Avertir le modérateur

02/12/2015

Changement de statut des fonctionnaires.

 

DÉBAT concernant le STATUT des Fonctionnaires :

Suite à ma pétition pour le changement de statut des fonctionnaires, peu de signataires et bien des critiques, autant que de moutons...

Exemple :

Bonjour,
je suis avec intérêt vos actions depuis plusieurs années; sur votre dernier courrier (auquel je réponds en ce moment), vous revendiquez la suppression du statut des fonctionnaires, en prenant en exemple une minorité d'entre eux qui, effectivement, sont payés de façon indécente lorsque des millions d'autres, de même que les salariés du privé, peinent à assurer pour leur famille un revenu décent. 
Votre discours s'inscrit parfaitement dans les objectifs du libéralisme, très bien compris par la classe politique en France, qui cherche à démolir toutes les protections sociales et statutaires. 

Attaquer les fonctionnaires, c'est attaquer la fonction publique ( vous n'êtes pas sans l'ignorer) et se révèle très démagogique. Le faire en assimilant insidieusement les profs (entrée dans la carrière à 1370 euros par mois pour bac+5), les hospitaliers, les flics, ...avec quelques profiteurs nantis est tellement facile! Je suis stupéfait et dégouté et vous demande instamment de me rayer de votre liste de diffusion.
Représentant associatif très actif, dans plusieurs structures et réseaux, j'écrirai par ailleurs à l'ensemble de ma liste de diffusion pour leur expliquer qu'ayant reçu de ma part votre lien, je me suis fourvoyé (bonne leçon) en supposant que la reflexion de REC était impartiale et conforme , dans ses gdes lignes, aux idées que l'on défend.
              Merci, Thomas Claude

Réponse du REC :

Je savais très bien en lançant cette action que j'allais m'attirer les foudres des fonctionnaires.

Mais dans ma démarche d'égalité pour une société meilleure, je ne vois pas pourquoi certains devraient continuer à être des intouchables !

Certes, vous avez raison, quelques milliers de hauts fonctionnaires qui se remplissent les poches n'ont rien à voir avec ceux qui travaillent davantage et bien en dessous de l'échelle des privilégiés.

Mais l'on ne peut pas demander uniquement un changement pour " la haute société " et si l'on veut être impartiale, il faut que cela soit pour tout le monde.

OK, vous ne voulez pas que l'on touche à vos petits avantages et vous préférez vous démarquer du privé, preuve que vous ne voulez pas l'égalité. Vous préférez le beurre et l'argent du beurre, vachement équitable...

Liberté, égalité, fraternité, c'est mots vous sont indifférents ?

Si nous voulons vraiment une société meilleure et plus juste, on ne peut pas faire deux poids deux mesures.

Les avantages des fonctionnaires n'auraient jamais dus voir le jour mais de toutes façons un changement de statut ne va pas changer grand chose dans le quotidien des sans -dents.

Les profs auront toujours leurs grandes vacances.

Car c'est surtout sur le droit au chômage donc à être licencier comme tout travailleur du privé que cela doit changer.

Ce n'est pas pour autant que vous allez être plus en dangers qu'un ouvrier à la chaîne ?

Comme je le mentionne, il faut dissoudre le Sénat et sans cette modification de statut, cela signifierait qu'il faudrait encore reclasser ces sangsues dans d'autres postes tout aussi bien payés ?

Dans mon livre, j'explique la façon de changer notre mode de gouvernance.

Et si vous me citez les profs ou les policiers, trouvez-vous normal les avantages des agents de la SNCF ?

Dernièrement interrogé, l'un d'eux disait être payé à ne rien faire, un peu comme nos ministres d'ailleurs...

Et ces 3000 agents de météo France, totalement inutiles, eux aussi, il faut les reclasser à rien faire ? Et tous ces agents territoriaux qui soit disant ne disparaitrons pas malgré le regroupement des régions ?

Bref, refuser une modification des statuts de fonctionnaires c'est faire preuve d'égoïsme et antilibéralisme égalitaire.

En plus, tous ces postes qui devraient gicler, ce serait aussi une façon de revaloriser les salaires de la fonction publique en dessous de 2500 €.

Car il est inadmissible de tels écarts.

Donc à votre demande, je vous retire de la newsletter.

Cordialement,

Patrick.

http://email.change.org/mpss/c/7wA/SCE/t.1rc/Psq-9BkpT8aO...

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu