Avertir le modérateur

17/09/2014

Résidus des médicaments.

Résidus médicamenteux : Prévenir plutôt que guérir !

Autrement dit, chose impossible dans ce règne de la désinformation ou seul le business compte.

Equiper les établissements de santé de traitements performants ne suffirait pas pour lutter contre la pollution aux résidus médicamenteux.

De nombreux acteurs préconisent donc la prévention, moins coûteuse, en évaluant l'impact environnemental des molécules.

Chaque fois que vous buvez un verre d'eau potable, vous ingérez des traces de médicaments. Parmi eux, un antiépileptique, la carbamazépine, et son principal produit de dégradation, et un anxiolytique, l'oxazépam.

Si ces résidus médicamenteux sont présents dans l'eau de consommation, c'est que les filières classiques de traitement des eaux usées ne les filtrent pas. Cette pollution est difficile à appréhender, car très diffuse : elle ne se limite pas aux effluents des établissements de santé.

L'automédication et le développement de la médecine ambulatoire ont multiplié les sources de pollution : chaque logement est susceptible de rejeter des résidus médicamenteux.

Seule une fraction de la pollution est liée aux effluents hospitaliers...

http://www.actu-environnement.com/ae/dossiers/micropollua...

REC :

La meilleur solution serait de taxer à 100 % tous les produits toxiques donc :

1 - Pesticides et nitrates.

2 - Médicaments vétérinaires.

3 - Médicaments humains.

4 - Peintures et solvants divers.

Pour cela, changeons ce monde, lire le livre "Têtes à Flaques" en ligne sur thebookedition.com.

http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--p...

 



Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu