UA-112799694-1

Avertir le modérateur

24/07/2018

Allah, l'usurpation !

Au nom d’Allah : sanglante usurpation d’identité ou pas ?

  « Ces multinationales apatrides
pour qui le “Grand Remplacement”
signifie simplement
“main-d’œuvre à bon marché”. »

Préface de Philippe Randa au livre de Jean-Pierre Aprico Laïcité et Islam. Une cohabitation contre nature (publiée également sur le site de la réinformation européenne Eurolibertés).

Si certains pensent que l’islamophobie est le racisme des lâches, il est aisé de leur rétorquer que l’islamophilie pourrait bien être, et plus sûrement encore, le bouclier des lâches.

Qu’on ne s’y trompe pas : le « dégagisme » des grands partis politiques de gouvernement à l’élection présidentielle de 2017 est une des conséquences directes des attaques terroristes : brusquement, le peuple a pris conscience que le « vivre-ensemble » tant et tant rabâché par les professionnels de la politique était un échec ; pire : une imposture ! Que l’intégration tout autant que l’assimilation tant proclamée par nos dirigeants n’avaient fonctionné que pour certains seulement de ces « nouveaux Français » (ou « nouveaux Européens », car le constat est le même dans les autres pays du continent) : nombre d’entre eux, même s’ils restent éloignés du djihad, n’entendent nullement s’intégrer et s’assimiler, mais seulement profiter des avantages sociaux et économiques et mettre ainsi main-basse sans vergogne sur un héritage dont ils ne sont en rien les bénéficiaires naturels…

Ceux-là veulent gommer notre identité et façonner ce village mondial tant vanté par certaines minorités extrémistes – agissant au sein d’associations antiracistes et d’aides aux clandestins –… pour le plus grand profit de multinationales apatrides pour qui le « Grand Remplacement » signifie simplement « main-d’œuvre à bon marché. »

Pour cela, tout est bon, notamment l’islam que des intégristes n’hésitent pas à détourner pour le brandir comme un unique étendard de mort, de destruction et de soumission de l’infidèle…

Infidèle qui a d’autant bon dos lorsqu’il est également musulman car il faut rappeler que les sunnites qui dirigeaient l’État islamique – quasiment disparu géographiquement en ce début d’année 2018 où ces lignes sont écrites –, s’en est pris d’abord, surtout et avant tout à leurs « frères ennemis » chiites…

Je ne suis pas aussi catégorique que Jean-Pierre Aprico lorsqu’il affirme que la cohabitation est contre nature entre la laïcité et l’islam : lorsque les musulmans, en France métropolitaine, n’excédaient pas une grosse centaine de milliers de fidèles (c’était alors au début du XXe siècle), la cohabitation ne posait aucun problème ; seule, l’arrivée massive et excessive (euphémisme !) de millions d’immigrants de confessions musulmanes a débouché sur une cohabitation que l’on pourrait juger contre-nature.

Laïcité et Islam. Une cohabitation contre nature :

https://francephi.com/livre/laicite-et-islam-une-cohabitation-contre-nature

 

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu