UA-112799694-1

Avertir le modérateur

06/02/2015

Laits breton pour chinois...

Le rêve chinois des laitiers bretons !

14.01.2015 .

Liang Zhang, pdg de Synutra International et Christian Troadec, maire de Carhaix et fervent Bonnet rouge, lors de la cérémonie pour le lancement de la construction de l'usine de production de lait en poudre infantile , en janvier 2014.

302-lait-lereve_breton.jpg

« Nous allons construire l'usine de poudre de lait la plus grande et la plus moderne du monde à Carhaix », a déclaré à cette occasion l'homme d'affaires chinois.

Face à tout cela, la confédération précise :

Le ministère dissuade les jeunes de s'installer

Le constat est le même chaque année : le nombre d'installations en agriculture ne parvient pas à compenser le nombre de départs.

L'objectif affiché est donc de freiner (au moins) cette tendance par des mesures de soutien réellement efficaces. On est pourtant encore loin du but.

Dans le cadre de l'application française de la Politique agricole commune, le ministre de l'Agriculture a fait le choix d'instaurer un dispositif discriminant pour l'attribution ou la revalorisation des aides pour les nouveaux installés.

Ils devront absolument pouvoir justifier d'une « capacité professionnelle », en l'occurrence d'un niveau bac ou d'une valorisation des acquis de l'expérience. 2000 futurs paysans par an pourraient être concernés !

Cette discrimination n'est pas issue des directives de l'Union européenne.

C'est un choix du ministère qui souhaite donc visiblement réduire le nombre d'installations en agriculture, donc la création d'emploi dans le secteur.

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=3207

REC :

La population s'est mobilisé contre la ferme des milles vaches qui aurait pu faire boule de neige.

Pourtant, nos dirigeants prouvent qu'ils souhaitent favoriser l'industrialisation à grande échelle de l'agriculture.

Ce n'est pas d'aujourd'hui puisque ce sont toujours les plus gros exploitants qui ont touchés le max de primes.

Cela ne crée pourtant pas davantage d'emplois puisque ces derniers sont robotisés.

Par contre, cela engendre des surproductions qui vont à l'encontre de notre environnement donc de la santé des générations futures. Ce dont le monde politique semble s'en foutre éperdument !

Un surproduction laitière signifiant plus d'animaux donc plus de produits vétérinaires et encore plus de rejets en tous genres !

Sous prétexte de favoriser le commerce extérieur, faute de ne pas résoudre notre propre alimentation qui ne cesse de se dénaturer, il faudrait donc surproduire pour nourrir la Chine !

Nous sommes dirigés par des lâches que l'on peut aussi considérer comme des assassins digne d'un terrorisme lent mais tout aussi dangereux qu'est la malbouffe.

Nous devons favoriser les petites exploitations en privilégiant d'urgence les aides pour le bio français pour développer le commerce de proximité et non pas le marché à l'exportation !

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu