UA-112799694-1

Avertir le modérateur

10/06/2015

SNCF, qui va encore payer ?

SNCF : une machine infernale qui vous coûte cher !

 

Les Enquêtes du contribuable s’attaquent à l’une des vaches sacrées de la République dans le nouveau numéro « SNCF, ça déraille ! »

Depuis sa création en 1938, la Société nationale des chemins de fer français a pris le mauvais aiguillage. Hypertrophié, mal géré, surendetté, le mammouth ferroviaire ne doit sa survie qu’à la générosité du contribuable et à l’absence de concurrence.

Le seul moment où la SNCF est à l’heure, c’est lorsqu’il s’agit d’annoncer une hausse de ses tarifs. Ceux-ci ont encore augmenté de 2,6 % au début de l’année pour une qualité de service qui ne cesse de baisser. Les prix des billets « grandes lignes » ont progressé de 37 % en 10 ans, soit à un rythme deux fois supérieur à celui de l’inflation. Structurellement déficitaire, la SNCF préfère augmenter ses tarifs plutôt que de réduire ses coûts…

L’Empire du rail vit sous perfusion : endettée à hauteur de 45 milliards d’euros, la SNCF a touché 11,5 milliards d’aides publiques de l’État et des collectivités locales en 2014. Et l’État a versé en plus une subvention d’équilibre de 3,36 milliards d’euros pour maintenir à flot le régime spécial de retraite des cheminots. Eh oui, même si vous ne prenez jamais le train, vos impôts contribuent à renflouer la SNCF…

Dans ce nouveau numéro « SNCF, ça déraille ! », Les Enquêtes du contribuable donnent un coup de pied dans la fourmilière du rail. Vous y lirez notamment : 


Clients en colère

Trains en perpétuel retard, attente interminable au guichet, rames bondées, places réservées dans des wagons qui n’existent pas… Les clients de la SNCF se rebiffent contre la dégradation du service ferroviaire. Tour de France de leurs récriminations... Avec l’analyse de Jean-Claude Delarue, président de SOS Usagers, à découvrir ici.

Avantages des cheminots : la preuve par dix

Temps de travail, primes, billets gratuits, chèques vacances, âge du départ à la retraite, montant des pensions… Grâce aux perfusions d’argent public, les salariés de la SNCF profitent d’une liste d’avantages longue comme le bras.

La revue de détail de leurs privilèges à découvrir ici.

Comment les syndicats contrôlent la SNCF

Encore majoritaire, le clan des ultras, CGT en tête, fait la pluie et le beau temps dans une SNCF à la direction trop permissive. Comme lors de la grève de juin 2014, les gros bras de la CGT n’hésitent pas à faire parler les clés à molette pour imposer leur diktat… Lire la suiteLa France malade de son TGV

Élus locaux et lobbies du BTP encouragent la création de nouvelles lignes à grande vitesse. Un modèle dont la rentabilité va pourtant déclinant et dont les effets positifs sur l’économie ne sont pas flagrants. Les 2036 kilomètres de lignes à grande vitesse ont déjà coûté 23 milliards d’euros au contribuable français. Et l’addition ne cesse de s’alourdir... Lire la suite

Le modèle japonais

Au pays du Soleil-Levant, point de monopole ! Les Japonais, longtemps prisonniers du système que l’on connaît en France, ont décidé en 1987 de privatiser les chemins de fer. Grèves à répétition, retards et déficits économiques étaient, avant cette date, les caractéristiques du transport ferroviaire japonais. Aujourd’hui, le rail nippon est le plus performant au monde. Comment ont-ils procédé ? C’est à découvrir ici.

 

« Cliquez ici pour découvrir le sommaire complet de ce numéro »

Si vous aussi, vous pensez que la SNCF vous coûte de plus en plus cher, pour un service de moins en moins bon, et qu’il faut mettre fin sans tarder au statut en or massif des cheminots dont vous payez chaque année les grèves, commandez sans tarder notre numéro spécial 
« SNCF, ça déraille ! » en cliquant ici

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu