Avertir le modérateur

31/03/2013

Diverses vidéos.

 Vidéos du Dimanche :

 

http://www.meteocity.com/article/570/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130318&utm_campaign=email

 

+++

 

http://www.youtube.com/watch_popup?v=701cT-gGRCI&vq=medium

 

++++ 

 

http://www.meteocity.com/article/571/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130319&utm_campaign=email

 

 +++++

 

http://www.meteocity.com/article/572/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130320&utm_campaign=email

 

++++++

 

http://www.meteocity.com/article/573/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130321&utm_campaign=email

 

+++++++

 

http://www.meteocity.com/article/575/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130322&utm_campaign=email

 

+++++++++ 

 

http://www.change.org/fr/pétitions/crèche-baby-loup-appel-à-toutes-les-consciences-républicaines?

 

++++++++++

 

http://www.meteocity.com/article/577/?utm_source=mediaimg...

 

 +++

 

 

"Têtes à flaques" écrit en 2012 par le collectif REC, permet grâce à un abécédaire complet, de remettre en cause toute la société.

 

Un livre qui révolutionne le monde salarial et dont tous les ouvriers devraient avoir lu.

Des critiques acerbes, de l'humour, mais surtout des solutions comme aucun politiciens ne s'avanceraient d'apporter.

Un monde meilleur c'est possible, mais cela passe par des changements qui ne vont pas plaire à l'élite qui en tire les avantages et les ficelles.

Le règne de la zizanie et de la désinformation doit cesser.

Le peuple peut devenir maître de son destin, parce qu'il le vaut bien...

Politique, social, santé, éducation, religion, 600 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.

Lecture sur Amazon en Français :

 

http://www.amazon.fr/Têtes-à-flaques-ebook/dp/B00A5ZVJIC/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1353528529&sr=8-1

 

Merci pour la promo du livre, Patrick.

 

 

30/03/2013

Qui aura la peau des tigres ?

 Thaïlande : les tigres tombent comme des mouches ...

Le braconnage se modernise : les chasseurs thaïlandais ont mis au point une nouvelle méthode de traque efficace et discrète : des appâts empoisonnés aux insecticides. La technique, qui peut paraître improbable, est en voie de devenir la principale menace pour les derniers tigres sauvages en Asie.

TIGRE.jpg

Ainsi, au sein même la réserve de Huai Kha Khaeng considérée comme le "sanctuaire" des tigres en Thaïlande, les gardes forestiers ont prouvé l'existence de tels pièges posés par des braconniers. La technique de capture est simple : ils attirent l'animal avec des appâts, de la viande ou du poisson, contaminés par des insecticides, qui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, tuent très efficacement les "mangeurs d'hommes".

Le comble, c'est que pour attirer les tigres, les braconniers doivent fabriquer leurs appâts avec de la viande fraîche. Pour cela, ils n'hésitent pas à tuer et à découper des animaux eux aussi protégés, comme l'éléphant. De plus,

http://www.lepoint.fr/science/thailande-les-tigres-tombent-comme-des-mouches-19-03-2013-1643025_25.php





29/03/2013

Syndicats d'escrocs...


Caisse noire des syndicats : l’amnistie en douce ?

Le PS a discrètement modifié la proposition de loi visant à amnistier les syndicats. Sont désormais concernés des délits pénaux tels que l’abus de confiance et le blanchiment. De quoi enterrer les affaires de malversations commises notamment au sein de la SNCF à Lyon, qui devaient bientôt arriver devant le tribunal correctionnel ? Le risque est réel.

CE-SNCF-Lyon_image-gauche.jpg

Les révélations sur le financement occulte des syndicats se sont succédé à un rythme soutenu ces dernières années. L’UIMM, puissante fédération patronale de la métallurgie, avec sa caisse noire et ses retraits en liquide plutôt étranges. EDF et GDF, avec leurs comités d’entreprise dont les fonds auraient été “siphonnés” par la CGT et le Parti communiste. La RATP, qui choyait ses syndicats plus que de raison.

Sans oublier l’affaire du comité d’établissement régional de la SNCF à Lyon, un dossier que Lyon Capitale a particulièrement suivi et qui pourrait lui aussi connaître un enterrement de première classe. Huit syndicats sont pourtant renvoyés devant le tribunal correctionnel de Lyon, pour une audience du 26 au 28 juin prochain. Ils sont accusés de recel d’abus de confiance, faux et usage de faux.

Autre scandale : le rapport de la commission parlementaire Perruchot sur le financement des syndicats, enterré en 2011. “Malgré une centaine d’auditions, ce rapport, très précis et bourré de détails, démontrait qu’il n’y avait pas de problèmes qu’à la SNCF”, se souvient Jean-Luc Touly, conseiller régional (EELV) d’Ile-de-France et coauteur du livre L’Argent noir des syndicats en 2008, auditionné dans le cadre de ce rapport. “Nicolas Perruchot a été lâché par tous, regrette-t-il. Il ne fallait pas légiférer sur le monde syndical et ce qu’il y a autour, à l’approche des élections présidentielle et législatives.”

Délits financiers : cet amendement qui blanchit les syndicats

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Actualite/Just...

28/03/2013

Tête à flaques...

"Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis.
Sans eux, c’en est fait de notre civilisation, de notre culture,
de ce que nous aimions et qui donnait à notre présence sur terre
une justification secrète"

André Gide, né à Paris, le 22 novembre 1869 - mort à Paris le 19 février 1951
Ecrivain français, prix Nobel de littérature en 1947
http://www.bigbangverbal.com/

 

PENSEZ À VISIONNER MA PAGE FACEBOOK en tapant : collectif REC.

https://www.facebook.com/COLLECTIF.DE.REMISES.EN.CAUSES

 

TÊTE À FLAQUES :

Enfin le livre :

 

Écrit en 2012 par le collectif REC, ce livre permet grâce à un abécédaire complet, de remettre en cause toute la société.

Il révolutionne le monde salarial et tous les ouvriers devraient avoir lu.

Des critiques acerbes, de l'humour, mais surtout des solutions comme aucun politiciens ne s'avanceraient d'apporter.

Un monde meilleur c'est possible, mais cela passe par des changements qui ne vont pas plaire à l'élite qui en tire les avantages et les ficelles.

Le règne de la zizanie et de la désinformation doit cesser.

Le peuple peut devenir maître de son destin, parce qu'il le vaut bien...

Politique, social, santé, éducation, religion, 600 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.

 Urgence, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques " en ligne sur :

http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--patrick-p-98534.html

Sinon tapez dans la case de recherche, le titre du livre.

Merci pour la promo du livre, Patrick.

 

 

27/03/2013

PCB , L'INVASION SILENCIEUSE.

 

Exposition aux Pesticides Perturbateurs Endocriniens : 

Quelles expositions des enfants aux insecticides perturbateurs endocriniens au quotidien? 1er volet de l’enquête de Générations Futures sur les pesticides perturbateurs endocriniens.

Pesticides PE. Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances étrangères à l’organisme qui peuvent avoir des effets néfastes sur l’organisme d’un individu ou sur ses descendants. Le fœtus et le jeune enfant sont les plus menacés par ces substances.  De nombreux pesticides ou biocides sont des perturbateurs endocriniens avérés ou fortement suspectés. 

illsutration21-300x211.jpg

Un rapport ciblé. Le rapport EXPPERT 1[1] démontre que nous sommes quotidiennement exposés à des insecticides perturbateurs endocriniens de deux familles connues : les organophosphorés et les pyrèthrinoïdes. Cette exposition peut être alimentaire (EXPPERT 1 étudie la contamination par ces insecticides PE de produits à base de céréales), mais aussi par l’exposition à des insecticides ménagers, pour le jardin, la literie, les textiles, à usage vétérinaire ou humain.

http://www.generations-futures.fr/pesticides/etude-exppert-1-exposition-aux-pesticides-perturbateurs-endocriniens/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=Générations_Futures_:_Sortie_de_notre_rapport_EXPPERT_1_sur_les_insecticides_perturbateurs_endocriniens

 

 

26/03/2013

Dans tous ces États, du flan...

Quand l'Etat actionnaire perd la boule !

 La cession par le groupe Total pour 2,4 milliards d'euros de sa filiale de gazoducs Transport Infrastructures Gaz France (Tigf) n'a pas fait les gros titres de la presse économique. A peine quelques articles, voire de simples entrefilets : la nouvelle est passée inaperçue. Normal, pensera-t-on, à l'heure où le gouvernement porte sur les fonts baptismaux la nouvelle Banque publique d'investissement (BPI), qui va financer les projets industriels novateurs, mieux vaut s'intéresser à ce grand projet plutôt qu'à cet obscur contrat.

to.jpg

 Erreur ! Cette histoire de Tigf mérite d'être connue. Car elle en dit long sur les graves dysfonctionnements de l'Etat actionnaire et la perversion de l'esprit de service public. Elle fonctionne comme un miroir : à travers elle, on peut y lire les difficultés dans lesquelles ce projet de BPI pourra venir s'enliser. 

Cette édifiante affaire Tigf, en voici donc l'histoire. Il y a quelques mois, le groupe pétrolier Total a choisi de se séparer de cette importante filiale qui possède le réseau de transport et de stockage du gaz dans une bonne quinzaine de départements du sud-ouest de la France. En d'autres temps, quand la France considérait encore que le service public devait être défendu, et notamment le service public du gaz, ce réseau aurait été jugé stratégique. Et sans doute l'Etat, ou l'une des entreprises publiques sous sa dépendance, aurait-il jugé utile pour l'intérêt général de faire une offre raisonnable et de s'en porter acquéreur.

 

http://www.marianne.net/Quand-l-Etat-actionnaire-perd-la-boule_a227249.html

 

 

25/03/2013

Qui s'enrichis avec nos déchets...

 

“ On continue à privilégier la production de déchets pour assurer des activités économiques en aval ”

 Valorisation énergétique, bioréacteurs, TMB, Delphine Lévi Alvarès, du Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid), revient pour Actu-environnement sur les tendances actuelles en matière de déchets, que ce soit en termes de vocabulaire ou de mode de traitement.

1405_low.jpg

Actu-environnement : Quelle est la tendance actuelle en matière de déchets ?

Delphine Lévi Alvarès : La tendance actuelle se résume à la poursuite d'un modèle qui privilégie les activités de traitement des déchets en bout de chaine au détriment de la réduction des déchets à la source.

Certes, tout le monde reconnaît que le déchet qui coute le moins cher à la collectivité est celui qu'on ne produit pas. Néanmoins, pour les industriels de la gestion et du traitement, il n'y a pas d'activité sans production de déchets. Alors, même si la dénomination des activités change et de nouveaux traitements apparaissent, on continue à privilégier la production de déchets pour assurer des activités économiques en aval.

AE : Quelles sont ces nouvelles activités ?

DLA : L'une des activités montantes est la production de combustibles solides de récupération (CSR) à base de déchets broyés et utilisés comme substituts aux combustibles habituels. Les CSR sont composés de bois, de papiers, de cartons, de textiles et de plastiques, autant de déchets recyclables mais qui présentent un fort pouvoir calorifique. Cette incinération déguisée se développera d'autant mieux si les CSR sortaient du statut de déchet.

Evidement, il reste encore du papier et du plastique dans les ordures résiduelles, mais il vaudrait mieux réduire leur volume à la source et développer le recyclage. Ce n'est pas la tendance suivie avec la promotion des CSR qui crée une nouvelle filière lucrative en fin de chaîne.

Il y a par exemple un projet à Clérac en Charente-Maritime qui vise à établir un tri avant l'enfouissement. Les déchets triés seront vendus sous forme de CSR. 

http://www.actu-environnement.com/ae/news/cniid-bioreacte...

 

 

24/03/2013

Vidéos W.

Vidéos :

http://www.globalzero.org/demand-zero/2030?utm_source=web...

 

+++++

http://www.meteocity.com/article/554/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130304&utm_campaign=email

 

++++++

http://www.liberation.fr/terre/2013/03/05/especes-en-danger-cette-fois-on-les-a-vraiment-perdus_886172?xtor=EPR-450206#s1

 

++++++

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4583497

 

+++++

http://www.meteocity.com/article/556/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130306&utm_campaign=email

 

+++++

http://www.agirpourlaplanete.com/videos/15-faune-flore/1669-le-lac-de-halstatt.html

 

+++++

http://www.linternaute.com/voyage/magazine/photo/les-100-plus-belles-plages-du-monde/les-100-plus-belles-plages-du-monde.shtml?utm_source=benchmail&utm_medium=mail&utm_campaign=ML73_E10241213&f_u=21629066

 

23/03/2013

Bientôt plus que des médicaments d'Asie !

Médicaments : la sécurité sur le fil !

La production des principes actifs délocalisée en Asie...

Conséquence de la mondialisation, 60 à 80 % des matières premières pharmaceutiques vendues en France sont aujourd’hui fabriquées hors Union Européenne, principalement en Chine et en Inde. Utilisés pour les génériques mais aussi pour les médicaments princeps, ces principes actifs venus d’ailleurs ne présentent pas toujours les niveaux de qualité et de sécurité requis. Les contrôler s’avère une opération ardue. En France, responsable en fin de chaîne de leur production, les laboratoires pharmaceutiques poussent aussi loin que possible la rigueur de leurs contrôles et réclament des pare-feu à l’État et à l’Europe.

médoc.jpg

C’est un ensemble de signaux concordants qui alertent tous les experts, les industriels et les administrations. En cause, l’externalisation massive de la production des matières premières à usage pharmaceutique. Selon un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) publié en septembre dernier (voir le PDF), « les matières premières ont été longtemps fabriquées en Europe, mais l’industrie chimique s’est mondialisée et on estime aujourd’hui que 60 à 80 % [d’entre elles] sont fabriquées dans les pays tiers » (et d’abord en Chine – voir encadré). Aux États-Unis, selon le rapport « Global Engagement » de la Food and drug administration publié le 31 août 2012, on retrouve aujourd’hui la même proportion de matières premières délocalisées – 80 % –, et on observe une forte accélération du mouvement depuis dix ans (en 2002, on était à 40 %).

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/medicament/m...

 

22/03/2013

Dangers sur la santé.


Ce que les plats préparés mettent vraiment en péril, c'est votre vie de famille !

A cause de leurs horaires de travail ou des activités extrascolaires de leurs enfants, les parents consacrent de moins en moins de temps à la préparation des repas. 

senior.jpg

Atlantico : Les parents semblent avoir moins de temps qu'auparavant à consacrer à la préparation du repas à cause de leurs horaires de travail ou des activités extrascolaires des enfants. A Los Angeles, une étude nous révèle que ce manque de temps n'est pas la seule explication au changement d'habitudes concernant les repas de famille. Le contenu du réfrigérateur aurait également sa part de responsabilité.

On y trouve par exemple de plus en plus de plats préparés faits pour une ou deux assiettes, et le choix du plat devient rapidement source de conflit intergénérationnel. Cette évolution est-elle également visible en France ? Quelles peuvent en être les autres conséquences ?

http://www.planet.fr/revue-du-web-oubliez-leurs-dangers-s...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu