UA-112799694-1

Avertir le modérateur

26/05/2018

12 Aliments catastrophe...

Alimentation : la liste des 12 salopards !

Mais ce n'est que la partie visible de l'iceberg...

Il existe un proverbe allemand qui dit : « Quand la colombe fréquente le corbeau, ses plumes restent blanches, mais son cœur devient noir. » 

Je trouve qu’il s’applique parfaitement aux tristes fruits et légumes de notre époque, dont l’agriculture conventionnelle et ses pesticides ont totalement travesti la belle nature profonde. 

Songez que la France est aujourd’hui au 2e rang mondial des pays consommateurs de produits phytosanitaires, juste après les États-Unis [1] ! 

Le résultat est que derrière le visage rond et amical d’une tomate, derrière les belles joues pulpeuses d’une fraise, d’une cerise ou d’un raisin, se trouvent hélas de vraies petites bombes à retardement pour notre santé. 

Une association écologique américaine, l’Environmental Working Group, vient de publier son classement annuel des fruits et légumes les plus « sales » [2], c’est-à-dire les plus contaminés par les pesticides. Voici le nom des douze salopards : 

  • Les fraises 

  • Les épinards 

  • Les nectarines 

  • Les pommes 

  • Le raisin 

  • Les pêches 

  • Les cerises 

  • Les poires 

  • Les tomates 

  • Le céleri 

  • Les pommes de terre 

  • Les poivrons doux 

Les résultats détaillés de l’étude de l’association sont disponibles sur son site Internet, mais il suffit de regarder le niveau de pollution des fraises, en tête de ce sinistre classement, pour comprendre l’ampleur du désastre. 

Voilà, en 2018, ce qu’est devenu ce petit fruit rouge qu’on croyait délicieux : 

  • 99 % des échantillons contiennent des résidus d’au moins un pesticide   

  • 20 % contiennent des résidus de dix pesticides ou plus   

  • Dans l’ensemble, les fraises inspectées contenaient des résidus de 81 types de pesticides différents.  

En particulier, 16 % des échantillons de fraises contenaient du carbendazim, un fongicide perturbateur endocrinien, et 29 % du bifenthrine, un insecticide potentiellement cancérigène pour l’être humain.  

Bienvenue dans le monde de l’agriculture moderne ! 

Une agriculture qui a démocratisé les fraises, certes [3], mais au prix d’herbicides dans les champs, de pesticides sur les fruits, d’engrais dans les nappes phréatiques et les cours d’eau, et d’une dépense énergétique faramineuse pour les faire pousser en serre hors sol et hors saison.  

Heureusement, l’Environmental Working Group publie aussi le nom des fruits et légumes les moins pollués, parmi lesquels on trouve l’avocat, l’ananas, le choux, l’oignon, les asperges, les aubergines, le kiwi, le chou-fleur ou encore le brocoli. 

Et c’est une bonne nouvelle de découvrir que ces incontournables d’une nutrition équilibrée se trouvent relativement épargnés par les pesticides

Maintenant, il faut dire aussi que ce triste tableau général inspire la plus grande prudence

Car la nocivité des pesticides sur la santé est démontrée par un nombre toujours plus grand d’études scientifiques. Le journal Alternatif Bien-Êtreen a publié il y a quelques mois une liste détaillée. Je ne peux pas la reproduire intégralement car ce serait beaucoup trop long, mais en voici un petit échantillon : 

https://www.pure-sante.info/alimentation-liste-12-salopards/







Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu