UA-112799694-1

Avertir le modérateur

11/10/2018

Big Pharma, dangers :

Big Pharma :

Il y a décidément quelque chose de pourri au royaume de l’industrie pharmaceutique.

Mi-septembre, nous vous parlions de biais scientifiques et de problèmes déontologiques dans l'évaluation à charge de l'homéopathie.

Huit jours plus tard, nous nous faisions l’écho de critiques assassines d’associations du monde entier concernant l'évaluation des risques vaccinaux par les autorités de santé.

À peine une semaine après, deux nouveaux événements viennent secouer le secteur : de véritables tremblements de terre propres à éroder, on l’espère en tout cas, la confiance aveugle qu’ont certains dans les « études scientifiques » et les « rapports officiels ».

Le premier, c’est la découverte par un chercheur, confirmée par le British Medical Journal, qu’on a fait prendre des risques évitables à des millions d'européens qui se sont fait vacciner contre la grippe aviaire en 2009-2010. Nous en parlons ici.

Le second, c’est l’éviction récente d'un des directeurs de l’organisation la plus connue et respectée du monde scientifique pour son indépendance et sa rigueur, du fait de ses prises de position trop critiques vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. Découvrez en cliquant ici ce qu’il dénonçait, et pourquoi cette chasse aux lanceurs d’alerte nous inquiète.

Quelle leçons en tirer ?

L’évaluation des médicaments, de leur efficacité et de leurs risques est un enjeu sanitaire et moral incontournable. La multiplication des scandales témoigne de l’urgence à s’en préoccuper. Mais ce souci entre en concurrence avec un enjeu économique énorme, celui de l’industrie pharmaceutique, qui aimerait pouvoir vendre toujours plus de nouveaux médicaments sans être embêtée, et injecte toujours plus d’argent pour influencer les experts et museler les lanceurs d’alerte.

Le champ de l’expertise et de l’évaluation est donc logiquement devenu un champ de bataille, avec ses loyaux soldats, ses mercenaires, ses traitres et ses ennemis à abattre. Et ses victimes sont toujours plus nombreuses. Qu’attendons-nous pour contrer les lobbys ?

Enfin, nous nous interrogeons cette semaine sur les diagnostics et traitements parfois inadaptés liés aux carences en fer. Si l’on vous dit « anémié », que l’on vous a conseillé une complémentation en fer qui passe mal ou ne fait pas remonter vos taux lisez cet article.

Prenez soin de vous, 
Alternative Santé

 

 

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu