Avertir le modérateur

31/05/2013

Compétitivité ou rendre l'âme...

 A qui va vraiment servir le crédit impôt pour la compétitivité et l'emploi ?

Le crédit impôt pour la compétitivité et l'emploi était censé profiter au maximum d'entreprises afin de favoriser l'emploi et la croissance. Mais dans les faits, seules les grandes entreprises en profitent...

Lorsque les seules perspectives du marché découragent les entrepreneurs à prendre le risque de l’investissement et de l’embauche, les Etats cherchent à se substituer à la volonté défaillante des chefs d’entreprise  pour les pousser, malgré tout, à aller de l’avant en réduisant leur risque. En novembre 2012, Le gouvernement était très fier d’avoir inventé dans le cadre de son Pacte national pour la croissance un nouveau système qui dans la panoplie de l’aide publique n’avait pas encore été exploré, le crédit-impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).

adn.jpg

En proposant ce mécanisme de stimulation, il avait pensé trouver la pierre philosophale qui devait d’un coup, et, suprême habileté, sans sortie immédiate de cash pour l’Etat,  «  financer l’amélioration de la compétitivité des entreprises à travers notamment des efforts en matière d’investissement, de recherche, d’innovation, de formation, de recrutement, de prospection de nouveaux marchés, de transition écologique et énergétique et de reconstitution de leur fonds de roulement ». Le produit ne manque pas d’ambition parce qu’il s’agit simplement de pousser le chef d’entreprise à reconsidérer avec optimisme chacun des composants de ce qui constitue au quotidien tous ses sujets de préoccupation.

Qu’est ce qui peut donc en période de stagnation, voire de récession économique, faire changer d’avis un chef d’entreprise  sur les perspectives futures de son activité alors que la raison  l’incline légitimement à la prudence ? Il faut que l’aide soit immédiate, tangible et sans contrepartie complexe.

Le CICE permet au chef d’entreprise qui paye des impôts sur les sociétés, ou sur le revenu, de constituer immédiatement en déduction de cet impôt, dès le début 2013, un crédit de 4% de la masse salariale de 2013, 6% en 2014, plafonnée à 2,5 fois le SMIC. Il peut aussi céder, si besoin est, cette créance à Oséo, à la BPI ou à une banque contre une  avance de trésorerie. Cette créance sera ensuite remboursée par l’Etat à l’établissement financier. Sur le papier, ce mécanisme doit inciter les chefs d’entreprise à conserver dans leurs effectifs les personnes gagnant entre un et 2,5 fois le SMIC et apparaît donc comme un système de baisse du coût du travail. Il permettrait, selon ses promoteurs,  à 1,5 million d’entreprises d’acquérir une créance fiscale de 13 Md€ dès 2013, et de 20 Md€ dès 2014.

En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/ces-etranges-decouvertes-que-on-fait-lorsqu-on-interesse-aux-innovations-financees-credit-impot-recherche-jean-pierre-corniou-729078.html#hx8w1X2SF5MCKOHG.99

 

 

 

30/05/2013

Vous avez dit raciste.


Quels sont les pays les plus racistes du monde ?

SONDAGE – Deux chercheurs suédois ont mené une enquête inédite pour mesurer le degré de racisme des différents pays du monde. Et les résultats ne sont pas ceux que l'on croit. La France, pays des Droits de l'Homme, ne fait pas franchement honneur à son image.

Les deux économistes suédois ne s'attendaient certainement pas à de tels résultats lorsqu'ils ont lancé cette enquête inédite. L'Inde, la Jordanie, le Bangladesh et Hong Kong seraient les pays les plus racistes du monde. Autre surprise : les Etats-Unis, le Canada, et l'Australie rentreraient quant à eux dans le top trois des plus tolérants. L'enquête, révélée par le Washington Post, montre aussi la place médiocre de la France dans ce classement, dont la réputation de pays des Droits de l'Homme en prend un coup. 

Capture-decran-2013-05-17-a-14.jpg

A l'origine, les deux chercheurs, Niclas Berggren et Therese Nilsson, voulaient à savoir si la liberté économique d'un pays avait influencé son niveau de tolérance. Mais comment mesurer le degré de racisme d'un pays ? Les économistes se sont tournés vers l'Institut d'études World Values Survey (Enquête sur les valeurs mondiales), qui mesure les opinions mondiales depuis des décennies. Parmi les dizaines de questions qu'il pose, l'une d'entre elles leur a semblé être un assez bon indicateur de tolérance. Le sondage demandait à plus de 80 pays quels types de personnes ils ne voudraient pas avoir comme voisin.

Et parmi les réponses : "les gens d'une autre race*". 

http://www.metrofrance.com/info/sondage-quels-sont-les-pa... 

REC :

Commentaire posté par Jean :

Grosse fumisterie que cette étude, il suffit de passer quelques jours aux USA pour bien comprendre la stupidité du classement. L'étude ne traduit que ce que les gens veulent bien dire. Aux USA, il est juste totalement politiquement incorrect de faire une telle réponse, donc presque personne ne la fait. Mais quand on regarde comment la population américaine se répartit dans les villes et banlieues, c'est une autre histoire.

Quand aux pays de l'est vs. l'Europe occidentale... il n'y a pas d'immigration à l'est, la question sociale ne se pose donc pas !

 

29/05/2013

Bio-merde...

L’ère des bio-mafias !

Les fraudes dans la filière de l’agriculture biologique atteignent aujourd’hui des volumes importants, à l’échelle internationale, et à travers un réseau complexe de sociétés. C’est-à-dire avec toutes les caractéristiques du crime organisé traditionnel.

agriculture-moldova-italy.jpg

Extraits.

Jadis, à l’époque que l’on appelle le bon vieux temps, il arrivait ponctuellement qu’un agriculteur ou un commerçant bio fraude ici ou là. On mettait un peu de pesticides dans les champs, on mélangeait quelques œufs industriels – et bon marché – aux œufs bios. Cela passait généralement inaperçu, et les volumes concernés n’étaient pas importants.

En Italie, les fraudeurs de la filière bio ont dépassé ce stade depuis belle lurette. Depuis peu, des groupements professionnels se sont mis, eux aussi, à étiqueter "bios" des quantités considérables de produits industriels en s’appuyant sur un véritable réseau de sociétés disséminées dans différents pays.

Depuis le mois d’avril, on sait que le parquet de la ville italienne de Pesaro, au bord de l’Adriatique, a ouvert une enquête non pas sur un fraudeur présumé, mais sur 23 membres présumés d’un réseau de contrefacteurs. Ils sont tous italiens, certes, mais ils opèrent entre autres en Moldavie, à Malte ou en Europe de l’Ouest. Au nombre des suspects figure même la filiale moldave d’un organisme de contrôle italien de la filière bio, censé notamment mettre au jour les combines des fraudeurs.

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/3795041-l-ere-des-bio-mafias

  

http://www.agirpourlaplanete.com/tous-les-gestes/1713-remplacer-l-eau-de-javel.html

 



28/05/2013

L'eau sans vie !

"Du poison dans l’eau du robinet" ?

L’eau du robinet est-elle potable ?

Sans le savoir, des millions de Français boivent une eau trop chargée en aluminium, nitrates, pesticides, médicaments et en radioactivité. Dans certains cas, l’eau est même non-conforme aux normes de précautions sanitaires.

Ce danger invisible menace les foyers et la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Sophie Le Gall, la réalisatrice de ce documentaire d’investigation a parcouru la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités.

19 Mai 2013 : Trois ans après France 3, Capital Terre diffuse sur M6 un documentaire sur le thème "Quelle eau buvons-nous ?" Et quelle eau boirons-nous demain ? ...

eau.jpg

Résultats de son enquête ?

Dans le Centre et en Ile-de-France, l’eau du robinet regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui sont soupçonnés d’être à l’origine de cancers. Les autorités le savent mais elles délivrent régulièrement des dérogations qui permettent de distribuer une eau qui dépasse les normes pesticides ou nitrates.

Dans des villages d’Auvergne ou à Saint Etienne, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium qui pourrait déclencher la maladie d’Alzheimer. Les doses dépassent largement le seuil de risque fixé par certains scientifiques mais les autorités ignorent les dangers de ce neurotoxique.

La réglementation fait par ailleurs l’impasse sur le radon, ce gaz hautement radioactif, présent dans l’eau potable de plusieurs villages du Limousin. Résultat, des habitants boivent une eau chargée en radon sans en être informés.

Depuis quelques années, des citoyens et des scientifiques isolés tirent la sonnette d’alarme sur ces toxiques qui coulent de nos robinets. Partout en France, l’eau potable charrie désormais des résidus médicamenteux : antiépileptiques, aspirine, antidiabétique.

Nul ne connait l’impact sur la santé des populations exposées. Pour décontaminer l’eau potable des Français, il faudrait bâtir des usines pour éliminer nitrates et pesticides, investir pour filtrer les molécules de médicaments, protéger les réserves d’eau des pollutions…

Mais les communes et les grandes compagnies de distribution de l’eau ne souhaitent pas que de nouvelles règles viennent compromettre leurs affaires. En tant pis si les Français trinquent à leur santé.

http://cdurable.info/Du-poison-dans-l-eau-du-robinet-Fran...

 

 

 

 

 

 

27/05/2013

Le risque de manger de la viande...

 Scandales alimentaires : du pain au talc à la viande de cheval…

L’histoire nous rappelle qu’après chaque fraude mise au jour les contrôles et la qualité en sortent renforcés.

Un tiers de vrai beurre, deux tiers d’huile de coco et de graisses d’équarrissage. Tels étaient les secrets de cuisine de la bande d’escrocs liés à la mafia napolitaine qui, dans les années 2000, ont écoulé 16 000 tonnes de beurre frelaté dans toute l’Europe. La recette n’était pas nouvelle. Au XVIIe siècle déjà, des laitiers sans scrupule osaient d’immondes mélanges pour abaisser le coût de fabrication de leur beurre. «Les fraudes et les scandales alimentaires existent depuis l’Antiquité», rappelle Alessandro Stanziani, historien spécialiste du sujet au CNRS. Au Moyen Age, il était ainsi monnaie courante de maquiller – au sens propre – la viande faisandée afin de la faire passer pour fraî­che, de gonfler d’air les carcasses de bœuf pour les rendre plus grosses ou ­encore d’ajouter de l’eau dans le lait… 

vache-folle-c-del-puppo-fotogramma_paysage360.jpg

Le phénomène a pris une ampleur industrielle au XVIIIe siècle avec le recul de la consommation purement locale et le développement des villes, et donc des intermédiaires. Et plus encore au XXe siècle, avec l’expansion du commerce international. Mais au fil des scandales, toujours accompagnés de violentes polémiques, l’Etat français a renforcé ses contrôles et ses moyens de lutte contre les fraudeurs. Nul doute, donc, que l’affaire de la viande de cheval va faire progresser notre filière viande.

> Moyen Age : le pain aux os moulus se propage : http://www.capital.fr/enquetes/documents/scandales-alimentaires-du-pain-au-talc-a-la-viande-de-cheval-841954



26/05/2013

Blog et vidéos.

Bon dimanche. 

http://www.bickel.fr/nouveausite/index.php

  

http://www.meteocity.com/article/624/?utm_source=mediaimg&utm_medium=newsletter20130508&utm_campaign=email

 

http://sante.planet.fr/a-la-une-coeur-faut-il-arreter-de-prendre-des-omegas-3.344452.2035.html?xtor=EPR-26-340066%5BMedisite-A-la-Une%5D-20130509

  

http://sante.planet.fr/yeux-problemes-de-vue-15-photos-l-oeil-comme-vous-ne-avez-jamais-vu.283163.59.html?xtor=EPR-26-340089%5BMedisite-A-la-Une%5D-20130512

 

 

25/05/2013

PSA au Bangladesh ?


Le patron de PSA ne voit pas le bout du tunnel...

AUTOMOBILE - «On ne voit pas de remontée brutale (des ventes en Europe) à l'horizon 2014-2015», a dit Philippe Varin...

PSA Peugeot Citroën doit se préparer à affronter un marché européen durablement déprimé, en améliorant désormais la compétitivité de ses usines françaises, après avoir redéfini sa gamme et poussé les feux à l'international, a plaidé jeudi son patron, Philippe Varin.

«On ne voit pas de remontée brutale (des ventes en Europe) à l'horizon 2014-2015. Le marché ne s'améliore pas», a-t-il déclaré. La baisse du marché automobile européen devrait atteindre 5% cette année et «on va être à -8% en France», a souligné le numéro un de PSA, reconduit en mars pour quatre ans.

Vastre restructuration

Le premier constructeur automobile français a déjà lancé une vaste restructuration de ses activités dans l'Hexagone pour s'adapter à la baisse du marché européen. Elle va se solder par plus de 11.200 suppressions de postes entre mi-2012 et mi-2014 et la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, en région parisienne. Elle s'inscrit dans un programme plus large, nommé «rebond 2015», qui doit lui permettre d'économiser 1,5 milliard d'euros, alors qu'il a essuyé l'an dernier une perte nette historique de 5 milliards. http://www.20minutes.fr/economie/1148949-20130502-patron-psa-voit-bout-tunnel-marche-europeen

REC : Il n'a qu'à le boucher son tunnel et il en verra le bout...Plutôt que de s'ouvrir à la délocalisation !

 

Nous sommes aussi responsables des ouvriers bangladais !

La mort de plus de 400 personnes dans une usine textile au Bangladesh révèle une fois de plus les conditions déplorables dans lesquelles les entreprises occidentales font fabriquer les vêtements. L'UE a raison d'exercer des pressions sur les autorités locales, mais elle devrait aussi regarder ce qui se passe dans d'autres pays.

NRC Handelsblad

bang.jpg

C'est une catastrophe dont l’ampleur augmente chaque jour. Il s’agit de l’effondrement de l’immeuble Rana Plaza, dans la ville de Savar au Bangladesh, qui a coûté la vie à au moins 400 personnes d’après les dernières informations [on en dénombre actuellement 500]. Le compteur s’est mis en marche il y a plus d’une semaine avec 87 morts et 1 000 blessés. Un autre chiffre circule désormais et il ne présage rien de bon, c’est celui des disparus : il serait de 1 000, même si certains sont peut-être comptés deux fois.

Le complexe de huit étages, dont trois auraient été ajoutés illégalement, abritait entre autres une usine textile. Des ouvriers avaient signalé à leur patron des fissures dans les murs, mais ce dernier les a obligés à venir au travail, en les menaçant de retenir une pénalité sur leur maigre salaire.

Les importateurs, en partie responsables ! http://www.presseurop.eu/fr/content/article/3744061-nous-sommes-aussi-responsables-des-ouvriers-bangladais





24/05/2013

Virus crées en Chine...

Des virus OGM créés en Chine inquiètent les scientifiques !

Une équipe de l’Académie des sciences agricoles chinoise et de l’Université agricole du Gansu a annoncé, dans la revue américaine « Science », avoir donné naissance à 127 virus hybrides, en mélangeant des gènes de la grippe aviaire H5N1 et de la pandémie H1N1.

shutterstock_112554212.jpg

Le virus H5N1 peut être transmis aux humains par des oiseaux, et il est mortel dans quelque 60% des cas d’infection, mais il ne peut se transmettre d’humain à humain, ce qui a permis jusqu’à présent d’éviter une pandémie.

Quant au virus H1N1, apparu au Mexique, il est hautement contagieux et a infecté environ un cinquième de la population mondiale durant la pandémie de 2009-2010, mais il n’est guère plus mortel qu’une grippe ordinaire. Il avait fait quelque 18.000 morts dans le monde, selon l’OMS.

Sur les 127 virus hybrides créés en Chine, 5 se sont avérés facilement transmissibles entre cochons d’Inde, via les voies respiratoires, comme les scientifiques à l’origine de l’expérience entendaient le démontrer. Selon eux, le redoutable virus H5N1 n’aurait donc besoin que d’une simple mutation génétique pour être en mesure de se communiquer d’un mammifère à un autre.

http://lejournaldusiecle.com/2013/05/03/un-virus-ogm-cree-en-chine-inquiete-les-scientifiques/

 REC :

La technologie va à l'encontre de la nature. La science elle même n'est devenue qu'un fléau pour l'humanité surtout depuis que le fric a prit le pouvoir sur l'éthique dont nos apprentis sorciers sont prêt à bousiller la vie naturelle au profit de la synthèse !

Et pendant ce temps là, les émissions Top chef ou autres télé-réalités futiles cartonnent...



23/05/2013

Attention piétons, dangers.

 Plus de 270 000 piétons tués sur les routes chaque année !

 L’OMS appelle à prendre des mesures à l'occasion de la 2ème Semaine mondiale des Nations unies pour la sécurité routière. Revue des techniques existantes pour protéger les piétons.  Infographie vidéo.

CHOCS. Chaque année dans le monde, plus de 270 000 piétons meurent sur la route, soit 22% du nombre total de décès liés aux accidents de la circulation routière. 

5754975-plus-de-270-000-pietons-tues-sur-les-routes-chaque-annee.jpg

 C’est sous la bannière « Pour la sécurité des piétons », que s’ouvre dans le monde entier la deuxième Semaine mondiale des Nations unies pour la sécurité routière (6-12 mai). Cette semaine vise à attirer l’attention sur les besoins des piétons et à susciter la prise de mesures pour protéger ces derniers des chocs.

URBAIN. Majoritairement, ces chocs ont lieu dans un environnement urbain et à faible vitesse. Pendant longtemps, cet état de fait a été considéré comme une fatalité et peu de mesures étaient prises pour diminuer le nombre et la gravité des accidents, hormis les limitations de vitesse en ville.

Ce n’est plus le cas. Dès 2003, l’Union européenne a publié une directive qui fixait de nouvelles exigences de sécurité en vue de réduire la gravité des blessures dont sont victimes les piétons et les autres usagers vulnérables de la route, tels les cyclistes et les motocyclistes. Et depuis 2009, Euro NCAP, organisme indépendant chargé de l’évaluation des automobiles en Europe, n’attribue plus qu’une seule note globale par véhicule testé, avec un maximum de cinq étoiles. Cette note globale intègre dorénavant un domaine consacré à la protection des piétons.

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/high-tech/20130507.OBS8417/plus-de-270-000-pietons-tues-sur-les-routes-chaque-annee.html

 REC :

Il serait opportun que la Prévention routière rappelle aussi à l'ordre les piétons !

Je suis persuadé que les tords sont partagés et tout comme moi, vous avez sans aucun doute déjà évité des piétons malveillants, pour ne pas dire débiles...

En effet, en ville, nous ne pouvons pas nous arrêter à chaque passages piétons sous prétexte qu'ils ont la priorité !

Certes, par temps de pluie, c'est normal, mais pas beau temps, combien de fois alors que vous êtes la seule voiture, un piéton fait exprès d'user de son mauvais droit, pour traverser alors qu'il lui suffisait d'attendre qlqs secondes ?

Le piéton est pressé, nous aussi et il y a suffisamment de déviations, de travaux, de bouchons ou de feux rouges pour obliger l'automobiliste à surconsommer de l'essence.

Alors oui, il faudrait le rappeler, le piéton n'a pas la priorité et se met en dangers s'il traverse de façon impromptue. S'il fait exprès de s'engager en pleine circulation pour se croire justement parce qu'il force cet engagement, à se croire prioritaire.

Un dimanche, Il m'est arrivé dans une rue où je circulais seul, donc flux quasi négatif, de voire un couple s'arrêter devant le passage piétons, d'attendre une dizaine de seconde que j'arrive à leur niveau, pour s'élancer et m'obliger à plier ! Je ne roulais qu'à 50 et s'ils avaient traversé plus tôt, je n'aurais eu qu'à ralentir. Mais non, en plus ils m'ont engueulés ces cons...

Moralité, ils y a autant d’abrutis chez les automobilistes que chez les piétons.

Et j'avoue aussi parfois traverser sans trop réfléchir...

Alors dans l'histoire du pot de fer contre le pot de terre, il serait bon de faire plus attention de part et d'autre, mais surtout d'arrêter de faire croire aux piétons qu'ils sont prioritaires !

 

 

 

 

 

22/05/2013

Élus....sions d'une noble cause...

''Nous sommes au service de la population, c'est ça, être élu, c'est ça, être maire...''

 

REPORTAGE – A quoi ressemblent les services publics à la campagne? Suivez «20 Minutes» dans un petit village de la Nièvre...

Trop coûteux pour les uns, sacrifiés pour les autres… Les services publics sont aussi décriés que défendus. En pleine crise de la dette et des déficits, ils n’échappent pas aux coupes budgétaires. Mais à quoi ressemble le quotidien des agents? Comment travaillent-ils et avec quels moyens? 20 Minutes vous propose une série de reportages. Ce lundi, partez à la campagne, où le service est bien urbain.

C’est un village sans commerce. Mais pas sans habitant: 637 personnes vivent ici. A Charrin, à quelques encablures de la Loire, au cœur de la verdoyante Bourgogne. La population n’a pas bougé depuis quinze ans mais toutes les commodités ont disparu. Les cafés, la boucherie, la boulangerie, la Poste, l’épicerie et même le joyau local, l’hôtel-restaurant Les Voyageurs, un établissement jadis très réputé, désormais à l’état de ruine.

Le seul endroit où les Charrinois se rencontrent encore, c’est à la mairie. Ils y croisent chaque jour Odette et Wendy, les deux employées multifonctions. Elles font tout -depuis l’accueil du public jusqu’à la rédaction des actes officiels en passant par le secrétariat- et bien plus: elles jouent aussi les bibliothécaires, les postières et même les boulangères. 

REC :

 Belle publicité non ? Mais la face caché n'est pas plus honorable que celle de nos autres dirigenants qui de passe droit en bonne fortune, font plutôt passer la leur en premier...

Le pire c'est que nombreux maires cumulent les mandats.

Autrement dit jamais là, délais d'attente, c'est bien la peine d'habiter dans une commune de 1500 habitants...

De plus les enjeux ne sont plus les mêmes et davantage aux profits des gros conseils régionaux ou départementaux. Alors question hôpital, il se fout bien de la charité de proximité..

Quand à l'accueil des villages, parlons en tiens, à Serre les Sapins (25), vous êtes plutôt considéré comme intrus vis à vis des ruraux d'origines qui se croient tout permis.

Les services municipaux se réservant le droit de faciliter les voisins ou les proches. Vos moindres demande d'autorisation de travaux prendront 2 mois et 15 jours chez le voisin copain comme cochon avec le paysan qui se prend pour un ingénieur à Grenoble comme disait Coluche.

Et question construction, on va libérer des zones sous les lignes à haute tension comme à Chalezeule (25), mais ailleurs, pas question de faire fructifier vos terres, la jalousie règne en maître.

Lisez le livre "Têtes à Flaques" sur amazon.fr

Elle est pas belle la vie d'campagne...

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu