Avertir le modérateur

13/07/2015

Les solutions au changement, radicales...

OUI, les solutions du changement nécessaires à un monde meilleur existent belles et bien.

Mais qui pourrait vous en parler :

  • Les médias alors que la majorité des magazines sont aux mains de la grande bourgeoisie...

  • Encore moins la télé pour laquelle se serait tendre la main pour mieux se la couper...

  • Nos politiciens de tous bords, trop affairés à leurs rentes...

  • Nos syndicats, caca...

  • Nos universités pour lesquelles un réel enseignement philosophique serait nécessaire pour un grand dépoussiérage...

  • Le citoyen lambda, qui préfère la téléréalité...

Non, rien de tout cela, juste la centaine qui se sont donné la peine de lire le livre Têtes à Flaques !

OK, vous allez me dire, encore un de plus alors que bon nombre sont déjà en vacances et que les autres n'attendent que de les rejoindre...

Ainsi donc, c'est tout ce petit monde qui va rentrer pour septembre et hausser les épaules face aux taxes qui vont suivre le mouvement.

Et je râle, et je fume de devoir supporter donc devoir payer et encore payer pour engraisser qui, ceux qui nous manipulent comme des marionnettes sachant que le troupeau est faible et ne demande qu'un chef pour mieux les guider...

Sur le radeau, Médusé, les moutons affolés partent à babord puis, parmi les vagues que nos agitateurs expérimentés amplifient pendant cinq ans, basculent tous à tribord...

Ainsi va la vie, le balottage au quotidien vous donne la nausée, vous n'avez qu'à utiliser la parfaite...panoplie du lobby pharmaceutique !

Mais alors, comment cela pourrait-il bien changer ?

Pour certains, c'est pas faute d'avoir essayé même en se tenant au centre du roulis, cela n'empêche pas le vomi...

D'autant que les mieux placés, eux, ils sont sur un yacht à sabrer le champagne, parfois en jetant quelques miettes, ou bien en lâchant du mou sur la corde qui retient jusqu'au cou, notre embarcation qui prend l'eau.

Bon d'accord il y a internet, mais après une journée de travail, les sites de distraction ne prêtent guère au changement si ce n'est de partenaires...

Il faut bien que les gueux se changent les idées, haut, Santia à gogo...

Une bonne crise, de bonnes guerres, une malbouffe croissante et la moitié de la planète qui crève de faim, à votre bon cœur mesdames-messieurs, faites donc un peu de place à l'humanitaire, entre deux rangées de votre étroit radeau...

5000 syriens et 5000 iraniens officiellement accueillis en France en 2014, pas étonnant que tout le reste du monde s'y précipite...

Il faut faire la place pour les aides et les logements de milliers d'abonnés à la caisse d'allocations, mais il n'y a pas la place pour ces faux-culs qui dirigent, pour donner le droit d'asile à Mr Edward Snowden...

Tango ou valse, Emmanuelle, toujours plus belle, c'est toujours du cash qu'il nous faudra économiser sur un livret A qui sert d'encre marine, à racler les fonds...

En plus de nos frontière devenues des passoires, la misère du monde s'étend jusque dans les aéroports où il faut refouler ceux qui avaient les moyens de payer pour ne pas se noyer !

Espèrent-ils pour autant l'éviter dans nos grandes villes ou la main d'oeuvre déshéritée profite bien au medef ?

Face au vent, celui des beaux parleurs, tant acteurs que musiciens, toujours prêt à pisser dans un violon pour nous laisser croire qu'ils savent jouer.

La crasse politique n'a d'autres raisons que le règne de la zizanie pour mieux nous endormir en plus des somnifères.

Mais à ce sujet, avez-vous au moins remarqués que ces derniers ne se prennent plus par voie buccale, vive la vaseline...

Pour l'instant, c'est la promo d'été, partez en Grèce, pas un jour sans que la télé y passe des heures, occultant comme d'habitude ce que la cour des compte n'hésite pas à dénoncer.

Quelle est belle cette Europe qui nous l'a mise bien profond, mais je ne voudrais pas être mauvaise Lang, la nouvelle aristocratie à reprit le pouvoir depuis belle lurette.

Des têtes sont pourtant tombées devant la Bastille, mais bizarrement, elles repoussent comme des champignons, pleins de vers...

Alors ne vous plaignez pas car même si de mauvais acteurs vous le deveniez, ce sont les petites gouttes qui font les grandes marées.

C'est certain, le monde ne changera pas sans vous !

Se prendre tous par la main afin de mieux terrasser le taureau par les cornes avant qu'il ne vous les mettent dans les burnes, même si pour certains, c'est déjà fait...

Le changement nécessaire à un jet de karcher doit se faire en haut de la pyramide, inutile de sauver les meubles, bien au contraire, ouvrez les portes pour virer les blattes et les cafards qui bouffent depuis trop longtemps nos réserves.

Oui, les solutions se trouvent dans le livre Têtes à Flaques, en ligne sur thebookedition.com, et il ne rapporte que un euro à son auteur.

Mais faut-il encore se sortir les doigts du cul et prendre le temps de le lire !

Car même à petites doses, même si forcément, parmi les 200 thèmes de sociétés remis en cause, certains ne vous intéresseront pas, la majorité va vous donner la direction à prendre.

Celle qui est nécessaire à l'humanité toute entière donc à nos enfants !

Bonne lecture.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu