Avertir le modérateur

31/10/2013

A la...mosquée ou synagogue...

Mosquée collée à la synagogue :

Ça ne se passe pas trop mal.

Bienvenue au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), son hôpital, son fort et… ses lieux de cultes. Dans la rue John Fitzgerald Kennedy, aux numéros 35 et 41, c’est une situation peut-être inédite en France : la mosquée et la synagogue de la ville se partagent la même parcelle. L’entrée dans les deux lieux de cultes se fait bien par deux portails distincts, mais la cour de la mosquée n’est séparée de la synagogue que par une fine palissade de tôle. 

illustr4.jpg

Vendredi 20 septembre, il est 21h30 quand des fidèles en djellaba sortent de leur salle de prière en préfabriqué. Pendant qu’ils se rechaussent dans la cour de la mosquée, ils entendent résonner le tintement des couverts et le brouhaha des conversations de leurs voisins juifs religieux.

De l’autre côté du mur, ces derniers partagent un repas en plein air pour célébrer le deuxième jour de la fête de Soukkot. Devant une anisette et une salade de poivrons marinés, le chef de famille de la tablée des Bensoussan (son nom a été modifié) est d’humeur taquine :

« Dites que le problème ici, ce n’est pas la mosquée mais bien la famille Chekroun [le nom a été modifié, ndlr] ! » Il désigne la table des voisins où une dizaine de convives déguste un saumon :

http://www.rue89.com/2013/10/15/mosquee-collee-a-synagogu...

REC :

OK, je sais, le jeu de mots reste douteux. Mais mise à part les extrémistes qui ne sont qu’une petite minorité. L’ensemble des populations n’a qu’un désir, vivre en paix.
Ce qui tue les gens c’est le manque d’ouverture, la naÏveté et l’intolérance.
De nos jours, la plupart des mouvances religieuses continuent de se tirer une bourre afin d’affirmer leurs suprématies. Hors, si chacun essayait l’ouverture plutôt que de tirer à soit les couvertures, il y a longtemps que nous aurions dû pouvoir rassembler tous les croyant dans un seul et même lieu de culte .
Pour cela l’église catholique à de gros tords face à la débacle des adeptes qui finissent pas se compter sur les doigts d’une mains aux offices religieux.
Ainsi, plutôt que de laisser ce construire des mosquées dans une civilisation qui il faut bien l’admettre, le ressent comme une agression et une transgression au folklore en place. Quitte à en associer les différents emblèmes, nos églises auraient due s’ouvrir à tous les croyants.





30/10/2013

Cela vous gratte ?

Mélanome cutané métastatique :

L’Institut national du cancer (INCa) publie en collaboration avec la société française de dermatologie (SFD), édite des recommandations pour les professionnels, sur le traitement des formes métastatiques du mélanome.

accident pied.jpg

Ces recommandations nationales portent sur le traitement systémique de 1re et de 2e ligne et sur les traitements locorégionaux des métastases cérébrales, pulmonaires, cutanées, osseuses, hépatiques et digestives.

11 000 nouveaux cas en 2012

Le mélanome cutané est un cancer fréquent, avec plus de 11 000 nouveaux cas en France en 2012. C’est un cancer de bon pronostic, avec une survie relative à 5 ans, estimée supérieure à 90 %. Par contre, pour les formes métastatiques, la survie à 5 ans estimée n’est que de 15 %.

La prise en charge est toutefois en train de se modifier. C’est l’état des lieux des connaissances qui est publié par l’INCa.

http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/cancerolog...





29/10/2013

Subventionner les pollueurs bretons...

Bretagne : le gouvernement attendu au tournant !

Une réunion d'urgence est organisée mercredi à Matignon pour tenter d'endiguer la crise qui frappe le secteur agroalimentaire, vital dans la région. 

6548823.jpg

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20131015.OBS1204/...

REC :

L'agro-alimentaire, l'un des secteurs parmi les plus gros pollueurs de la planète, se voit attirer 15 milliards par l'État... Une sauvegarde inutile car comme pour l'automobile, c'est de l'argent qui leurs sert à implanter des usines à l'étrangers plutôt que d'investir dans la recherche !



28/10/2013

USA contre nature...

ECO-TERRORISME

Après la chasse aux communistes, les Etats-Unis se lancent dans la traque aux écologistes !

Le FBI lui a proposé d’infiltrer son groupe militant. Il a décidé d’écrire un livre sur la chasse aux « éco-terroristes ».

Dans Green is the New Red, pas encore publié en France, le journaliste étasunien Will Potter dénonce l’utilisation du qualificatif « terroriste » appliqué abusivement à des militants écologistes.

Certains ont été lourdement condamnés depuis le 11 septembre 2001. Il pointe également le lobbying de plusieurs entreprises pour renforcer cette répression. Un air de déjà vu : c’était dans les années 1950, la menace était Rouge. Aujourd’hui, elle est verte. Entretien.

usa.jpg

Basta ! : Comment avez-vous commencé à travailler sur l’éco-terrorisme ?

Will Potter : Je couvrais l’actualité chaude et les homicides pour le Chicago Tribune. Je devais traiter les meurtres en interviewant les familles. Cela me laissait avec des idées noires ! C’était un super travail mais j’avais l’impression de ne pas avoir d’impact positif sur le monde. A l’université, j’avais côtoyé de nombreux mouvements de justice sociale. J’ai donc décidé de m’y investir. J’ai commencé en distribuant des tracts contre une entreprise qui teste des produits sur les animaux, Huntingdon Life Sciences. Je pensais que c’était un engagement sans danger, qui me permettait de continuer de travailler sans problème comme journaliste. Mais nous avons tous été arrêtés et accusés de « conduite contraire aux bonnes mœurs » (disorderly conduct) ! Ces charges ont bien sûr été abandonnées, mais quelques jours plus tard, deux agents du FBI me rendaient visite, chez moi. Ils m’ont expliqué qu’à moins que je ne devienne un informateur, que j’infiltre les groupes de défenses des droits des animaux, ils allaient me mettre sur la liste des terroristes intérieurs (vivant sur le territoire états-unien, ndlr).

http://www.bastamag.net/article3345.html

REC :

Ces cons, ils vont devoir changer le nom de leur carte verte et des pas mûres...
Ils peuvent se la mettre au cul maintenant car comment souhaiter intégrer une nation contre nature...
Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques " en ligne sur :
http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--p...
ou
http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee-pa... 
(Ce livre de 600 pages ne rapporte que 1 € à son auteur)

"Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis. 
Sans eux, c’en est fait de notre civilisation, de notre culture, 
de ce que nous aimions et qui donnait à notre présence sur terre 
une justification secrète"
André Gide,

27/10/2013

Vide et haut...

Mondains et débiles...

http://www.youtube.com/embed/LG3d79V6xsA?feature=player_d...

+++++

https://www.youtube.com/watch?v=DTI9CyI5A2Q


++++

http://www.flixxy.com/people-are-awesome-2013.htm#.UQ7HbI...

 



26/10/2013

Lobbys, le ciel leurs appartient...


Géo-ingénierie :

Scientifiques, milliardaires et militaires s’allient pour manipuler l’atmosphère !

Pulvériser du soufre dans la stratosphère, modifier la chimie des océans…

Pour contrer le réchauffement climatique, des techniques de manipulation du climat à grande échelle sont à l’étude. Des projets déjà expérimentés, hors laboratoire et sans aucun contrôle international, qui attirent scientifiques, milliardaires et compagnies pétrolières.

Alors que des organisations de la société civile demandent un moratoire, les militaires s’y mettent et appellent à se doter d’armes météorologiques. La « géo-ingénierie », une nouvelle menace environnementale et… anti-démocratique ? 

ciel.jpg

Dans les arcanes gouvernementales, on la surnomme « le plan B ». Son vrai nom, la « géo-ingénierie ». Pour contrer le réchauffement climatique, plutôt que de miser sur les réductions de gaz à effet de serre, des chercheurs étudient des dispositifs de manipulation du climat à grande échelle.

Au menu, des techniques allant de l’ensemencement en fer des océans à la gestion du rayonnement solaire. Des expérimentations sont déjà menées. Considérées comme fantaisistes il y a vingt ans, ces recherches sont désormais suivies de près par les gouvernements.

L’ONG internationale ETC Group, qui travaille sur les technologies émergentes, a publié une carte de ces expériences de géo-ingénierie et de modifications du climat, depuis 60 ans. L’Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie font partie des trois zones les plus actives (en rouge sur la carte) en terme de géo-ingénierie.

http://www.bastamag.net/article3404.html



25/10/2013

Attention, avalez la pilule du bio...

SOLEIL VERT SUR NOS ASSIETTES !

C'est à peu près tenu pour acquis par les industriels et les cuisiniers, oui la viande va disparaître de nos assiettes ! Manger un steak-tartare sera bientôt un acte de résistance civile. Car la pression sociétale s’inverse sensiblement sous l’influence de nombreux leaders d’opinion végétariens qui les uns après les autres font leur « coming-out ».

Petit à petit, la prophétie de l’auteur du « Cru et du Cuit », ce grand humaniste qu’était Claude Lévi-Strauss, se rapproche de la réalité : « Un jour viendra où l’idée que, pour se nourrir, les hommes du passé élevaient et massacraient des êtres vivants et exposaient complaisamment leur chair en lambeaux dans des vitrines inspirera sans doute la même répulsion qu’aux voyageurs du 16ème ou du 17ème siècle les repas cannibales des sauvages... »

Au premier abord, cela ressemble à une bonne nouvelle pour la santé humaine, pour le monde animal et pour la planète. Mais pour l’immense majorité des populations, c’est un autre cauchemar qui se profile... 
Car compte-tenu de l’appétence carnivore d’une clientèle encore majoritaire, par quoi va-t-on remplacer la viande ? 

Gâteau super U.jpg

Les végétariens succombent

Né au début des années 2000, le marché de la viande artificielle a dépassé en 2011 le milliard de dollars de ventes, avec un taux de croissance de 20 à 25%. Une demi-douzaine de compagnies, essentiellement nord-américaines, se partagent le morceau : Beyond Meat, Field Roast, Garden Protein International...

Ces « viandes » sont fabriquées par pulvérisation, micronisation, fermentation, extrusion, etc. à partir de cultures in vitro de cellules souches de bovin dans des tissus musculaires, à partir de poudres issues de soja (transgénique ? allez savoir, ce n’est plus qu’un détail...), de petits poix, de mycoprotéines (de champignons), etc.

Rien de ragoûtant. Et pourtant, le discours de ces Findus de demain est tellement percutant que même les végétariens y succombent. Outre-Atlantique, les 5% de végétariens ont mordu à l’hameçon : les produits à base de substituts de viande, appréciés pour leur teneur en protéines, pèsent pour 70% de leur panier...

Ce discours est tellement prometteur que les plus grandes sociétés de capital-risque et les visionnaires du moment investissent dans ces « foodmakers », à l’instar de ceux de Twitter ou de Paypal qui soutient par exemple Modern Meadows qui met actuellement au point une imprimante 3D de viande. C’est tout bête : il suffit de remplacer l’encre par une mixture de cellules...

Une pilule facile à avaler

Les principaux arguments de ces sorciers de l’alimentation vont tous dans le sens de lendemains meilleurs. A l’américaine. Il s’agit :

de préserver la santé humaine des méfaits de l’industrie de la viande, des antibiotiques et hormones de croissance dont on gave les animaux...

de protéger le monde animal, en vous rappelant que l’homme abat 1 600 mammifères et oiseaux chaque seconde pour se nourrir selon la FAO,

de nourrir la population mondiale dont l’inexorable progression va entraîner un doublement de la demande en viande d’ici 2050,

de réduire l’empreinte de l’homme sur la planète, l’élevage contribuant à 20% des émissions mondiales de gaz à effets de serre et pompant une eau de plus en plus précieuse.

d’offrir un vaste choix au consommateur en répondant à toutes ses attentes.

« Soylent » m’a tué...

C’est sur cette vague « éthique » que surfe Rob Rhinehart, un jeune Américain de 24 ans à la tête de Soylent Corporation. Cet ingénieur estime qu’on peut se passer de manger et l’a prouvé, grâce à un concentré de vitamines, de minéraux, d’acides aminés, de calories, d’huile d’olive et de poisson quine contiendrait que des ingrédients approuvés par la FDA, sans la moindre toxine... L’impétrant a réussi à lever des fonds et a mis son produit en rayon aux Etats-Unis.

Rhinehart entend apporter au client, pour quelques dizaines d’euros par mois, de quoi se nutrimenter. Soylent Corp. peut faire sourire mais sa proposition est prise au sérieux dans un pays où l’on mange à la vitesse de l’éclair en travaillant et où 40% des plus de 20 ans sont obèses. Ils s’entendent aussi dans un monde où 1 personne sur 7 souffre de malnutrition et où les ressources s’épuisent. Avec Soylent, pas de culture, pas d’élevage, pas de cuisson, pas de vaisselle... bref que de l’écologique à défaut de naturel.

Mais dans cette histoire complaisamment relayée par la presse française (qui y voit « la fin des aliments solides »), personne n’a relevé la monstruosité... Soylent (contraction de Soybean-Lentil, lentille de soja) est un nom dont se souviennent tout ceux qui ont vu le film « Soleil Vert ». Ce film des années 70 dont l’action se déroule en 2022 a marqué ma génération : on y voit des hommes et des femmes affamés par la disparition des terres cultivables et le prix exorbitant des aliments naturels. Une humanité nourrie par la multinationale agroalimentaire Soylent dont l’aliment de synthèse - c’est le secret de l’intrigue - est fabriqué à partir de cadavres humains. On n’a plus qu’à espérer que ce maître du cynisme ne devienne pas le Mark Zuckerberg (Facebook) de la cyber-bouffe.

Du « bio » tout synthétique...

Yann Kirdec 

La suite sur :

http://www.alternativesante.fr/coupdegueule/soleil-vert-s...

24/10/2013

Massacre de dauphins au Japon...

23 000 dauphins massacrés au Japon : que se passe-t-il dans la baie de Taiji ?

Chaque année, des milliers de dauphins sont massacrés près de la ville de part et d'autre du Japon... En 2010, plus de 23 000 ont été tués dans un véritable bain de sang... La petite baie de Taiji est au coeur d'une tradition séculaire qui suscite une hostilité grandissante depuis qu'elle est connue du monde entier. 

dauphins-massacres-taiji.jpg

Petit port de l'ouest du Japon, Taiji a été rendu célèbre par le documentaire « The Cove, la baie de la honte ». Ce film, récompensé par un Oscar en 2010, a rendu public le massacre inacceptable de centaines de dauphins, pour le business du loisir.

Les dauphins sont massacrés pour le spectacle

Pour le spectacle, oui. Cette formulation peut choquer, révolter, et pourtant... Si les pêcheurs de la baie de Taiji capturent chaque année des milliers de dauphins, c'est avant tout pour satisfaire la demande qui émane des delphinariums du monde entier. Un dauphin destiné aux parcs aquatiques se revend jusqu'à 150 000 dollars !
Une vraie manne pour les pêcheurs, une activité plus que lucrative, un véritable business, entretenu par des parcs qui prétendent mener des spectacles "éducatifs"... Et dont le but avoué serait de favoriser une meilleure connaissance et une protection plus effective des dauphins et des cétacés !

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2446_dauphi...





23/10/2013

Anglais imposé !

La météo sur France 2 sera bientôt faite par les Anglais !

Les prévisions météo de France 2 et France 3 devraient bientôt être réalisées par un groupe britannique.

Météo France aurait en effet perdu l’appel d’offre lancé par France Télévisions révèleChallenges.

météo.jpg

Un vent de colère souffle chez Météo France. L’établissement public a en effet perdu l’appel d’offre lancé en juin dernier par France Télévisions pour la période 2014-2016, révèle Challenges. C’est MeteoGroup, situé à Londres, qui a été choisi, le britannique proposant des tarifs 30% moins chers. A partir de l’année prochaine, les prévisions pour les bulletins météo diffusés sur France 2 et France 3 national seront donc réalisées par les Anglais.

http://www.planet.fr/environnement-la-meteo-sur-france-2-...

REC :

Normal, cela reste dans l'U.E., vous dirons nos politichiens...

Un comble pour un pays qui n'a même pas intégré l'Euro...

Est-ce qu'ils cassent les prix grâce à une main d'oeuvre de l'immigration à bas coûts...

C'est en tous les cas un coup bas de plus pour l'emploi en France.

Bon vous allez me dire que vu les prévisions merdiques que nous balance Météo France, autant donner le moins d'argent possible et vous n'auriez pas tord.

Moi je dis qu'en faites nous ne devrions rien payer et que toutes ces données peuvent se faire gratuitement ne serait-ce qu'avec les élèves des universités.

Il semblerait que la main mise anglicisme agisse comme une dictature mais nous devons la supporter sans rien dire.

Vous avez vu les programmes TNT de la télévision française qui nous impose sur la chaîne 8 et sur la 17, des films entièrement en anglais sans aucun sous-titrage !

C'est un véritable scandale alors que certaines personnes souhaiteraient bien avoir des ondes pour émettre en langue française.

Une dictature de plus plusieurs jours par semaine Pro anglais ou Pro US comme bon vous semble.

Et que fait le CSA pour tolérer une telle dictature des chaînes. Qu'est ce que le ministère attend pour leurs retirer leurs droit de diffusion en anglais non sous-titré ?

Laxisme ou volonté politique de vouloir faire disparaître notre langue ?

Dictature de l'audiovisuel, réagissons.




22/10/2013

En vidéo : Cruauté Casher ou Halal ?


La réalité de l'abattage rituel Halal et Casher : entre business et cruauté !

VIDÉOS CHOCS.

L'abattage rituel, notamment représenté par les viandes dites Halal et Casher[1] pour les communautés respectivement musulmanes et juives ne cesse de progresser en France. De plus en plus de supermarchés, de restaurants, de transformateurs agro-alimentaires... proposent ce type de viande, mais à quel prix ? Sous couvert du droit de s'alimenter selon son culte, ces méthodes d'abattage finalement peu connues révèlent un business florissant et une cruauté inacceptable envers le vivant.

saignee.jpg

En France, les règles générales de l'abattage classique imposent depuis 1974 que les animaux soient étourdis dans des abattoirs avant d'être saignés, ceci afin de limiter la souffrance animale. Or, la mise à mort des animaux de boucherie n'est pas un acte anodin et isolé : chaque année 1,1 milliard d'animaux sont tués en France ! Ce processus industriel, qui repose sur une logique commerciale, nécessite d'être sévèrement encadré. En effet, "la mise à mort des animaux peut provoquer chez eux de la douleur, de la détresse, de la peur ou d'autres formes de souffrance, même dans les meilleures conditions techniques existantes."[2].

Dans les pays de l'Union européenne, c'est la Directive 93/119/CEE du Conseil qui définit les normes en matière d'abattage : "D'une façon générale, on doit éviter aux animaux toute excitation, souffrance ou douleur inutiles lors de leur transport, hébergement, immobilisation, étourdissement, abattage ou mise à mort. Les abattoirs doivent être construits et équipés de manière à respecter cette exigence. Le personnel d'abattage doit posséder les compétences, capacités et connaissances professionnelles requises. Les animaux doivent être étourdis avant l'abattage ou immédiatement mis à mort."[3]

http://www.notre-planete.info/actualites/2508-abattage_Ha...

Vidéo :

https://www.facebook.com/photo.php?v=10200887234242362&am...

REC :

L'être humain dans sa bassesse indigne d'un 21 ème siècle !

Comme oeuvrer pour un monde meilleur avec de tels enseignements pour nos enfants !

Trop facile de dire que c'est la religion, car au temps des Mayas, on sacrifiait aussi les gens de la même manière pour de soit-disant dieux !



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu