UA-112799694-1

Avertir le modérateur

03/10/2008

Tout va très bien Madame la marquise !

Paru sur Quotimed.com, le 19/09/2008

Non, les femmes ne battront pas les hommes !

En modélisant 13 000 performances sportives masculines et féminines enregistrées depuis 1908 dans quatre disciplines olympiques, l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (IRMES) a constaté que les écarts entre les hommes et les femmes s'étaient quasiment fixés depuis trente ans. Une si longue stabilité semble exclure que les femmes battent un jour les hommes au 100 m, ou au marathon. Contrairement aux prévisions de plusieurs études récentes.

R.E.C.

          Désolé pour vous mesdames ou plutôt tant mieux, gardez bien précieusement votre féminité dont bon nombre de sportives ont perdues !

Déjà qu'une étude récente faisait apparaître une augmentation de 7 à 8 % de femmes ayant une plus forte pilosité. Sans doute lié à toute la merde pleine d'hormones et d'antibiotiques que nous consommons. Les sportives de haut niveau en rajoutent une couche, mais vous voyez, vous ne battrez jamais les hommes parce que même si vos poils augmentent, les nôtres aussi  sans aucuns doutes !

Consolez-vous en équilibrant la société, ce qui n'est déjà pas une mince affaire car à en constater l'émission  "KOL – EN – TAS ", (Je l'ai parfois regardez à 2 H du matin en prenant un repas.), je m'aperçois qu'il n'y a pas besoin de faire des études pour admettre la suprématie masculine même si cette dernière gente féminine gagne une finale sans tenir compte de l'addition de points en cours de vacances.

Pour ce qui est de bouffer des vers ou des limaces, égalité ! Je trouve même que cela devient une gavegie. Il me semblait que Trois ans en arrière, il suffisait d'en gober un, mai dorénavant, c'est entre quatre et huit ! Quelle perversité, là aussi, égalité.

Le lancer de noix de cocu les yeux bandés, là aussi mesdames, vous êtes très fortes ! Ainsi que pour l'équilibre sur le pilori ! Mais si l'on analyse de plus près cette émission de boy-scouts en pantoufles qui se lamentent dès qu'il pleut un peu, ces dames ne sont vraiment pas de bons stratèges !

Soit c'est parce que l'émission est franchement truquée, ce qui ne serait pas étonnant.

Soit c'est parce que même une prof de maths qui devrait pourtant avoir l'esprit très méthodique n'est pas capable de se dire que pour gagner 100 000 €, il faut éliminer tous les mecs !

En effet, ces messieurs ne font pas de cadeau pour éliminer qui de droit ou non va partir. Mais non, pas ces charmantes dames de compagnies qui avaient sans doute peur de se retrouver seules sur cette île vraiment tout sauf déserte !

Parce qu'une personne intelligente, lorsqu'elle s'aperçois à un moment qu'il y a dans le groupe autant de femmes que d'hommes si ce n'est plus, qu'il est donc plus aisé de former une équipe entièrement féminine pour mettre tous les mecs dehors et ainsi disputer une finale entre femme ! Eh bien non, cela ne leurs vient pas à l'esprit ! Fallait jouer fair-play alors que les mecs eux avaient tous les droits !

Désolé mesdames, je ne suis pas misogyne, juste un petit peu macho, mais s'il faut compter sur vous pour un monde meilleur avec tous ces faux-culs, il va falloir se lever de bonne heure !

J'attends vos réactions avions…

 

 

 

 

Jusque-là tout va bien ! Par Bruno Testa

Un lecteur n’en peut plus. Il me supplie : “Pourriez-vous, s’il vous plaît, au moins une fois, écrire un article positif ? Rien que pour nous faire plaisir... sur n’importe quel sujet ! “. Je veux bien essayer. Cela ne doit pas être drôle tous les jours de lire un billet aigre-doux.

Pourquoi ne prendrais-je pas pour modèle le dalaï-lama qui sourit en toutes circonstances, gratuitement, alors qu’il n’est pas même chargé de faire la pub d’un quelconque dentifrice ? Si le modèle du dalaï-lama est par trop inatteignable, pourquoi ne prendrais-je pas exemple sur notre ministre de l’Économie ? Une incurable optimiste, autrement dit insoignable.

On voit qu’elle a fait ses classes en Amérique. Qu’on lui a greffé l’optimisme sur le dentier. La crise des subprimes secoue les États-Unis, menace tel le cyclone moyen de venir faire le ménage dans nos finances ? Ce n’est pas très grave, nous explique Christine Lagarde.

Notre croissance est moins bonne que prévue ? L’immobilier se casse la gueule ? Bien sûr que non, répond-elle. Est-il vrai que le chômage augmente ces derniers mois ? Mais non, mais non, mais non. L’essence à la pompe vous pompe le portefeuille ? Faites du vélo, dit-elle.

Tout juste si elle ne nous conseille pas de faire nos courses chez Fauchon, si on trouve les prix des grandes surfaces trop élevés. Ce n’est pas la méthode Coué que pratique notre grande Duduche, mais la méthode autruche. Mais qu’à cela ne tienne, cher lecteur, je veux bien m’entraîner, prendre des cours d’optimisme, me déguiser en autruche chaque matin à l’heure du laitier.

M’enthousiasmer parce que le soleil s’est levé ; que l’océan n’a pas encore englouti La Réunion et le reste du monde ; que les chômeurs et les érémistes seront toujours moins nombreux que les habitants. Vu comme ça, c’est vrai, il y a plein de motifs de satisfaction. Au fait, connaissez-vous la blague du type qui tombe du cinquième étage et qui, arrivé au deuxième, constate : “Jusque-là tout va bien !” ?

 

________________________________________________________________________________

 

 

 

 

Un "casque bleu" belge victime du terrorisme au Liban 17 septembre 2008 par Luc Delval

L’adjudant Stefaan Vanpeteghem, du Service de Déminage et d’enlèvement des engins explosifs (Sedee) de Poelkapelle ne reviendra pas de sa première mission à l’étranger. Sa mission, et sa vie, se sont achevées mercredi matin sous l’effet d’un terrorisme que, pourtant, aucune autorité belge ne dénonce ni ne poursuit. (...) Lire l'article entier

02/10/2008

Le pour du contre HULOT.

Pour ou contre Nicolas HULOT ?

Vous pouvez voir le film ici :
http://www.ladecroissance.net/

 

Quitte à critiquer, autant trouver un bouc émissaire.

Le  R.E.C avait déjà donné son opinion en dénonçant cette campagne contre HULOT pour plusieurs raisons.

Certes, il fait partie de la grande famille des businessmans, mais il en faut malheureusement pour alimenter le monde.

Lors de ses interventions dans ses émissions Ushuaia, Hulot mentionne pourtant bien qu'il est nécessaire d'envisager cette décroissance et bon nombre de ses discours vont dans le sens tout relatif c'est vrai de " sauvons la planète ".

Maintenant, qu'il se fasse des couilles en or, tant mieux pour lui. Mais sans ce genre de personnage, qui médiatiserait pour une prise de conscience des beautés de la nature ?

C'est vrai, il vole en hélicoptère, mais il ne va pas y aller à la nage ni en vélo puisque bon nombre d'entre nous, pourtant fervent défenseurs de la nature ne sommes mêmes pas disposé à aller travailler ainsi.

J'ai tout de même mis en ligne la vidéo qui rappelle des notions bien réelles, ce n'est pas sur les gros lobbying qu'il faudra compter pour développer l'écologie puisque pour eux, c'est avant tout un créneau commerciale rentable !

 

01/10/2008

Epidémie ou massacre !

Epidémie de rage humaine en Chine.

Source : Destination Santé

De façon inquiétantes et inexpliquée.

Pour la seule année 2006, le programme de surveillance mis en place par le ministère de la Santé a recensé près de 3.300 cas de rage humaine.

Le chiffre apparaît extrêmement élevé quand on sait que seulement… 159 cas avaient été recensés entre 1990 et 1996 !

Mais à partir des années 2000, le nombre de victimes a soudainement explosé ».

La majorité des cas est recensée « dans le sud-ouest du pays, dans des secteurs à population dense » ajoute-t-elle. Ils concernent principalement des enfants et des adolescents, victimes le plus souvent d’une morsure de chien.

Mais le plus inquiétant réside dans la prise en charge de ces patients… D’après l’auteur, « dans la province la plus touchée du Guandong, 62% des victimes n’ont même pas traité la blessure. Et plus de 9 sur 10 (92,5%) n’ont pas eu accès au vaccin anti-rabique ».

 

 

Massacre de paysans à Porvenir, Bolivie

Porvenir est une localité située à 30 km de la ville de Cobija, capitale du Département de Pando en Bolivie, l’un des cinq États qui se sont révoltés contre le gouvernement central de cette république. C’est là qu’a eu lieu, le 11 Septembre, ce qui est considéré comme le pire massacre de l’ère démocratique en Bolivie. On a déjà dénombré trente paysans morts et l’on estime qu’il y a eu au moins 20 morts de plus, en plus de dizaines de blessés. Des hommes, des femmes, dont certaines enceintes, des enfants et des personnes âgées.

par Comissão Pastoral da Terra.                                        www.Mondialisation.ca

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu