Avertir le modérateur

26/08/2017

Pyrale des Buis, solution :

Quand la nature s'emballe.

Invasions Chenilles, l'état d'urgence...

Chenilles processionnaires en vidéo :

https://www.actu-environnement.com/ae/news/chenilles-proc...

Chenilles des buis :

http://www.fredonfc.com/ressources/actualite/bsvjevin_02d...

Je remarque que ces chenilles mutent sur d'autres arbustes maintenant que les buis sont cuits.

 

REC :

Si l'homme vient à disparaître ( par sa faute...) les insectes se feront un plaisir de survivre et de coloniser toute la planète.

Le problème est surtout lié au laxisme politique qui consiste à fermer les yeux sur tous ces dérèglements et le changement de climat a bon dos !

Mais il ne faut pas se leurrer, que ce soit en médecine, en alimentation, tout comme pour l'environnement, la prévention n'existe pas ! Les municipalités agissent une fois que le mal est déjà bien implanté. Dans ma région, ce son les buis qui sont envahis par des chenilles, la pyrale des buis. Elle serait arrivé en Alsace en 2008 et se propage à une vitesse justement par manque de mesures prises d'urgence dès qu'ils ont vu les premiers symptômes. Les buis vont donc dans tous les départements, être tous réduis à néant. Des pièges à phéromones auraient dus être distribué à très grande échelle, mais les riverains ne sont pas informés. À Besançon, en l'espace d'un an, tout est foutu.

Il est interdit de faire des feux alors que ce dernier bien maîtrisé régénère des ha de cultures sans pesticides et ne pollue pas plus que nos usines d'incinération. Ce serait radical. Sinon il faudrait passer tous les arbres au karcher vapeur à haute pression pour brûler sans émanations.

La solution des oiseaux reste intéressante, et des chauves souris même si ces dernières sont vectrices de maladies.

Il faut savoir qu'en 30 ans, la population et la variété des espèces d'oiseaux ont chuté de 60 % en France, merci au lobby pesticides... De plus, le buis est un bois et feuilles toxiques dont s'imprègnent les pyrales et seules les mésanges peuvent les bouffer.

Il faudrait donc multiplier par milles les niches. Surtout qu'une fois les buis sans feuilles, j'ai remarqué que les pyrales se rabattent sur les chèvrefeuilles qui eux aussi sont très toxiques donc toujours pas comestibles pour les autres oiseaux.

Les pièges à phéromones sont chers et l'insecticide soit disant bio tue tout de même des insectes donc risques non négligeables pour les animaux et les enfants. Pires s'il s'agit d'épandages fait sans prévenir personne comme le font les municipalité, la honte... Wikipédia dit même que cela reste dans l'air ambiant que l'on respire durant plusieurs semaines.

Piège pyrale des buis.JPG

 Voici une méthode efficace si tout le monde en posait sur son balcon, un ancien piège à moustiques ou j'ai cassé les ailettes pour laisser passer plus facilement les pyrales et j'ai aussi enlevé le fond pour qu'elles tombent directe dans une bassine.

Ainsi, des milliers sont décimés chaque jours.

 Mais le piège peut-être dangereux pour les enfants qui mettent souvent leurs doigts n'importe où. Il faut donc le tenir en hauteur.

 

 

 

 

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu