UA-112799694-1

Avertir le modérateur

30/06/2019

REC sur facebook,

Blog du REC, 10 ans déjà.

Merci à tous.

365 jours par an, cela en fait des relais d'articles de presse.

Le Collectif de Remises en Causes va donc changer de procédure :

Dorénavant, retrouvez le fil de l'information directement sur sa page Facebook :

https://www.facebook.com/COLLECTIF.DE.REMISES.EN.CAUSES/?...  

Si le lien ne marche pas, tapez dans la recherche :

Collectif REC ou Collectif de Remises en causes.

Pensez à cliquer pour devenir amis.

Merci.

24/06/2019

Blog du REC, 10 ans déjà.

Blog du REC, 10 ans déjà.

Merci à tous.

365 jours par an, cela en fait des relais d'articles de presse.

Le Collectif de Remises en Causes va donc changer de procédure :

Dorénavant, retrouvez le fil de l'information directement sur sa page Facebook :

https://www.facebook.com/COLLECTIF.DE.REMISES.EN.CAUSES/?...  

Si le lien ne marche pas, tapez dans la recherche :

Collectif REC ou Collectif de Remises en causes.

Pensez à cliquer pour devenir amis.

Merci.

23/06/2019

Humour :

Humour :

https://www.facebook.com/COLLECTIF.DE.REMISES.EN.CAUSES/v... 

 

 

22/06/2019

Fraudes à tout va...

Fraudes et gendarmerie, les résultats sont là !

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.youtube.... 

19/06/2019

Le grand remplacement des moutons :

Le grand remplacement des moutons :

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.breizh-i...    

17/06/2019

ROTOPINO, le SAV polonais lamentable...

ROTOPINO, le SAV polonais lamentable...
J'ai commandé 2 chaînes d'une tronçonneuses que j'avais auparavant acheté chez eux.
Celles que j'ai reçu sont trop longues de 2 maillons et ils me disent que c'est à moi à les raccourcir.
Il faut pour cela acheter du matériel spécialisé pour extraire les maillons.
Cela fait 20 ans que je tronçonne du bois et c'est bien la première fois que l'on me dit cela.
Dans les magasins de France ou sur internet, lorsque l'on commande une chaîne de tronçonneuse en référence à un modèle bien précis, elle s'adapte directement.
En Pologne, ils les feraient donc plus longues, ce qui reviendrait plus cher à fabriquer, et ce serait à nous de les raccourcir ! Ils n'auraient en vente que ce modèle pour ma tronçonneuse " Graphite " acheté sur internet chez Rotopino...
Déjà qu'il m'avait fallut attendre 15 jours pour réceptionner la commande, super rapide non ?
C'est du grand n'importe quoi, je pense qu'ils ne veulent tout simplement pas rembourser.
Dans leur dernier je peux leurs retourner mais ils ne m'en remboursent que la moitié parce que j'ai quand même essayé de m'en servir.
Normal, j'avais abattu un gros arbre avec la chaîne d'origine mais quasi morte. Au sol, les grosses branches se trouvaient bloquer le chemin d'accès. J'ai donc réussi limite à en débiter les parties les plus gênantes en attendant.
Mais les chaînes tout comme mon guide chaine, ont morflé car elles pendouilles de 2 cm, pas moyen de les serrer puisqu'elles sont trop longues...
Certes, les enjeux ne sont pas élevés, 36 €. Mais c'est pour le principe que je trouve malhonnête.

16/06/2019

Angora, la honte de l'État !

Lapins angora :

La honte sur ces incapables du gouvernement

!https://one-voice.fr/fr/blog/le-ministere-public-nie-la-s...

 

15/06/2019

Météo France, AFPA, la gabegie...

Météo France, AFPA, partis politiques, etc, la gabegie continue !



En 2014, Météo France s'est déjà doté de deux supercalculateurs à 30 millions d'euros...

En 2018, rebelotte, nouveau super ordinateur calculateur dont la presse cache les prix qui avoisinneraient les 60 millions d'euros...

Payons braves gens, payons pour des assistés qui ne servent plus à rien !

3500 personnes sont salariées de Météo France dont un excellent reportage d'Élise LUCET avait mis en évidence leur totale inutilité. Mais en 2019, rien n'a changé, nous continuons de payer des gens qui ne servent à rien !

Et nous continuerons aussi à payer les futurs nouveaux calculateurs...

Le reportage était pourtant limpide, entre les agents commerciaux, les secrétaires, les analystes, les directeurs de station, mise à part sortir de beau matin pour voir le levé de soleil et déterminer le degré de nuages, les contrendus quotidiens ne servent à rien.

La raison expliqué étant que de toute façon, c'est le supercalculateur qui a le dernier mot et balance ses infos sur nos réseaux.

En d'autres termes, il suffit d'une dizaine de personnes pour la maintenance et l'exploitation des données qu'il suffit de mettre en ligne, pour assurer un parfait service météo...

Ce qui signifie que d'un gouvernement à l'autre, 3490 personnes sont maintenues dans des emplois fictifs totalement inutiles payés à grands frais par le contribuable.

La gabegie étatisée ne date pas d'aujourd'hui, elle a de beaux jours devant elle à se la couler douce, même par tempêtes et cyclones...

Et combien d'autres organismes en France vivent aux crochets de l'État, associations, ONG, partis politiques pour lesquels il est inadmissible qu'ils ne soient pas autonomes au point de vivre des cotisations de leurs adhérents... Mais non, il faut encore verser 66 millions d'€/ an aux partis politiques...

Autre exemple, celui de l'AFPA, organisme subventionné par l'État pour la formation professionnelle. 8000 salariés qui vivent aussi aux crochets de l'État...

Payons, payons braves gens...

Certes, en 2017, le budget prévisionnel devait fondre de 30 millions et 1100 salariés risquaient de voir leurs postes dissouts.

Dix sous c'est bien, mais une goutte d'eau face à cette gabegie étatisée...

Le problème va encore plus loin puisque l'AFPA est soumise à résultats.

Il en ressort donc des diplômes totalement bidons liées à des formations tronquées qui donnent des titres forts éloquents mais au rabais...

Exemple, l'AFPA propose des stages, certes, pas tous médiocres, mais à des gens qui ne veulent pas s'investir et qui bien souvent le font pour maintenir leurs allocations chômage...

Ainsi, j'ai rencontré des personnes qui avaient fait un stage. L'une, d'agent commercial puis qui a travaillé un an. Normalement, la loi n'autorise pas à en faire un deuxième avant plusieurs années. Mais c'est sans compter du taux de remplissage des caisses de la COTOREP, organisme chargé du reclassement professionnel...

Donc, un an après son premier stage, cette personne décorche un 2 ème stage de technico-commercial, niveau bac + 2, soit disant sur le papier...

Certes, l'AFPA a diminuer son personnel, mais elle embauche des vacataires pour en assurer les formations donc cela revient au même surtout avec des salaires de l'ordre de 3000 € mensuel, minimum...

Le stage annuel environ se termine fin Mai et n'incite pas mon client à travailler de sitôt, il verra cela à la rentrée de Septembre. Pour l'instant, ses aides du chômage ont été repoussées d'autant que le stage à duré...

Parlons un peu de ce stage niveau bac + 2...

Une autre personne n'ayant pas même de CAP, donc aucun diplôme, arrive à passer les tests d'entrée... Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Vous rentrez avec rien et vous ressortez quelques mois après avec un niveau bac + 2...

Normal, ils arrivent déjà tout juste à trouver une douzaine de demandeurs, il faut bien vivre à l'AFPA...

Pendant la durée du stage et malgré un règlement qui stipule que toutes absences seront sanctionnées tant sur les allocations chômage que sur un rupture du contrat de stage, rien n'y fait.

Il m'est précisé que certains ne sont même pas venus 4 mois alors qu'ils ne travaillent pas, sans pour autant être radié.

Pire encore, ils ont obtenus le diplôme final, niveau bac + 2, sans rien branler alors qu'ils sortaient tout droit de leurs banlieues sans même savoir calculer si ce n'est les recettes de vente de hakike...

Pas étonnant que pour le peu qui vont trouver du travail, la grande majorité qui ne cherche surtout pas à travailler, remplisse quand même les statistiques des bons résultats que se doit d'afficher l'Afpa aux yeux de l'État qui a bien d'autres gabegies à nous cacher...

Payons, payons braves gens, même les gilets jaunes n'y changeront rien dans une France de moutons qui ne cesse de s'engorger de migrants qui vont malheureusement continuer à tier les niveaux scolaires vers le bas...

Mais tout cela c'est une autre histoire, interdit d'en parler...

Le changement, est-ce que vous le voulez vraiment ?

Si oui, sachez qu'il n'y a qu'une seule solution, virer toutes ces institutions qui vivent aux crochets de l'État, lui-même complice de la décadence que personne ne souhaite annoncer davntage que le grand remplacement lié allah progression de l'islam et du laxisme politichien.

Tout changer, qui osera le proposer dans sa campagne présidentielle sinon pour anoyer et laisser la caravanne passer...

Un livre de 100 pages vous permet de mieux y voir clair sur la nouvelle façon dont il faut absolument gouverner.

Certes, cela demande un effort de lecture et cela semble bien trop dur pour la grande majorité. Pourtant, la planète se meure et ce n'est pas nos écos-rigolos qui vont manifesté.

Lisez ce livre, lisez sinon, continuez à payer, payer et fermer là.

La solution du vrai changement est apolitique, et c'est urgent.

Luttons ensemble contre la Mafia d'État !

https://www.thebookedition.com/fr/qui-osera-tout-changer-...





14/06/2019

Le vrai changement, c'est cela :

À LIRE D'URGENCE :

Les livres du Collectif REC :

Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques";
Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.
En ligne sur :

http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=c... 
Ou tapez le titre dans la recherche. 

(Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur)

++++++

Lisez sinon continuez à ramper !

Acte final, la solution du vrai changement est apolitique, et c'est à lire d'urgence. Seul le vote d'une personne se proposant d'appliquer le programme de ce livre, permettra aux Gilets jaunes d'aboutir contre la Mafia d'État !

https://www.thebookedition.com/fr/qui-osera-tout-changer-...

 

13/06/2019

La gabegie de Météo France, de l'AFPA, des partis politiques...

Météo France, AFPA, partis politiques, etc, la gabegie continue !



En 2014, Météo France s'est déjà doté de deux supercalculateurs à 30 millions d'euros...

En 2018, rebelotte, nouveau super ordinateur calculateur dont la presse cache les prix qui avoisinneraient les 60 millions d'euros...

Payons braves gens, payons pour des assistés qui ne servent plus à rien !

3500 personnes sont salariées de Météo France dont un excellent reportage d'Élise LUCET avait mis en évidence leur totale inutilité. Mais en 2019, rien n'a changé, nous continuons de payer des gens qui ne servent à rien !

Et nous continuerons aussi à payer les futurs nouveaux calculateurs...

Le reportage était pourtant limpide, entre les agents commerciaux, les secrétaires, les analystes, les directeurs de station, mise à part sortir de beau matin pour voir le levé de soleil et déterminer le degré de nuages, les contrendus quotidiens ne servent à rien.

La raison expliqué étant que de toute façon, c'est le supercalculateur qui a le dernier mot et balance ses infos sur nos réseaux.

En d'autres termes, il suffit d'une dizaine de personnes pour la maintenance et l'exploitation des données qu'il suffit de mettre en ligne, pour assurer un parfait service météo...

Ce qui signifie que d'un gouvernement à l'autre, 3490 personnes sont maintenues dans des emplois fictifs totalement inutiles payés à grands frais par le contribuable.

La gabegie étatisée ne date pas d'aujourd'hui, elle a de beaux jours devant elle à se la couler douce, même par tempêtes et cyclones...

Et combien d'autres organismes en France vivent aux crochets de l'État, associations, ONG, partis politiques pour lesquels il est inadmissible qu'ils ne soient pas autonomes au point de vivre des cotisations de leurs adhérents... Mais non, il faut encore verser 66 millions d'€/ an aux partis politiques...

Autre exemple, celui de l'AFPA, organisme subventionné par l'État pour la formation professionnelle. 8000 salariés qui vivent aussi aux crochets de l'État...

Payons, payons braves gens...

Certes, en 2017, le budget prévisionnel devait fondre de 30 millions et 1100 salariés risquaient de voir leurs postes dissouts.

Dix sous c'est bien, mais une goutte d'eau face à cette gabegie étatisée...

Le problème va encore plus loin puisque l'AFPA est soumise à résultats.

Il en ressort donc des diplômes totalement bidons liées à des formations tronquées qui donnent des titres forts éloquents mais au rabais...

Exemple, l'AFPA propose des stages, certes, pas tous médiocres, mais à des gens qui ne veulent pas s'investir et qui bien souvent le font pour maintenir leurs allocations chômage...

Ainsi, j'ai rencontré des personnes qui avaient fait un stage. L'une, d'agent commercial puis qui a travaillé un an. Normalement, la loi n'autorise pas à en faire un deuxième avant plusieurs années. Mais c'est sans compter du taux de remplissage des caisses de la COTOREP, organisme chargé du reclassement professionnel...

Donc, un an après son premier stage, cette personne décorche un 2 ème stage de technico-commercial, niveau bac + 2, soit disant sur le papier...

Certes, l'AFPA a diminuer son personnel, mais elle embauche des vacataires pour en assurer les formations donc cela revient au même surtout avec des salaires de l'ordre de 3000 € mensuel, minimum...

Le stage annuel environ se termine fin Mai et n'incite pas mon client à travailler de sitôt, il verra cela à la rentrée de Septembre. Pour l'instant, ses aides du chômage ont été repoussées d'autant que le stage à duré...

Parlons un peu de ce stage niveau bac + 2...

Une autre personne n'ayant pas même de CAP, donc aucun diplôme, arrive à passer les tests d'entrée... Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Vous rentrez avec rien et vous ressortez quelques mois après avec un niveau bac + 2...

Normal, ils arrivent déjà tout juste à trouver une douzaine de demandeurs, il faut bien vivre à l'AFPA...

Pendant la durée du stage et malgré un règlement qui stipule que toutes absences seront sanctionnées tant sur les allocations chômage que sur un rupture du contrat de stage, rien n'y fait.

Il m'est précisé que certains ne sont même pas venus 4 mois alors qu'ils ne travaillent pas, sans pour autant être radié.

Pire encore, ils ont obtenus le diplôme final, niveau bac + 2, sans rien branler alors qu'ils sortaient tout droit de leurs banlieues sans même savoir calculer si ce n'est les recettes de vente de hakike...

Pas étonnant que pour le peu qui vont trouver du travail, la grande majorité qui ne cherche surtout pas à travailler, remplisse quand même les statistiques des bons résultats que se doit d'afficher l'Afpa aux yeux de l'État qui a bien d'autres gabegies à nous cacher...

Payons, payons braves gens, même les gilets jaunes n'y changeront rien dans une France de moutons qui ne cesse de s'engorger de migrants qui vont malheureusement continuer à tier les niveaux scolaires vers le bas...

Mais tout cela c'est une autre histoire, interdit d'en parler...

Le changement, est-ce que vous le voulez vraiment ?

Si oui, sachez qu'il n'y a qu'une seule solution, virer toutes ces institutions qui vivent aux crochets de l'État, lui-même complice de la décadence que personne ne souhaite annoncer davntage que le grand remplacement lié allah progression de l'islam et du laxisme politichien.

Tout changer, qui osera le proposer dans sa campagne présidentielle sinon pour anoyer et laisser la caravanne passer...

Un livre de 100 pages vous permet de mieux y voir clair sur la nouvelle façon dont il faut absolument gouverner.

Certes, cela demande un effort de lecture et cela semble bien trop dur pour la grande majorité. Pourtant, la planète se meure et ce n'est pas nos écos-rigolos qui vont manifesté.

Lisez ce livre, lisez sinon, continuez à payer, payer et fermer là.

La solution du vrai changement est apolitique, et c'est urgent.

Luttons ensemble contre la Mafia d'État !

https://www.thebookedition.com/fr/qui-osera-tout-changer-...





 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu