www.sanofi-aventis.com/presse/communiques/2009/ppc_24324.asp

22/06/2009

Mal - bouffé an Co...

http://terresacree.org           sélectionnée par Jacques


La malbouffe est partout dans notre assiette !

Apéro
Vous prendrez bien un petit verre de vin, mais gare au truandage en bouche, du genre vin en camion-citerne déguisé en AOC. Les auteurs citent une étude de la répression des fraudes sur les vins servis durant l’été 2004 dans 4 000 établissements français : près du tiers était en infraction, la palme revenant à un restaurateur de Haute-Garonne, dont la carte affichait 45 «erreurs» sur les 50 bouteilles proposées. Et puis, vous grignoterez bien une petite rondelle de saucisson : «Une équipe de l’Inra a découvert que deux staphylocoques (carnosus et xylosus) pouvaient enrichir les saucissons en cétones, des composés organiques qui dégagent de délicieuses odeurs épicées.»Vous pourrez aussi croquer dans un cornichon. Ceux de Bangalore en Inde où poussent 60 % de la production mondiale achetée 20 centimes d’euro le kilo aux paysans locaux. «Petit hic : comme il fait très chaud à Bangalore, les bactéries transmises par les insectes sont plus coriaces et il faut utiliser plus de pesticides pour en venir à bout.»

Entrée
Ah, les bonnes tomates aux pesticides arrosées d’une huile d’olive qui n’a rien de vierge. Vive la malbouffe ! cite les joyeusetés débusquées par la Répression des fraudes en 2007 : «Des huiles d’olive composées pour plus de moitié d’huiles de tournesol, l’incorporation de graisses industrielles et d’huile de grignon (en clair, du tourteau d’olives, le déchet qui reste après le pressurage des olives), des huiles espagnoles bas de gamme changées en huiles d’olive françaises…» Quant à la tomate, elle a perdu de ses arômes et sa chair est farineuse depuis que «dans les années 90, on l’a dotée d’un gène qui lui a permis d’allonger de trois semaines sa durée de vie après cueillette».

Poisson
Vous préférez ouvrir une boîte de sardines ? Attention, vous n’avez qu’une chance sur vingt et une de tomber sur de véritables sardines depuis que l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a contraint l’Union européenne à accepter que sous l’appellation «sardine» soient vendus la sardinelle, le hareng, le spart ou le sardinop du Pérou, soit au total 21 «produits de type sardine». Vous voulez vous consoler avec une poêlée de coquilles Saint-Jacques ? Alors gaffe aux tricheurs nous expliquent les auteurs de Vive la malbouffe ! : certains n’hésiteraient pas à tremper dans l’eau les noix de Saint-Jacques pour qu’elles pèsent 30 % de plus sur la balance…

Volaille
Il faut pas moins de quatre-vingt-quatre jours pour qu’un poulet élevé en plein air atteigne son poids d’abattage contre quarante jours pour un poulet industriel. Cherchez l’erreur ? Une «viande dure et fade» pour le volatile qui a poussé le plus vite.

Viande
C’est une triste vérité : le cochon industriel (corps allongé pour accueillir plus de viande autour de la colonne vertébrale, cuisses musclées pour donner de beaux jambons) a un petit moral. La faute à un gène d’hypersensibilité au stress dont il est affublé et qui peut le terrasser d’une crise cardiaque à la moindre contrariété. Du coup, certains cherchent à leur offrir de meilleures conditions de vie. A quand les saucisses au Prozac ?

Légumes
Sachant qu’avec 77 000 tonnes utilisées par an, la France est le troisième plus gros consommateur de pesticides au monde, ça fait réfléchir quand on doit manger cinq fruits et légumes par jour. Si vous optez pour le bio, il n’y en aura pas pour tout le monde, puisqu’en France l’agriculture biologique ne couvre que 2 % des surfaces cultivées. Et puis ça coûte de l’oseille de becqueter sain : «Manger entièrement bio revient 50 % plus cher», explique Vive la malbouffe !

Fromages
Edifiant ce constat : «Depuis un décret pondu en avril 2007, les fromages "fermiers" n’ont plus besoin d’être fabriqués de A à Z à la ferme. Un industriel peut faire la tournée des éleveurs pour acheter le fromage en blanc (caillé, égoutté et moulé), l’affiner dans son usine, puis coller dessus l’étiquette "fermier" et le prix qui va avec (jusqu’à 20 % plus cher en épicerie fine).»

Dessert
Envie d’une petite glace ? Pleine de sirop de maïs (à la place de sucre blanc), d’arômes plutôt que de vrais fruits, de lactosérum et de vent. Oui de vent car il suffit d’insuffler de l’air dans un sorbet industriel pour lui faire prendre du volume. Que Choisir révélait ainsi en mars 2008 qu’un sorbet d’une grande marque de surgelés n’affichait sur la balance que 561 grammes de matière par litre…


(1) Vive la Malbouffe ! de Christophe Labbé, Jean-Luc Porquet, Olivia Recasens et Wozniak, ed. Hoëbeke, 19 euros.
Source : http://www.liberation.fr/vous/0101572139-la-loi-de-la-junk

R.E.C.

Nous sommes nombreux à tirer la sonnette d'alarme.

Nos politiques s'en contre - foutent puisqu'ils sont nourris aux frais de la princesse avec de l'alimentation bio...

Les pauvres peuvent crever...

Vous avez vu dernièrement l'émission sur la malbouffe diffusée sur France 2.

Certes certains passages déjà vus...

Mais au passage, le pêcheur qui dit que si un fleuve et pollué, c'est du haut en bas alors que l'Afssat permet certaines zones de pêche...

Normal, les analyses sont faites sur de petits poissons pas encore contaminés....

Et tout se rejete éventuellement en mer....

Plus grave encore, un poisson tel que l'espadon pêché et vivant en haute mer, une fois analysé, contient  trois fois la dose tolèré de mercure...

21/06/2009

Rejets déchets nucléaires...

Avis de la commission européenne du 9 juin 2009 concernant le projet de rejet d'effluents radioactifs résultant de la deuxième phase de déclassement de la centrale nucléaire de Bohunice A-1, située en République slovaque, conformément à l'article 37 du traité Euratom

Publication au JOCE le 10/06/2009



Commentaire :

La Commission estime que, tant dans les conditions normales de fonctionnement qu'en cas d'accident de l'ampleur envisagée dans les données générales, la mise en oeuvre du projet de rejet d'effluents radioactifs résultant de la 2 éme phase du déclassement de la centrale de Bohunice A-1, en République slovaque, n'est pas susceptible d'entraîner une contamination radioactive des eaux, du sol, ou de l'espace aérien d'un autre État membre.


R.E.C.
Autrement dit, tant que c’est chez eux, l’E.U. s’en balance....
Mais il serait grand temps que soit étiqueté les produits en fonction de leurs provenances...
Parce qu’il est bien question de rejets radioactifs...
Donc les légumes sont arrosés, l’herbe des vaches lié au sous sol et nappes phréatiques, donc le lait et autres produits laitiers, mais aussi la viande et les céréales...
Vous comprenez mieux pourqoi l’E.U. Ne souhaite pas obliger cet étiquetage...

20/06/2009

Interdiction de se soigner nature....

Le collectif REC a déjà fait paraître un article sur le "Codex Alimentarius".

Une nouvelle directive de l'Union Européenne doit être mise en place au 31 décembre de cette année. Il s'agit d'un "Codex Alimentarius" qui limiterait considérablement les substances autorisées dans le domaine des médecines alternatives et des suppléments alimentaires, si la directive était votée.
>  
> Ceci aurait pour effet que pour les remèdes que nous achetons aujourd'hui (Hémopathie, Fleurs de Bach, sels de Schlüssler, minéraux et vitamines) le nombre des substances actives autorisées serait si limité que ces médicaments perdraient leur efficacité.
Pire encore ces médicaments pourraient disparaitre du marché parce qu'ils n'auraient pas reçu d'autorisation de vente du fait des nouveaux critères d'autorisation de mise sur le marché extrêmement restrictifs.
>  
> Cette information est d'autant plus alarmante que cela signifierait pour nous tous la fin d'une liberté thérapeutique et aussi la fin de tous les métiers qui utilisent ces substances (naturopathes, phytothérapeutes, homéopathes, herboristes ainsi que les laboratoires produisants ces remèdes).
>

noter d'ailleurs que les pays qui ont pris l'initiative de cette nouvelle directive sont l'Italie, l'Allemagne ... et la France.
> Vous trouverez si après l'accès (en français) du site anglais de "Consumers for Health choice" qui a mis en place une pétition européenne.
> http://www.consumersforhealthchoice.com/index.php?option=com_content&task=view&id=268&Itemid=225

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu