UA-112799694-1

Avertir le modérateur

01/10/2014

Cancer de l'utérus.

Cancer du col de l’utérus :

Une terrible menace !
Vacciner des enfants systématiquement contre les virus responsables plus tard des cancers du col utérin, du pénis chez l’homme et de cancers de la zone ORL [1] ou du canal anal chez hommes ou femmes : oui ou non ?

col-uterus_690x350.jpg

Là est la vraie question. Pour y répondre, je vais expliquer aujourd’hui en quoi consiste ce type de cancers. La semaine prochaine, je ferai le point sur les vaccins promus par les autorités de santé.

Fin 2013, les médias titraient : « Malgré la polémique, les vaccins anti-HPV restent recommandés. » Polémique ou réalité ? Plaintes futiles ou réelles complications ?

C’est parce que le grand public se sent de plus en plus manipulé sur les sujets de santé que certains rejettent en bloc toute proposition de vaccination. Rien ne vaut d’être bien informé pour prendre les bonnes décisions en évitant les positions extrêmes.

Le grand public est de plus en plus compétent, ou tout au moins informé, en matière de santé et il a soif de savoir tout ce qu’il peut comprendre. C’est l’objet de toutes nos lettres. Évidemment, elles ne rejoignent pas toujours les avis officiels trop souvent dépendants de lobbies influents et fort argentés.

Pour en savoir plus, cliquez ici : http://www.santenatureinnovation.com/cancer-du-col-de-lut...

REC :

Il serait peut-être intéressant d'aborder ce que personne n'ose faire ! La sodomie... Que cela soit chez les personnes hétéro , bi-sexuelles ou homo, ces pratiques restent usage fréquent sans pour autant la moindre prévention. En effet, si le vagin et théoriquement bien protégé contre les souches virales basiques, il n'en est absolument rien de l'anus.

Les études démontrent qu'il y a moins de bactéries à l'intérieur d'un vagin que dans la bouche humaine. Hors, il y a des millions de germes potentiellement contagieux dans l'anus liés aux fèces qui proviennent de la dégradation de nos aliments. Le passage du vagin à l'anus lors de l'acte sexuel se doit donc d'être particulièrement protégé, mais aucune source n'en fait acte.

Personne n'ose dire que la propagation de nombreux germes dont le plus connu, l'herpès, provient de telles pratiques. Pire encore, la diffusion de film à caractères pornographiques dont les scènes sont coupées au montage, ne permettent pas aux plus jeunes de se douter des mesures d'hygiènes nécessaires pour passer ne serait -ce que du vagin à la bouche avec son pénis.

Il n'y a pas si longtemps que ces films ont opté pour le préservatif. Ce dernier ne doit donc pas être à usage exclusif des relations homosexuelles, mais de toutes pratiques de sodomie.

Rappelons aussi au passage que seulement 20 % des femmes acceptent cette pratique sodomite qui ne convient donc pas à tout le monde malgré les fantasme qu'elle nourrit. Seulement en France, comme ailleurs, le système de prévention est quasiment inexistant mis à part pour le sida.

Il conviendrait donc dans l'urgence, de diffuser davantage dès le milieu scolaire ces infos plutôt que de vanter le business très lucratif pour les lobbys pharmaceutiques, de la vaccination...



Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu