UA-112799694-1

Avertir le modérateur

05/06/2014

Islam radical, djihad et musulmans...

Islam radical, djihad, musulmans :

Les bons comptes font les bons amis.

Loin des beaux discours politico-journaleux, essayons de sortir de ce même panier,

les œufs cuits durs et les œufs brouillés.

J'entend pas là, une réflexion sur cette actualité que l'on veut nous faire gober.

Car ce mercredi 4 Juin 2014, dans le débat de 23 h sur la chaîne LCP, un seul intervenant a essayé de faire comprendre que cet état de peur que l'on essaye de

nous bombardé arrange bien la sphère politique en pleine débâcle.

C'est vrai que le nombre de morts liés au terrorisme reste infime par rapport aux accidents de la route. Et désuet en comparaison à ceux lié à la pollution ou à la malbouffe sous l'égide des multinationales auxquelles nos politiciens cirent les bottes.

Pour le moins ne faut -il pas pour autant en sous-estimer les conséquences sur la vie communautaire et les libertés dont se vante notre soit-disante démocratie

républicaine.

Dans l'émission, un jeune musulman est intervenu par webcam pour fustiger le représentant du culte français des musulmans parce qu'il n'avait jamais dit que le

terme « Djihad » était mal interprété par la presse et ne signifiait pas faire la guerre sainte.

Que bien au contraire cela voulait dire ''faites un effort dans le chemin de Dieu'' .

Et non pas d'allez tuer vos semblables.

Parce qu'il n'y aurait pas de bons et de méchants musulmans mais uniquement de

vrais musulmans qui respectent la vie (sauf animale...) et les autres qui ne sont que

des assassins. Vision angelique mais peu partagé par ceux qui voudraient imposer l'islam et les contraintes tyranniques qui vont de paire, notamment à l'encontre du

droit des femmes...

Oui il y a fort heureusement des gens qui respectent la vie quelques soient leurs appartenances religieuses. Mais il y en a une certaine partie qui se croient élus par

dieu pour égorger tous ceux qui penseraient autrement, et c'est ces personnes qui

sont dangereuses pour l'humanité.

Maintenant attardons nous sur le cas de ces centaines de jeunes djihadistes français qui partent alimenter les rangs de la rébellion syrienne.

Certes, la majorité ne sont que des jeunes en perte de repères identitaire mais surtout désoeuvrés, sans travail, sans grand avenir. Si ce n'est la délinquance et les trafics

en tous genres qui polluent nos banlieues.

Mais alors faut-il pour autant les condamner alors que de tous temps, les mercenaires ont toujours existé ?

Nos propres troupes françaises qui sévissent en Afrique ne sont-elles pas à

considérer comme telles... Se battre pour maintenir la main mise sur des enjeux économiques serait-il plus honorable que d'aller servir une bonne cause.

Si plutôt que de les montrer du doigt, tous ces jeunes prêt à donner de leurs vies,

nous acceptions la noblesse de leurs actes tant qu'il ne se retournent pas contre nous

à des fins d'attentats sur le territoire français.

L'État se plaint qu'il y a trop de chômeurs. Il est impuissant à lutter contre la baisse du pouvoir d'achat et ne fera jamais revenir suffisamment de travail pour tout le monde.

Certes, il faut se méfier de l'instrumentalisation d'une jeunesse dont l'Islam radicale pourrait en récupérer les plus durs.

Mais plutôt que de dénoncer ces jeunes comme des criminels alors qu'ils ne font que prêter mains fortes à des ouvriers et paysans sans défense face à la dictature.

Et qui plus est, payent de leurs poches le voyage quand il ne s'agit pas d'un aller

simple avant de revenir les pieds devant. Saluons leur courage si ce n'est leur

naïveté et ils seront d'autant plus facile à répertorier.

Qu'avons nous fait par le passé contre tous ces génocides arméniens, rwandais, bosniaques, syriens ou ukrainiens contre lesquelles mêmes les Nations Unies

préfèrent fermer les yeux.

Je pense qu'il faut bien faire la part des choses entre ces sites qui appellent au

djihad en prônant le terrorisme international. Et les sites qui vont encourager les jeunesses du monde entier à se révolter contre des régimes de dictature, qu'ils soient islamique ou chinois...

Il ne sert à rien de fermer ces sites. Il suffit juste de condamner les propos malsains

par de fortes amendes.

Pourquoi est-ce qu'il y aurait fallut condamner des jeunes qui seraient partis en Chine pour lutter avec le peuple en 1986 lors des événements de la place Tiananmen ?

Si nous pouvions affrété des avions pour qu'un millier d'étudiants français donc autant de part le monde se joignent aux révolutions pacifiques, ne croyez-vous pas que cela pourrait influencer le cours de l'histoire en matière de démocratie.

Seule la junte militaire pourrait tirer sur le peuple, mais n'est-il pas là aussi nécessaire de la destituer ?

De nos jours et grâce à internet que nos divers gouvernements voudraient bien museler, nous ne ferions plus les mêmes erreurs avec nos troupes en Algérie ni en Indochine sans que l'opinion publique ne réagisse. Enfin je l'espère...

Alors ne commettons pas les mêmes erreurs d'un laxisme envers les tyrans contre lesquels personne n'ose agir politiquement et contre lesquels une jeunesse tend la main aux peuples opprimés.

Ce n'est ni plus ni moins qu'une forme de résistance identique à celle que le pays a connu durant la dernière guerre contre le nazisme. Mercenaires ou rebelle,

Robin des Bois lui -même n'en était-il pas un...

Arrêtons de jeter de l'eau sur le feu du voisin alors que notre propre maison brûle...

Il est grand temps que se monde change et devienne meilleur sinon c'est qu'il n'y

aura pas eu d 'évolution sur cette terre tant que la connerie humaine l'habitera.

Engagez-vous qu'ils disaient en ces temps où vous n'aviez pas le choix.

De nos jours, vous l'avez et je ne peux pas vous dire si vous allez faire le bon.

Mais du moment que cela soit pour que la dignité humaine règne en force,

alors faut-il l'utiliser, sans doute parce que nous le valons bien.

Ce n'est pas en restant les bras croisés alors que pleuvent les bombes sur les têtes

des plus faibles que la paix survivra.

Un pour tous et tous pour un, comme les 3 moustiquaires contre le tigre des mers...

Et viva la révolution tant qu'elle se fait de manière pacifique.

Mais les morpions s'accrochent à leurs bourses pleines de pognon qu'ils prélèvent

sur le dos du peuple. Le combat risque donc d'être rude.

Et pour cela il est nécessaire de tout changer et de s'informer,

en lisant le livre interdit : ''Têtes à Flaques''.

En ligne sur :

http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--patrick-p-98534.html

ou

Tapez le titre dans la recherche.(Ces 650 pages ne rapportent que 1 euro à son auteur)





Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu