UA-112799694-1

Avertir le modérateur

01/09/2014

Les avantages des parlementaires !

Des avantages en veux-tu en voilà pour nos parlementaires !

Cher Contribuable,

Les élus de notre belle République sont nombreux (plus de 600 000), et leur attitude est loin d'être toujours exemplaire...

Les parlementaires par exemple usent et abusent toujours plus de nombreux privilèges et passe-droits que vous payez au prix fort !

Voici une liste (non-exhaustive bien sûr...) de leurs avantages :

Un député perçoit une pension de retraite de 1 200 EUR par mois pour avoir exercé un mandat de 5 ans, 2 400EUR pour 2 mandats, 3 400EUR pour 3 mandats... avec un plafond à 5 250EUR.

Les non-réélus issus du privé perçoivent une allocation d'aide au retour à l'emploi pendant 3 ans. Pour ceux qui viennent de la fonction publique, pas d'inquiétude. Ils retrouvent leur poste avec l'avancement qu'ils auraient eu s'ils avaient travaillé sans interruption...

Ils voyagent « à l'oeil » sur tout le réseau SNCF. Et ils ont en plus droit à 40 allers-retours en avion entre Paris et leur circonscription, sans compter six-allers retours où ils le souhaitent en France. Le tout en première classe, bien sûr...

Leur régime de Sécurité sociale est à part : ils cotisent moins et sont mieux remboursés.

Ils bénéficient de prêts d'aide au logement à des taux défiant toute concurrence (2% sur dix ans...), que tout le monde rêverait d'avoir.

En plus de leurs rémunérations attractives, ils perçoivent une Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM). Cette enveloppe, qui s'élève tout de même à 5 837 EUR net mensuels pour un député et à 6 159 EUR nets pour un sénateur, est censée permettre aux parlementaires de « faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées ». Dans les faits, aucun justificatif n'est à produire, l'utilisation de ces enveloppes se fait sans le moindre contrôle ! Elle est bien souvent utilisée comme un complément de revenu fort confortable.

Ils disposent d'un crédit affecté à la rémunération de trois collaborateurs maximum : 9 021 EUR mensuels pour un député et 7 146 EUR pour un sénateur. Les dérives ne sont pas rares : certains embauchent leur conjoint ou leurs amis, ou gardent le crédit collaborateurs comme argent de poche...

Rajoutez à cela les «cumulards », environ 80% des parlementaires, qui bénéficient des compléments de rémunération de leurs autres mandats (mairie, conseil général ou régional, présidence de communauté de communes...), et vous obtenez des positions très attractives leur permettant d'accumuler un maximum de richesses, toujours payées par les contribuables...

La semaine prochaine, nous verrons qu'en plus de bénéficier de rémunérations et d'avantages plus qu'attractifs, les parlementaires sont également souvent des fonctionnaires, ce qui remet directement en cause le principe de séparation des pouvoirs...

http://www.vml-xaw.com/go.php?lien=18265690&editrack=h4d6ff05994b5

 

REC :

Bientôt les sénatoriales alors que nombreux prônent pour la dissolution de ces postes !

Tous des membres inutiles d'une classe politique qui essaye de s'y planquer pour s'assurer la continuité dans le vol des biens de l'État.

Oui, nous pouvons dire que tous ces fonctionnaires ne sont que des escrocs et des voleurs.

Qui plus est, tous ceux qui votent en leurs faveurs ne sont que les complices d'une partie de la ruine de l'État.

L'ensemble de la classe politique généralement issue de grandes écoles qui ne servent à rien.

Ce sont là les paroles mêmes de ceux qui en sortent.

Nous sommes dirigés par une bande d’incompétents qui tirent les ficelles afin de mieux s'octroyer le pouvoir. Ils s'auto-élisent entre eux, ce qui permet aux déchus des postes comme députes, de s'y réfugier.

Combien cumulent en plus des mandats alors que les salaires devraient être plafonnés sur la base d'un seul. Vous verriez alors qu'ils ne s'y bousculeraient plus !

Et si rien ne change c'est parce que le peuple se satisfait de son petit coin de paradis. Ignare il a été, égoïste il est devenu.

Tout est verrouillé pour qu'aucun mouvement revendicatif ne se crée. Même les syndicats ferment tous leurs gueules et sont devenus de simples valets.

Citoyens, réveillez-vous, nos élus doivent eux aussi devenir les bénévoles de l'État, vous verrez alors le monde changer !

Et pour mieux vous informer, il faut absolument que les salariés lisent le livre « Têtes à Flaques ».

Vous y trouverez les solutions politiques, sociales, religieuses, environnementales, enseignement et santé, à mettre en place pour une société plus juste.

En ligne sur :

http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--patrick-p-98534.html

ou

Tapez le titre dans la recherche.(Ces 650 pages ne rapportent que 1 euro à son auteur)

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu