Avertir le modérateur

30/03/2017

Nucléaire, silence on tue...

Newsletter SPECIALE de Michel DOGNA :

ALERTE !

NOUVELLE CATASTROPHE NUCLEAIRE 
EN NORVEGE – UN FUKUSHIMA BIS ?
Silence des grands médias…

Le 12 mars, nous avons appris (par la bande) que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre ?).

Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en est à l'origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents.

Les autorités norvégiennes comme françaises pratiquent la rétention d'informations (comme d’habitude). Le cœur de réacteur atomique expérimental serait, comme à Fukushima, hors de contrôle... De l'hydrogène radioactif s'accumulerait dans son enceinte. L'exploitant et l'équivalent de notre ASN procèdent à des rejets radioactifs dans l'atmosphère pour éviter l'explosion et la catastrophe atomique européenne. 

La Norvège exploite 4 réacteurs de recherche à Kjeller : NORA (activé en 1961, arrêté en 1967), JEEP I (activé en 1951, arrêté en 1967), JEEP II (activé en 1966) et à Halden : HBWR - Halden Boiling Water Reactor (activé en 1959) à la frontière suédoise, une ville d'environ 30.000 habitants et de 640 km2.

C'est depuis janvier 2017 qu'à été détectée une présence anormale d'iode 131 dans l’air ambiant en Europe. Ce radionucléide artificiel, émetteur de rayonnements bêta et gamma, de période dite courte de 8,02 jours (c’est à dire d'une durée de contamination effective d'au moins... une année) se fixe sur la thyroïde. Les nourrissons et très jeunes enfants, ainsi que les adolescents, y sont particulièrement sensibles concernant leur croissance.

C'est un des produits de fission les plus redoutés lorsqu'il est relâché dans l'environnement. Très mobiles car volatiles, les isotopes radioactifs de l’iode se dispersent puis se déposent un peu partout, puis sont captés par les feuilles des végétaux, puis absorbés par les racines, puis ingérer par les animaux ou les humains qui consomment alors des aliments contaminés.

La teneur en iode 131 doit être surveillée dans la chaîne alimentaire durant plusieurs semaines, le temps que ce radioélément cesse d'irradier. Des contrôles de radioactivité du lait et des végétaux sont primordiaux en particulier les légumes à grandes feuilles comme les épinards et les laitues. L'eau doit être également surveillée, d'autant que très radioactif, l'iode 131 va voir sa radioactivité divisée par 1.000 tous les 80 jours seulement. Autrement dit la quantité d’iode 131 est divisée par 2 tous les 8 jours, par 2.500 tous les trimestres et il faut attendre une année pleine pour qu'il n’en reste plus trace dans les aliments.

LAXISME ET LANGUE DE BOIS

Si l'alerte avait été lancée suffisamment tôt par les autorités, des irradiations inutiles auraient pu être évitées dans la population par la prise de mesures de protection. Mais dès le début les autorités européennes sont restées dans une incapacité à identifier l'origine de cette contamination radioactive et, comme lors des catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima, ont privilégié le mensonge par omission et la poursuite de l'activité économique et financière.

Ce n'est que le 13 février 2017 que l'IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) français a confirmé que "De l’iode 131, radionucléide d’origine artificielle, a été détecté, courant janvier 2017... en Europe", dont la France. Déjà cette contamination radioactive avait été mesurée sous forme d'aérosol (gaz) en Norvège, Finlande et Pologne (5,92 µBq/m3 - microBecquerel par mètre cube) du 9 au 16 janvier, puis du 17 au 23 janvier en Tchéquie, en Allemagne du 16 au 30 janvier, puis du 18 au 26 janvier en France (0,31 µBq/m par exemple dans le Puy-de-Dôme) et du 17 au 24 janvier en Espagne.

Comme bon nombre d'installations nucléaires européennes sont autorisées à rejeter dans l'atmosphère de l'iode radioactive au quotidien, les conditions météorologiques des semaines de début d'année, à l’origine d’une forte pollution par les particules fines et propices à la stagnation des poussières dans les couches inférieures de l’atmosphère, furent alors mises en accusation. Tout serait dans la normalité mortifère, seule la météo serait coupable. Il n'y aurait pas d’augmentation des rejets radioactifs mais une diminution des possibilités de dilution !

Nota : Je suis très étonné que la CRIIRAD minimise cette alerte en évoquant simplement un problème mineur de filtres, et ne précisant aucun des détails techniques graves que je rapporte.
Navré, nous n’avons pas les mêmes sources…

ORIGINE TECHNIQUES DE L’ACCIDENT

Finalement c'est un physicien nucléaire proche du NRPA (Autorité norvégienne de protection contre les rayonnements) qui le 3 mars a indiqué qu'ont eu lieu des rejets d'iode radioactif au coeur du réacteur de HALDEN, lorsque l'IFE [Institut de technologie de l'énergie] intervenait sur du combustible endommagé dans la salle du réacteur.

L'opération a généré la libération de substances radioactives au travers du système de ventilation et s'est poursuivi le jour suivant. Alors que le NRPA (équivalent de l'ASN française) effectuait une inspection inopinée, les rejets radioactifs se poursuivant, la décision a été prise de fermer le système de ventilation pour limiter les rejets dans l'environnement. Mais cette disposition a, à son tour, engendré des problèmes encore plus graves. L'air pressurisé a bloqué les vannes du système de refroidissement du réacteur en position d'ouverture, ce qui a empêché la circulation de l'eau de refroidissement. Les jours suivants la sécurité du réacteur était dans un état plus que préoccupant.

UNE  SITUATION IDENTIQUE A CELLE DE FUKUSHIMA - LA FRANCE IMPLIQUEE

Le CEA fait partie des organismes associés à la gestion du réacteur Norvégien de Halden. Fonctionnant à l’uranium moyennement enrichi, le "combustible" (produit de fission atomique) de Halden est du MOX enrichi à 6% (comme celui du réacteur nucléaire n° 3 en perdition de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi). Il est modéré à l’eau lourde, il suffit donc de 9 assemblages fissiles pour obtenir sa divergence. Toutes les autres positions dans le cœur sont libres pour accueillir des assemblages "expérimentaux".

Contrepartie de cette structure "légère" : le pilotage du cœur est très délicat (tout comme les 28 réacteurs nucléaires français chargé en Mox). Il arrive que le coefficient de vide devienne positif. C’est probablement ce qui est arrivé : fusion d’au moins un assemblage du fait d’une caléfaction intempestive. Des fluctuations de température dans le réacteur ont mis en évidence une augmentation du flux de neutrons dans le noyau et le danger de formation d'hydrogène. La même situation de formation d'hydrogène dans le noyau du réacteur qu'à Fukushima-Daïchi qui a engendré l'explosion et la catastrophe atomique. Comme au Japon, il ne restait plus pour les techniciens qu'une solution désespérée : ouvrir à nouveau les vannes même si cela signifiait libérer la radioactivité sur le reste du pays et plus loin. Tout comme à Fukushima les spécialistes de l'IFE n'ont pas compris la gravité de la situation.

Selon les responsables de cette unité atomique de recherche ce serait une banale panne technique pendant la manutention du combustible qui a engendré l'accident nucléaire et la libération d'iode131 mais aussi d'iode132 radioactifs. Une alarme a alors retenti et le personnel de la salle des machines a été évacué immédiatement après le début de l'incident. Puis ils y sont revenus pour tenter d'identifier la cause et l'ampleur du volume de radioactivité. Mais le mal était fait.

La NRPA fulmine. Et impuissante, tout comme l'ASN l'est en France, de déclarer par la voix de son chef de la sécurité, Per Strand : "Nous allons étudier comment cela a pu se produire et pourquoi nous n'avons été avertis que le lendemain".

Les autorités sanitaires des pays concernés - dont la France - vont-elles encore garder un mutisme complice quitte à porter atteinte à la santé et à la vie de la population ?

NOTA : Un rejet d’iode radioactif de 300 + 324 GBq soit 624 GBq tel que celui déclaré par Izotop Intezet pour l’année 2011 est 28.300 fois supérieur aux rejets d’iode radioactif effectués en 2009 par la centrale atomique EDF du Tricastin (France) déjà attentatoire à la santé (et 130 fois supérieur à ceux effectués par l’usine Areva de retraitement de la Hague).

MESURES PREVENTIVES ET SECURITAIRES

On nous a rabâché qu’en cas d’alerte nucléaire, il fallait saturer notre thyroïde en iode afin qu’elle ne puisse plus absorber de l’iode radioactif. Alors pourquoi a-t-on soudain réglementé la vente de la teinture d’iode en pharmacie à une peau de chagrin après un siècle et demi de vente libre – Quels dangers ? Quels accidents ? Nos grands-mères en mettaient même une goutte dans le biberon des bébés pour développer leur intelligence. N’y aurait–il pas là encore une mesure de malveillance alors que nous avons 52 centrales nucléaires qui nous menacent à tout moment ?

Certains lecteurs m’ont néanmoins rappelé cette  recommandation officielle qui est de 3 gouttes de teinture d’iode à prendre 2 à 3 fois par semaine en fonction du poids. Mais je crains que pour certains, leur thyroïde ait déjà eu le temps de faire le plein en iode radioactif 131. Comment le savoir ? La réponse arrivera  pour ceux-là peut-être dans 6 mois, 1 an, ou 5 ans…

Attendez-vous à une nouvelle vague de nodules thyroïdiens, de cancers de la thyroïde et de leucémies comme cela a été le cas après l’accident de Tchernobyl !

 

 

 

 

29/03/2017

Nano particules, dangers !

La liste des produits contenant ou pouvant contenir des nanoparticules !

Les nanoparticules se sont introduites secrètement dans nos assiettes via certains additifs alimentaires. Leur présence superflue nous fait courir des dangers sanitaires et environnementaux graves. Refusons d’être les cobayes de cette technologie incontrôlée.
Interpellons les industriels !

https://infonano.agirpourlenvironnement.org/

 

 

 

 

28/03/2017

Immigration, pour glander et toucher des aides...

  

Un demandeur d’asile somalien : « Je suis là pour rester toujours, mais pas pour travailler »

http://www.dreuz.info/2017/03/15/un-demandeur-dasile-soma...

 

 

 

 

27/03/2017

L'islam cherche expansion europe...

Espagne : Se marier avec des Espagnoles pour répandre l’islam !

«Frère, engage-toi avec une Espagnole, enseigne lui que l’Islam est la véritable religion», encourage l’association à l’origine de la campagne d’affichage. Elle assure que cela ne contrevient pas à la loi islamique étant donné que les enfants qui naîtront de cette union suivront l’islam, «ce qui renforcera la communauté».

Le quartier El Raval est aujourd’hui majoritairement peuplé d’immigrés en provenance du Maroc, du Pakistan, des Philippines ou encore des pays de l’est. Le journal espagnol Gaceta rapporte que des groupes tels que «Restaurer la sainteté dans Al Andalus [l’ensemble des territoires ibériques qui furent sous domination musulmane entre 711 et 1492]», y sont particulièrement actifs.

http://www.dreuz.info/2017/03/14/espagne-a-barcelone-des-...
REC :

Prenez le temps de lire les commentaires.

 

26/03/2017

Pouvoir, sexe et argent facile...

Info ou intox  ?

La "politique Française" c'est bien mieux que les "Feux de l'Amour"... 

Vous avez le "pouvoir »,     "l'argent »,

                   le "sexe »

                                    et la "trahison"...

 

> > >  C'est du vécu ! 

 Julie GAYET est une fille "normale”, comme les aime HOLLANDE qui a horreur des riches qui sont, comme il l'a dit "ses  ennemis"... 

> > > Julie GAYET était en  2005 la maîtresse de Philippe RISOLI, écarté de TF1…

> > >  Maman GAYET est une riche antiquaire, Papa GAYET un  chirurgien de renommée mondiale, ancien membre du cabinet KOUCHNER qui possède un château à BERRAC dans le Gers. 

Papa GAYET fût aussi, un temps, l'amant de Macha MERIL.

Ce  château du GERS Papa GAYET l'a soufflé à Martine AUBRY,autre socialiste dans le besoin COMME LA PLUPART..., qui, dans le même temps  cherchait à l'acheter> Jérôme  CAHUZAC, lui, avait trainé les pieds pour mettre en place la taxe à 75%, car  son frère Antoine CAHUZAC dissimulait un paquet de virements de gens  fortunés transitant vers la SUISSE via la désormais célèbre banque HSBC dont  il était le président… (Source MEDIAPART).

Personne n'avait intérêt à ce que tous ces pauvres gens soient mis dans la lumière..La pauvreté est  discrète: c'est bien connu

Mais il y a eu une  justice "très dure" (!) pour ces gens "normaux" ... 

- 1) Jérôme CAHUZAC a été interdit d'exercer la médecine  par le Conseil de l'Ordre des Médecins (pendant 3 mois )

> > > - 2) Antoine CAHUZAC, le frangin, a du démissionner  de son poste à HSBC…

Il coule aujourd'hui des jours tranquilles comme Directeur Général d'EDF et de "CIMENTS LAFARGE"…

Heureusement que l'on a appliqué dans notre Cher Pays la loi et les sanctions "Corruptissima republica plurimae leges"
> > > Aurélie FILIPETTI, ancienne ministre PS de la culture, et reine de l'intégration des sans-papiers à-tout-va, était la maîtresse de ….. Jérôme  CAHUZAC !

(elle est actuellement en couple avec Arnaud Montebourg )

Elle s’était faite larguer par le beau Jérôme pour une autre pointure de la politique: Ségolène ROYAL.

Après quelques mois à ruminer cette déconvenue la perfide Aurélie, par  vengeance, a tout "balancé" à Madame CAHUZAC, épouse de Jérôme, celle-ci était déjà en pétard contre son mari dont elle venait de divorcer (suite à une  liaison de celui-ci avec LOANA)

Toutes ces aventures croustillantes expliqueraient d’après Médiapart tous  les "tirages » et les quelques bruyants "couacs" entre ces deux ministres au début du quinquennat…

Histoires  d'alcôve…

Que ne ferait-on pas pour obtenir un poste en POLITIQUE.

Najat VALLAUD BELKACEM la BCBG de Babel Oued, toujours d'après Médiapart, il semblerait que son entrée au gouvernement corresponde au moment où elle avait une liaison avec Pierre MOSCOVICI qui en était à ce moment un des piliers

On en arrive à se demander avec qui le futur "Colonel des  Forces Spéciales", Jean-Vincent Placé a bien pu coucher pour obtenir son maroquin ?

Revenons à Jérôme  CAHUZAC, l’ancien Ministre du Budget, accusé par MEDIAPART d'avoir eu des  comptes en SUISSE et aux Iles CAIMANS.

Nous l'avons laissé alors qu'il était en plein divorce suite à sa relation avec Loana et la dénonciation par Aurélie Filipetti, de son autre liaison avec Ségolène. 

C'est Madame CAHUZAC, qui très en colère, dénoncera Jérôme pour son compte en Suisse (600 000 euros - dénonciation faite un peu "à la légère" car elle est  aussi mouillée jusqu'au cou, et elle y laissera "des plumes")

> > > Comme le dit Le Journal du Dimanche,   " divorce difficile "…

Le même Journal nous révèle encore que Patricia Cahuzac avait loué les services de toute une ribambelle de détectives privés, au cours de l'hiver 2011… 

Ce sont eux qui ont découvert la liaisons de Jérôme et Loana ! 

On se demande bien pourquoi Mme Cahuzac se mettait dans un  pareil état pour les frasques de son mari, car elle-même ne restait pas . . . ., si l'on peut dire . . . . les jambes croisées . . . 

> > > Dans le même temps elle avait en effet une liaison avec Carlos GOSHN, PDG de RENAULT / NISSAN !

Et ce n'est pas fini ... 

> > > L'arrivée d'un 3ème personnage vient égayer un peu plus cette farce  politico-médiatique. Voilà qu'entre en scène Isabelle COPE, avocate de Patricia CAHUZAC, et sœur de Jean-François !

Maître Isabelle COPE, qui était à cette époque la maîtresse de notre ancien premier Ministre Jean-Marc AYRAULT, est elle-même soupçonnée d'avoir ouvert plusieurs comptes en SUISSE en 2005.

Jean-Marc AYRAULT fut aussi par le passé, rappelons-le, l'amant de Ségolène. A cette occasion François et Ségolène se séparèrent pendant un moment, Jean-Marc et François se brouillèrent puis .....tout  rentra dans l'ordre…

Jérôme  CAHUZAC, à peine divorcé d'avec Patricia s'était "branché" sur la fille de Dany SAVAL (Stéphanie), l'épouse de Michel DRUCKER.

Stéphanie Jarre est la  fille de Dany Saval et de Maurice Jarre et la demi-soeur de Jean-michel  Jarre. 

Le mariage était prévu début 2013, mais l'affaire des comptes en Suisses de Jérôme (révélée en décembre 2012) mit un terme à ce beau projet… 

Stéphanie aujourd'hui âgée de 48 ans, se consola un bon bout de temps dans les bras d'Enrico MACIAS !

Michel DRUCKER, mari de Dany SAVAL et ex-amant de Sabine AZEMA, était un ami intime des CAHUZAC

Michel DRUCKER avait entrepris la construction d'une  immense villa du côté de Saint-Rémy-de-Provence…Sur un site classé où toute construction est, en principe interdite… Allons donc.

Il avait obtenu de manière "frauduleuse" a-t-on dit un temps, le permis de construire.  Permis de construire vite annulé dès qu'un comité de défense du site fut créé. 

L'affaire trainait depuis 2007. Courant 2012 Jérôme Cahuzac entre en scène et comme par miracle tous les jugements précédents sont cassés et le tribunal administratif d'appel de  Marseille                                délivre le permis de construire pour la villa, sur le site classé,  à côté de la chapelle Romane et ceci malgré l'interdiction de construction… et vlan !

L'autorisation tombe en novembre 2012.

> > > Ouf, il était temps: en décembre s'était trop tard . 

> > > Depuis 2012, l'affaire de la villa Druker a connu d'autres rebondissements, mais en mars 2015, le conseil d'état à confirmé l'autorisation… 

La villa ne sera donc pas démolie (car elle a été construite malgré tout)...

 

Le Parisianisme Politico-Artistico - Médiatico-Juridico sex and Co, c'est quand même un sacré BORDEL !

 

Ce sont ces mêmes personnes qui vous donnent des leçons et surtout font les lois que vous devriez connaître et respecter à la lettre. !!!!

Surtout ne zappez pas et conservez le document car c’est vraiment rigolo et  intéressant à connaître. 

Nous savions que nous avions des guignols et des  incompétents voyous mais à ce point cela vaut son pesant d’or   

 

 

25/03/2017

Toxiques dans maisons ;

 

7 toxiques à éviter à la maison !

Liquides vaisselles, gels WC, dépoussiérants, désodorisants, lessives, lingettes... Dans son dernier hors-série, le magazine 60 millions de consommateurs dresse la liste noire des substances toxiques présentes dans les produits ménagers. Résumé.

http://www.medisite.fr/a-la-une-7-toxiques-a-eviter-a-la-maison.1054234.2035.html?xtor=EPR-26-%5BMedisite-a-la-Une%5D-20170225&gcltc=16&gcltl=4&gcnid=1403782



 

 

24/03/2017

Enseignements toujours plus faible...

Le prédicat, un nivellement par le bas !

L’école ne cherche plus à former des esprits libres mais à enseigner le minimum nécessaire au marché du travail.

Comme l’a très bien montré Ingrid Riocreux, certains journalistes n’ont pas hésité, tout en se muant en spécialistes auto-proclamés de l’enseignement du français, à reprocher à ceux qui s’indignaient de l’apparition du prédicat de s’attacher à un détail.

On pourrait inversement se demander si d’autres ne se sont pas servis du prédicat pour faire oublier tout le reste.

Tout comme on a accusé les pourfendeurs de la réforme d’être réfractaires à tout changement, dans le seul but d’éviter le débat...

Lire l'article :

http://www.causeur.fr/predicat-education-nationale-gramma...

Pas étonnant même dans le secteur médical :

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/201...

 

 

 

 

 

23/03/2017

Quelle eau polluée buvons nous...

 

Eau !

Pollution record dans les grands fonds marins...

Et au robinet !

En-dessous de 6.000 mètres de profondeur, les profondeurs hadales des

océans (qui tirent leur nom du dieu grec des enfers, Hadès) constituent le

milieu le moins exploré par l’homme. «C’est l’un des habitats les plus inaccessibles au monde, et nous en connaissons plus au sujet de la surface de

la Lune que du plancher océanique», constate Katherine Dafforn, biologiste à l’université de Nouvelle-Galles du Sud à Sydney.


http://www.journaldelenvironnement.net/article/pollution-...

 

 

 

22/03/2017

NOYON, quand le PS se noie dans chômage et immigration...

Noyon, ville PS écrasée par le chômage et l’immigration, délaisse sa cathédrale !

On a du mal à se croire dans le nord de la France : une nuée de femmes

voilées plus ou moins discrètement, de barbus conversant plus volontiers en arabe qu’en français (une langue trop coloniale, peut-être ?), de vendeurs d’épices et autres spécialités fort éloignées de la Picardie. Ils occupent fièrement l’espace, avec l’assurance de tenir la place.

Puis l’on devine d’autres nationalités : des migrants, apprendrai-je plus tard de la bouche d’une habitante qui m’instruira sur la situation de sa commune, déjà sinistrée par le chômage (26,7 % en 2013, selon les chiffres de l’INSEE) et maintenant accablée par la diversité forcée.

Là comme ailleurs, « les clandestins ont droit à tous les égards de la part du maire et de ses amis. Les Noyonnais dans la détresse attendront encore leur tour ! » (source : site officiel de la fédération Front national de l’Oise).

http://www.bvoltaire.fr/charlesdemassieux/noyon-ville-ps-...

 

 

 

 

 

21/03/2017

Viandes cloné en France, merci qui...

Des bovins clonés parviennent dans l’UE !

30 à 40 tonnes de sperme de taureau sont importées tous les ans des États-Unis vers l’UE pour l’élevage de bovins.

Il se peut que des matériaux provenant d’animaux clonés, utilisés depuis des années à des fins de reproduction, soient présents au sein de ces importations. Jusqu’ici, aucun enregistrement et aucun étiquetage n’est nécessaire.

Ainsi, il est exceptionnel que les animaux soient identifiés.

Le parlement européen exige que ces clones, leur progéniture et le matériel de reproduction soit identifiés et étiquetés.

Avec le traité CETA («Comprehensive Economic and Trade Agreement»), une telle obligation d’étiquetage pourrait être rejetée, en tant qu’obstacle inutile.

http://gentechfrei.ch/index.php?option=com_content&vi...

REC :

Stop viande, arrêtons de bouffer les mammifères et la planète nous remerciera !

 

----------

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu